Suisse - Suède (match 2 à Winterthur)

Gerber reprend en douceur

MarkstromJacob2Depuis qu'il a été percuté par un coéquipier en KHL en décembre dernier, Martin Gerber n'a plus disputé le moindre match. Invité au camp d'entraînement suisse, on lui a permis de reprendre en douceur. Mais aujourd'hui, c'est le grand test, le retour au jeu. Car la Nati a besoin de lui. On a en effet appris cette semaine que Jonas Hiller, qui a manqué la fin de saison de NHL en raison de problèmes de dos, ne serait pas aux championnats du monde. On compte donc sur Gerber pour reprendre sa place de titulaire, occupée lors des deux dernières éditions.

Dans la cage suédoise, Jacob Markström est déjà le huitième gardien aligné cette saison, mais il devrait avoir de bonnes chances de figurer aux Mondiaux. Il avait déjà joué un match avec la Tre Kronor l'an passé, déjà contre la Suisse, mais a été aligné toute la saison avec les juniors. Sa mission dans la catégorie étant terminée, il est temps pour Markström de faire son trou en senior et de confirmer son excellente saison avec Brynäs. Il est le meilleur candidat pour un poste de troisième gardien, sachant que Henrik Lundqvist devrait être le titulaire malgré une saison délicate marquée par des soucis d'adducteurs.

Cette équipe de Suède fait passer un bon test à Martin Gerber, puisqu'il fait face à 15 tirs dans la seule première période. Il ne s'incline qu'une fois quand Frederik Pettersson a pu marquer en cage ouverte, mais il se plaint d'avoir été gêné dans la mêlée. L'arbitre accorde néanmoins le but. Le test est donc concluant, mais il ne dure pas plus d'un tiers-temps. Il était convenu avant le match que Gerber ne joue que vingt minutes avant de se préserver.

C'est donc Leonardo Genoni qui prend place dans la cage helvétique en début de deuxième période. Malheureusement pour lui, il se retrouve vite confronté à un 2 contre 1 parfaitement exécuté par Matthias Weinhandl qui passe à Michael Nylander. Les occasions suisses se font rares ce soir, même si Benjamin Plüss se signale encore par une échappée en infériorité. Markström se montre impeccable quand on le sollicite. Juste avant la sirène, le tir de Tobias Viklund surprend la défense locale et porte le score à 0-3.

Au début du troisième tiers, Paolo Duca tente bien de sauver l'honneur, mais Weinhandl sonne la réplique. Il part d'abord en solitaire et manque son duel avec Genoni, mais délivre peu après une passe décisive parfaite à Jonas Andersson (0-4). Hormis un dernier breakaway de Damien Brunner, la Suisse n'a plus d'occasion de renverser un score très net. Pour sa deuxième sélection, Jacob Markström obtient déjà son premier blanchissage (20 arrêts).

Après la victoire initiale sur les Tchèques, les hommes de Sean Simpson sont redescendus sur terre avec trois défaites consécutives. Il est clair que leur effectif a encore besoin de renfort. Eric Blum et Matthias Joggi vont être écartés, tandis que trois joueurs arrivent d'Amérique du nord pour la troisième semaine de préparation : Andres Ambühl - qui vient de signer pour trois ans à Zurich après son année en AHL - et deux débutants en équipe nationale, Juraj Simek (22 ans, 21 buts en AHL) et Nino Niederreiter (l'homme qui a éliminé les Russes au Mondial junior cet hiver).

Pour la Suède, la perspective immédiate, c'est... le voyage de retour. En raison du nuage de cendres émis par un volcan islandais qui perturbe le trafic aérien européen, il va falloir rentrer en bus jusqu'à Malmö. Les joueurs rentreront ensuite chez eux en attendant les convocations pour la phase suivante, les Hockey Games du week-end prochain. Pour cette dernière phase de l'Euro Hockey Tour, on sait que Niclas Bergfors (44 points pour sa première saison pleine de NHL) sera mis à l'essai, sans garantie d'une place de titulaire aux Mondiaux (ce que n'acceptent pas toujours les pros nord-américains avant de traverser l'Atlantique, mais cet état d'esprit est en soi un fort point en sa faveur).

Commentaires d'après-match

Martin Gerber (gardien de la Suisse) : "Après quatre mois de pause, c'était un sentiment inhabituel de remonter sur la glace. J'étais nerveux au début. C'était une bonne chose d'avoir un adversaire fort qui a tiré beaucoup. Tout compte fait je suis content que mon comeback se soit si bien passé. Je prends un jour après l'autre. On verra si ça suffit pour les Mondiaux."

Mats Näslund (manager de la Suède) : "Nous avons très bien joué. Jacob Markström a été notre meilleur joueur, il est incroyablement stable. Il est fort à la fois mentalement et techniquement. Bien sûr, il sera un futur gardien-vedette en NHL. Jonas Andersson et Joakim Lindström ont été les plus grosses surprises. Ils ont contribué à la fois offensivement et défensivement. C'est fort de gagner deux fois en Suisse, une équipe vraiment bonne qui va habituellement en quart de finale aux championnats du monde. C'est un match qui rend les choix plus difficiles pour [le sélectionneur] Bengt-Åke [Gustafsson]."

 

Suisse - Suède 0-4 (0-1, 0-2, 0-1)
Vendredi 16 avril 2010 à 20h10 à la Eishalle Deutweg de Winterthour. 3000 spectateurs.
Arbitrage de Marco Prugger et Nadir Mandioni (SUI) assistés de Tobias Wehrli et Dany Wirth (SUI).
Pénalités : Suisse 6' (4', 2', 0') ; Suède 6' (2', 2', 2').
Évolution du score :
0-1 à 16'24" : Pettersson
0-2 à 23'04" : Nylander assisté de Weinhandl et Viklund
0-3 à 29'21" : Viklund assisté de Granström et Pettersson
0-4 à 41'41" : Andersson assisté de Weinhandl


Suisse

Gardien : Martin Gerber puis Leonardo Genoni à 20'00".

Défenseurs : Mathias Seger (C) - Julien Vauclair ; René Back (2') - Timo Helbling ; Félicien du Bois - Steve Hirschi ; Patrick Geering - Robin Grossmann ; Eric Blum.

Attaquants : Björn Christen - Thibaut Monnet - Roman Wick ; Paolo Duca - Kévin Romy - Dario Bürgler ; Benjamin Plüss - Marcel Jenni (2') - Damien Brunner (2') ; Victor Stancescu - Matthias Joggi - Gregory Sciaroni.

En réserve : Daniel Manzato (G), Romano Lemm (déchirure abdominale).

Suède

Gardien : Jacob Markström.

Défenseurs : Christian Bäckman - Tobias Viklund ; David Rundblad - Mattias Karlsson ; Johan Fransson (2') - Henrik Tömmernes ; Fredrik Lindgren - Sanny Lindström.

Attaquants : Mattias Weinhandl - Michael Nylander - Jonas Andersson ; Fredrik Hynning - Jonathan Granström - Fredrik Pettersson ; Joakim Lindström (2') - Anton Lander (2') - Magnus Päärjävi-Svensson ; Niklas Persson (C) - Johan Harju - Linus Omark ; Daniel Widing.

Remplaçant : Anders Lindbäck (G).