Ligue Magnus : la belle finale

Deux victoires à l'extérieur pour Angers. Puis deux victoires à l'extérieur pour Rouen. On ne connaîtra la prochaine destination de la Coupe Magnus que mardi soir, une fois la belle jouée. Car hier soir, le groupe de Heikki Leime a manqué l'occasion de devenir champion de France à domicile. Comme vendredi, les Normands ont marqué les premiers, via Eric Doucet en supériorité numérique après presque dix minutes de jeu. Comme vendredi, Rouen a entamé la dernière période avec trois buts d'avance, Carl Mallette s'étant fendu d'un petit doublé dans le deuxième tiers. En revanche, Angers n'a cette fois-ci pas réussi à se reprendre en fin de partie. Là, les Ducs ont craqué. D'abord en encaissant un quatrième but, quasiment dès le coup d'envoi, inscrit par Marc-André Thinel. Puis encore deux autres, en à peine 12 secondes, marqués par Loïc Lampérier et Quentin Berthon. Angers a malgré tout sauvé l'honneur en fin de match, par Eric Fortier à quatre contre cinq. Mais les Angevins s'inclinent 6-1.

Enfin, le hockey français tient donc sa grande finale, avec pour la première fois de l'histoire un cinquième match décisif. Angers a-t-il encore des ressources après avoir laissé filer la fin du match 4 ? Cela dépendra peut-être de l'état de son défenseur-vedette Marko Kiprusoff, blessé aux adducteurs au premier tiers-temps vendredi, et qui a essayé vainement de reprendre normalement le jeu hier soir.