Lituanie - Pays-Bas (Championnats du monde de Division I, Groupe A, troisième journée)

lituanie-paysbas-2010-04-22Après deux défaites face au Japon et à l’Ukraine, les Pays-Bas doivent réagir devant la Lituanie. Ces deux premières déceptions n’ont pas rebuté le public nombreux de Tilburg, même si, à l’inverse des deux rencontres du week-end, les guichets sont encore ouverts.

Le public orange est chauffé à blanc par les chants traditionnels lancés par la sono, et l’alignement de départ aux couleurs des Trappers n’est pas pour lui déplaire. Ce qui l’est, c’est la première percée de Dovydas Kulevicius, qui ouvre la cage à des équipiers en retard. S‘ensuit la première pénalité infligée à Mark Tanner. Grâce à Groeneveld, le tir en hauteur de Pliskaukas et le coup de semonce de Vysniauskas sont repoussés.

À leur tour à la faute sous la pression de Casey van Schagen, les Baltes s’exposent aux efforts de Mike Dalhuisen, déjà hyperactif et contrarié par la jambière du gardien Nerijus Dauksevicius. La succession de fautes conduit même les deux formations à évoluer un temps à trois joueurs chacune, et offre les plus belles occasions aux Néerlandais. Dalhuisen décale ainsi Postma, dont la reprise rate le cadre, avant de lancer une fois de plus dans la botte du dernier rempart.

Les verts tardent pour leur part à apporter le soutien escompté par leurs ailiers, et même à se mettre en place pour les engagements... Au coeur d’une série de lancers non cadrés et de pénalités, le gant de leur gardien chauffe encore sur un lancer dévié de Marcel Kars et un essai de Mark Tanner. C’est donc à la surprise générale qu’ils profitent de la faute du grand Kars pour ouvrir le score, sur une passe transversale de Tomas Vysniauskas vers Darius Pliskaukas (1-0 à 13'40").

dalhuisenmikePrivés des expatriés Jamie Schaafsma, Stevie Mason et Mitch Bruijsten, en plus des défenseurs blessés Erik Tummers et Nick Verbruggen, les hommes de Tommie Hartogs manquent également de spontanéité devant la cage. Ainsi, Hagemeijer rate à son tour la cage sur une passe vers l’enclave de Teunissen, puis le palet sur un rebond. Toutefois, l’accumulation de pénalités lituaniennes leur permet un temps d’évoluer en double supériorité.

Dans cette configuration, le jeu de puissance balbutiant des blancs se montre sensiblement plus dangereux. De volée, Bjorn Willemse se heurte à l’épaule de Dauksevicius, le danger provenant le plus souvent des défenseurs bataves, comme Dalhuisen ou Nazarov. Heureusement, le local Pieter van Biezen sauve la face des attaquants en forçant le passage de la droite (1-1 à 18'41").

Aux efforts collectifs néerlandais, la Lituanie répond le plus souvent pour de longs palets vers l’avant, avec lesquels des attaquants souvent esseulés doivent composer pour inquiéter Phil Groeneveld. Dans cette configuration, Egidijus Bauba trouve la mitaine de l’ancien Rouennais, puis Povilas Verenis lutte derrière la cage pour conserver la rondelle et trouver à son tour le gardien sur sa route.

Le jeu local trouve sa vitesse de croisière au deuxième tiers-temps, et les opportunités s’enchaînent pour Van Sloun, au lancer croisé repoussé de justesse, et Van Biezen. C’est sur une déviation de Van Sloun (1-2 à 27'34") qu’ils prennent les devants. La Lituanie de plus en plus attentiste et toujours aussi indisciplinée, la cage de Nerijus Dauksevicius est prise d’assaut, à l’initiative de Dalhuisen, dont les montées se traduisent toutefois par deux échappées de Verenis, la seconde étant parfaitement rattrapée par un retour du fautif.

kierasmindaugasAvec Nazarov, le défenseur aux cheveux longs Dalhuisen distille quantité de lancers difficilement maîtrisés par le portier adverse. Ce dernier est bien plus à son avantage sur un travail de Postma, repris par Hagemeijer (30’41"). Rageant pour le portier d’Elektrenai, son arrêt à bout portant ne fait que retarder l’échéance, car sur l’action suivante Bob Teunissen récupère le tir de Lars van Sloun (1-3 à 31'18").

Un éventuel retour des joueurs de Rimantas Sidaravicius est rendu très hypothétique par une succession de charges logiquement sanctionnées, deux surnombres, et une pénalité de banc difficile à justifier car consécutive à une méconduite de van Sloun. À tel point que les Pays-Bas n’ont pas à souffrir outre mesure. Un plongeon de Mindaugas Kieras empêche même Postma de marquer le quatrième but.

Côté balte, Tadas Kumeliauskas et Dalius Vaiciukevicius se démènent dans la défense adverse, toujours en quête d’un éventuel soutien. Seul Vezelis parvient à employer sérieusement un Groeneveld, jusqu’à une nouvelle méconduite infligée à Lars van Sloun, la dernière car le joueur de Geleen est renvoyé au vestiaire sur une charge dont Alisauskas est la victime (48’32").

Pour maintenir l’avance, Phil Groeneveld ferme la porte à Darius Lelenas, à la recherche d’une faille, Kulevicius de volée et Alisauskas connaissant le même sort. En double supériorité suite à une faute de Nazarov, les verts sortent même le palet de la zone... Le public ne craint alors plus grand chose, entamant plusieurs tours de ola avant de saluer le dernier but en cage vide de Diederick Hagemeijer (1-4 à 58'20").

Un grand pas vers le maintien a été fait. La timide Lituanie, qui avait pourtant inscrit sept buts en deux rencontres face aux deux favoris du groupe après son voyage de 48 heures de bus en raison de la clôture de l'espace aérien, ne peut en dire autant.

Désignés meilleurs joueurs : Mike Dalhuisen pour les Pays-Bas et Mindaugas Kieras pour la Lituanie.

 

Lituanie - Pays-Bas 1-4 (1-1, 0-2, 0-1).
Jeudi 22 avril 2010 à 20h30 à l'Ijssportcentrum de Tilburg. 2 500 spectateurs.
Arbitrage de Jacob Grumsen (DAN) assisté de Trpimir Piragic (CRO) et Robert Schelewski (ALL).
Pénalités : Lituanie 36' (16', 8‘, 12') Pays-Bas 44' (12’, 6'+10‘, 10'+5‘+20‘).
Tirs : Lituanie 30 (8, 7, 15) Pays-Bas 44 (18, 17, 9).
Évolution du score :
1-0 à 13'40" : Pliskaukas assisté de Vysniauskas et Katulis (sup. num.)
1-1 à 18'41" : van Biezen assisté de van Sloun et Nazarov (double sup. num.)
1-2 à 27'34" : van Sloun assisté de van Biezen
1-3 à 31'18" : Teunissen assisté de van Sloun et van Biezen (sup. num.)
1-4 à 58'20" : Hagemeijer (cage vide)

Lituanie
Gardien : Nerijus Dauksevicius (sorti de 57‘47" à 57‘53" et de 58‘08" à 58‘20").
Défenseurs : Arturas Katulis - Justinas Vezelis ; Tomas Vysniauskas - Rolandas Aliukonis ; Mindaugas Kieras - Nerijus Alisauskas.
Attaquants : Sarunas Kuliesius (C) - Egidijus Bauba (A) - Arnoldas Bosas ; Darius Pliskaukas (A) - Donatas Kumeliauskas - Darius Lelenas ; Povilas Verenis - Tadas Kumeliauskas - Dovydas Kulevicius - Martynas Slikas - Algimantas Visockas - Andrejus Zidkovas ; Dalius Vaiciukevicius.
Remplaçants : Arturas Kuzmicius (G), Karolis Slikas.

Pays-Bas
Gardien : Phil Groeneveld.
Défenseurs : Mike Dalhuisen - Bjorn Willemse (A) ; Nick de Jong - Jordi van Oorschot ; Mark Tanner - Stanislav Nazarov.
Attaquants : Pieter van Biezen (A) - Bob Teunissen (C) - Lars van Sloun ; Casey van Schagen - Marcel Kars - Ronald Wurm ; Marco Postma - Kevin Bruijsten - Diederick Hagemeijer ; Ivy van den Heuvel - Jan-Jaap Natte - Marcel Bruinsma ; Levi Houkes à 40'00".
Remplaçants : Ian Meierdres (G), Reiner Staats.