Rouen champion de France

La première finale en cinq manches de l'histoire du hockey français a fait durer le suspense presque jusqu'au bout. Ce n'est que dans la dernière période que les deux demi-frères recrutés à l'intersaison ont offert le titre à Rouen : d'abord, à la faveur d'une supériorité numérique, Luc Tardif junior a repris du haut des cercles une passe du coin de Zwikel, en pleine lucarne. Puis c'est Jonathan Zwikel qui a porté le coup de grâce en amenant le danger par un tour de cage avant de reprendre en pivot le palet traînant dans le slot à l'issue de cette action. Et encore, un jeu en triangle conclu par le buteur Pierre-Laprise à cinq minutes du terme a prouvé qu'Angers y a cru jusqu'à la fin, du moins jusqu'au but en cage vide de Thinel. Rouen a ainsi trouvé un nouveau rival de très grande valeur.

Avec 10 titres en 20 ans, les Dragons de Rouen se sont donc installés au sommet du hockey français, en réussissant en plus l'exploit inédit de remonter deux manches de retard concédées à domicile. La force de caractère de cette équipe normande est désormais forgée dans la légende, alors qu'Angers devra attendre avant de connaître la consécration. Ce n'était que sa première finale de championnat, et jamais une finale n'aura autant mis en valeur son perdant, qui a fait un apprentissage accéléré de ces matchs à enjeu. Après les deux séries en cinq manches contre Briançon puis Rouen, les Angevins ont des références en play-offs sur lesquels ils peuvent s'appuyer pour toutes les prochaines années.