M.Croguennec « Je ne veux pas passer pour quelqu'un que je ne suis pas... »

Suite à la publication sur le site de l'Hormadi d'Anglet d'un édito reprenant ses prétendus propos parus dans le journal Rugir le soir du match de quart de finale de Division 2, Lyon – Anglet du 3 avril (« Après tout, ça ne sera pas bien difficile, ils sont la grâce à nous ! Le plus dur sera de les consoler après les avoir éliminés. Allez sans rancune l'Hormadi ! »), Martin Croguennec souhaitait apporter quelques précisions afin de rétablir quelques vérités à ce sujet et de mettre un terme à une polémique naissante et qui a interpellé plus d'un supporter et joueur de l'équipe d'Anglet.

« À la base, il était prévu que je chambre mes anciens coéquipiers de Rouen à l'occasion du match retour. Je savais que tout le monde à Rouen prendrait ça à la légère et que ce type de propos ne porterait pas à confusion. J'ignorais le contenu de ce qui serait dit, je ne suis bien entendu pas à l'origine de ce style de phrases.

J'avais juste accepté de chambrer mes amis de toujours. Comme chacun sait, Rouen a été disqualifié et Anglet repêché. Le rédacteur du journal a choisi de conserver l'idée et d'y aller de quelques improvisations. Ce n'est que le dimanche que j'ai découvert les propos que l'on m'attribuait en lisant le journal. Imaginez un peu ma surprise en lisant ça, j'ai compris pourquoi mon nom résonnait dans le vestiaire d'Anglet après la rencontre.

Je pense être quelqu'un de respectueux sur la glace et en dehors et je suis bien incapable de tenir ce genre de propos. Je ne veux pas passer pour quelqu'un que je ne suis pas. Je veux donc que les choses soient bien claires et j'espère sincèrement que les gens qui ont pu être déçus, étonnés voire choqués par ces propos sauront faire la part des choses et ne m'en tiendront pas rigueur.

Je vous remercie de m'avoir permis de m'exprimer sur ce "sujet" qui m'a touché et déçu tout autant que vous. »