Quarts de finale de conférence (NHL, match 5, partie 2)

Playoffs : jour 10. Washington a manqué une occasion de clore sa série face à Montréal à cause d'une défaite à domicile et d'une belle prestation du gardien des Canadiens, Jaroslav Halak. Par ailleurs, Buffalo évite l'élimination en gagnant à domcile face à Boston, Vancouver a corrigé Los Angeles à domicile et Detroit a pris la tête de sa série face à Phoenix en gagnant sur la glace des Coyotes.

Résumés des matchs du 23/04 : Washington Capitals - Montréal Canadiens, Buffalo Sabres - Boston Bruins, Vancouver Canucks - Los Angeles Kings et Phoenix Coyotes - Detroit Red Wings.


Washington Capitals – Montréal Canadiens : 1-2
Washington mène la série 3 matchs à 2

Nouveau changement de gardien chez les Canadiens : après avoir titularisé Carey Price lors du quatrième match, c’est Jaroslav Halak, titulaire lors des trois premiers matchs de la série, qui revient dans les buts de Montréal. Cela ressemble à un geste désespéré de l’entraîneur des Canadiens, Jacques Martin, mais, comme pour Leclaire avec les Senators hier, c’est un coup de poker gagnant : Halak termine comme première étoile du match avec 37 arrêts sur 38 tirs (97% d’arrêts).

Grâce à cette belle performance, Montréal a pu résister au retour des Capitals après avoir rapidement pris l’avantage. Les Canadiens ont frappé dès le début du match : Andrei Markov récupère un mauvais dégagement adverse à la bleue et trouve Cammalleri, dont la reprise trompe Varlamov (0-1, 1’30). Puis c’est Travis Moen qui marque du revers, seul près de l’enclave de Varlamov et sur un centre de Gionta (0-2, 7’01). Toutefois, malgré ce début de match difficile (2 buts sur 5 tirs), Varlamov signe un match plus que correct puisqu’il n’encaissera aucun autre but et terminera avec 26 arrêts car les Canadiens seront dangereux tout le match (notamment en contre-attaque sur des situations d’infériorité numérique). Les Capitals reviennent au score grâce à l’inévitable Ovechkin : il profite d’un rebond de Halak et de la cohue devant le but pour réduire le score (1-2, 23’52).

Mais le score n’évoluera plus et Washington se voit contraint à un sixième match qui se déroulera à Montréal. La clé de ce match sera encore une fois Halak, qui a porté les Canadiens à bout de bras pour leurs deux victoires de la série. L’enjeu pour lui est sans doute, implicitement, son avenir au sein de l’équipe de Montréal puisqu’il apparaît logique que les Canadiens transfèrent un de leurs jeunes gardiens (lui ou Price) car les deux peuvent briguer un statut de numéro 1. Quant aux Capitals, ils semblent confirmer leur statut de colosse aux pieds d’argile, ne parvenant pas à se débarrasser de Canadiens qui semblent pourtant largement à leur portée. La question est d’autant plus cruciale pour eux que s’ils battent les Canadiens (ce qui reste plus que probable), ils devront affronter les Flyers de Philadelphia pour une série qui s’annoncerait difficile pour eux (même si Boucher n’est sans doute pas aussi fort qu’Halak actuellement).

23_04_1
Arrêt de Jaroslav Halak devant Brendan Morrison – Photo : Getty Images

Evolution du score :
0-1 à 1’30 : M. Cammalleri (assistances : A. Marlov et T. Plekanec)
0-2 à 7’01 : T. Moen (B. Gionta et S. Gomez)
1-2 à 23’52 : A. Ovechkin (M. Knuble et J. Carlson)


Washington Capitals

Gardien : Semyon Varlamov

Defenseurs : Mike Green – Jeff Schultz ; Tom Poti (A) – John Carlson ; Tyler Sloan – Joe Corvo

Attaquants : Alexander Ovechkin (C) - Nicklas Backstrom - Mike Knuble (A) ; Tomas Fleischmann – Eric Bélanger - Alexander Semin ; Brooks Laich - Brendan Morrison - Eric Fehr ; Jason Chimera – Boyd Gordon - Matt Bradley

Remplaçant : José Théodore (G)

Canadiens de Montréal

Gardien : Jaroslav Halak

Défenseurs : Andrei Markov (A) – Marc-André Bergeron ; Ryan O’Byrne – Roman Hamrlik ; Josh Gorges – Hal Gill (A)

Attaquants : Michael Cammalleri - Tomas Plekanec - Andrei Kostitsyn ; Travis Moen - Scott Gomez - Brian Gionta (A) ; Benoit Pouliot - Dominic Moore - Maxim Lapierre ; Tom Pyatt – Glen Metropolit - Sergei Kostitsyn

Remplaçant : Carey Price (G)


3 étoiles du match : Jaroslav Halak (Montréal), Michael Cammalleri (Montréal) et Hal Gill (Montréal)



Buffalo Sabres – Boston Bruins : 4-1
Boston mène la série 3 matchs à 2

Menacés d’élimination, les Sabres de Buffalo ont forcé un sixième match dans leur série avec Boston. Cette victoire est à mettre au crédit de Ryan Miller (34 arrêts sur 35 tirs), qui a gagné son duel à distance avec Tuukka Rask (29 arrêts sur 32 tirs). Si Buffalo réussissait à se qualifier, ce serait un record de franchise car aucune équipe des Sabres n’a jamais réussi à surmonter un retard de 3 matchs à 1 dans une série. Les Sabres ont profité de leur domination dans les deux premières périodes pour prendre un avantage de trois buts. Boston s’est montré plus dangereux en troisième période (21 tirs contre 7 pour Buffalo) mais n’a pu que réduire le score.

Les esprits se sont échauffés à la fin du match et les joueurs de ces deux équipes rivales de division ont échangé quelques coups. Comme son équipe était en désavantage numérique, Ryan Miller est venu se joindre à la mêlée, mais plus pour séparer les pugilistes que pour donner des coups. Du fait de cette entrée en scène du gardien, on aurait pu penser que Rask serait lui aussi entré dans la mêlée (on sait que les Nord-Américains apprécient beaucoup les bagarres entre gardiens, elle aurait en plus été symbolique de la confrontation à distance Rask-Miller qui marque la série). En fait, Rask était sur le banc car les Bruins avaient fait entrer un sixième patineur, et Tim Thomas, le gardien remplaçant, a dissuadé le jeune Finlandais de rentrer car il aurait risqué une suspension automatique pour le prochain match. Pour avoir été l’instigateur de la bagarre, le capitaine des Bruins, Zdeno Chara, risquait justement de manquer le sixième match en prenant une suspension mais les officiels ont considéré qu’un Sabre avait commis un cinglage auparavant et Chara devrait être présent pour le prochain match.

23_04_2
But de Jason Pominville devant Tuuka Rask et Andrew Ference – Photo : Getty Images

Evolution du score :
1-0 à 1’54 : A. Mair (assistances : N. Gerbe et C. McCormick)
2-0 à 18’54 : J. Pominville (D. Roy et T. Ennis)
3-0 à 29’22 : M. Grier (P. Gaustad)
3-1 à 57’30 : J. Boychuk (D. Wideman et M. Satan) en sup. numérique
4-1 à 58’17 : T. Ennis (J. Pominville) dans le but vide


Buffalo Sabres

Gardien : Ryan Miller

Défenseurs : Steve Montador – Toni Lydman ; Henrik Tallinder – Tyler Myers ; Andrej Sekera – Craig Rivet (C)

Attaquants : Tyler Ennis - Derek Roy (A) - Jason Pominville (A) ; Tim Connolly - Paul Gaustad - Mike Grier ; Nathan Gerbe - Cody McCormick - Adam Mair; Drew Stafford - Tim Kennedy - Patrick Kaleta

Remplaçant : Patrick Lalime (G)

Boston Bruins

Gardien : Tuukka Rask

Défenseurs : Zdeno Chara (C) – Johnny Boychuk ; Dennis Wideman – Matt Hunwick ; Andrew Ference – Adam McQuaid

Attaquants : Daniel Paille - Patrice Bergeron (A) - Mark Recchi (A) ; Marco Sturm - David Krejci - Miroslav Satan ; Blake Wheeler - Vladimir Sobotka - Michael Ryder ; Milan Lucic - Steve Begin - Shawn Thornton

Remplaçant : Tim Thomas (G)

 

3 étoiles du match : Ryan Miller (Buffalo), Tyler Ennis (Buffalo) et Mike Grier (Buffalo)



Vancouver Canucks – Los Angeles Kings : 7-2
Vancouver mène la série 3 matchs à 2

Cette série n’est pas de tout repos pour les gardiens. Après que Roberto Luongo a été sur la sellette, les fans trouvant qu’il avait concédé trop de buts faibles lors des deux défaites de Vancouver, c’est le duo Quick-Ersberg à Los Angeles qui se retrouve dans le tourmente. Après avoir encaissé 6 buts lors du précédent match, Quick a été sorti au milieu de ce cinquième match après en avoir concédé 4. Mais Ersberg n’est pas plus en réussite et 2 buts encaissés sur 4 tirs reçus plus tard, Quick revient dans les buts avec 14 minutes encore à jouer. Malheureusement pour lui, ce n’est pas un retour gagnant et le jeune Quick encaisse encore un but…

Vancouver a donc frappé un grand coup hier en corrigeant les Kings et en reprenant la tête de la série. La première ligne 100% suédoise des Canucks (Daniel Sedin - Henrik Sedin - Mikael Samuelsson) qui avait été reformée lors du dernier match, du fait de la bonne forme de Samuelsson, a parfaitement fait le travail : Samuelsson termine avec un doublé, Daniel Sedin a marqué un but et signé une assistance et son frère Henrik a signé deux assistances. Le trio a notamment été décisif en deuxième période, où le score n’était que de 2-1 pour les locaux : les deux buts de la ligne ont permis à Vancouver de prendre un avantage définitif.

23_04_3
Arrêt de Roberto Luongo devant l’écran de Ryan Smyth – Getty Images

Evolution du score :
1-0 à 8’50 : S. Bernier (assistances : K. Wellwood et P. Demitra)
1-1 à 14’24 : M. Handzus en sup. numérique
2-1 à 17’32 : A. Edler (J. Hansen et R. Kesler)
3-1 à 28’26 : D. Sedin (M. Samuelsson et H. Sedin)
4-1 à 33’31 : M. Samuelsson (H. Sedin et D. Sedin)
5-1 à 44’38 : P. Demitra (R. Kesler)
5-2 à 45’02 : F. Modin (M. Greene et J. Williams)
6-2 à 46’31 : M. Samuelsson (S. Salo) en sup. numérique
7-2 à 49’05 : S. Bernier (A. Alberts et P. Demitra)


Vancouver Canucks

Gardien : Roberto Luongo

Défenseurs : Christian Ehrhoff – Shane O’Brien ; Sami Salo (A) – Alexander Edler ; Kevin Bieksa – Andrew Alberts

Attaquants : Daniel Sedin - Henrik Sedin (A) - Mikael Samuelsson ; Mason Raymond - Ryan Kesler (A) - Alex Burrows ; Steve Bernier - Kyle Wellwood - Pavol Demitra ; Michael Grabner – Rick Rypien - Jannik Hansen

Remplaçant : Andrew Raycroft (G)

Los Angeles Kings

Gardien : Jonathan Quick

Défenseurs : Rob Scuderi - Drew Doughty; Jack Johnson – Randy Jones ; Sean O’Donnell – Matt Greene (A)

Attaquants : Ryan Smyth - Anze Kopitar (A) - Wayne Simmonds ; Alexander Frolov - Brad Richardson - Dustin Brown (C) ; Fredrik Modin - Michal Handzus – Justin Williams ; Rich Clune - Jarret Stoll - Jeff Halpern

Remplaçant : Erik Ersberg (G)

 

3 étoiles du match : Mikael Samuelsson (Vancouver), Pavol Demitra (Vancouver) et Steve Bernier (Vancouver)



Phoenix Coyotes – Detroit Red Wings : 1-4
Detroit mène la série 3 matchs à 2

Cela peut sembler étonnant mais en gagnant sur la glace de Phoenix, Detroit prend pour la première fois la tête de la série. Cette victoire est précieuse puisqu’elle permet aux Red Wings de pouvoir éventuellement conclure la série à domicile lors du prochain match. La tâche ne fut toutefois pas simple pour Detroit mais l’équipe a pu compter sur une solide prestation de son gardien Jimmy Howard (30 arrêts sur 31 tirs). Les Red Wings ont commencé par dominer le match en première période (12 tirs cadrés à 7) et ont logiquement ouvert le score avec un but de Drew Miller. Puis ce sont les Coyotes qui ont pris le match en main en seconde période et ont égalisé grâce à un but d’Ed Jovanovski.

La décision s’est donc fait en troisième période et c’est la première ligne des Wings qui s’est en chargé. C’est d’abord Holmström qui marque, lui qui faisait son retour en première ligne après avoir été exilé en quatrième ligne lors du précédent match (pour cause d’inefficacité offensive). Il profite d’un moment d’inattention suite à un rebond pour donner l’avantage aux Wings (1-2, 51’09 voir photo ci-dessous). Puis, dans la foulée, c’est Datsyuk qui marque, sur un service de Franzen, en trompant Bryzgalov d’un revers alors qu’il était placé près de l’enclave (1-3, 52’19).

23_04_4
Tomas Holmström profite d’un instant d’inattention d’ Ilya Bryzgalov et Adrian Aucoin, qui ont perdu le palet de vue, pour marquer – Photo : Getty Images

Evolution du score :
0-1 à 17’04 : D. Miller (assistances : N. Kronwall et B. Stuart)
1-1 à 29’45 : E. Jovanovski (A. Aucoin et M. Lombardi)
1-2 à 51’09 : T. Holmström (N. Lidström et P. Datsyuk)
1-3 à 52’19 : P. Datsyuk (J. Franzen et T. Holmström)
1-4 à 59’04 : H. Zetterberg (V. Filippula) dans le but vide


Phoenix Coyotes

Gardien : Ilya Bryzgalov

Défenseurs : Zybnek Michalek (A) – Ed Jovanovski (A) ; Sami Lepistö – Adrian Aucoin ; Keith Yandle – Derek Morris plus Mathieu Schneider

Attaquants : Wojtek Wolski – Matthew Lombardi – Petr Prucha ; Taylor Pyatt – Vernon Fiddler (A) – Lee Stempniak ; Lauri Korpikoski – Martin Hanzal – Radim Vrbata plus Petteri Nokelainen et Daniel Winnik

Remplaçant : Jason LaBarbera (G)

Detroit Red Wings

Gardien : Jimmy Howard

Défenseurs : Nicklas Lidström (C) – Brian Rafalski ; Brad Stuart – Nicklas Kronwall ; Andreas Lilja – Jonathan Ericsson

Attaquants : Johan Franzen – Pavel Datsyuk – Tomas Holmström ; Valtteri Filppula - Henrik Zetterberg (A) - Todd Bertuzzi ; Kris Draper (A) – Darren Helm – Patrick Eaves ; Drew Miller – Justin Abdelkader – Dan Cleary

Remplaçant : Chris Osgood (G)

 

3 étoiles du match : Jimmy Howard (Detroit), Pavel Datsyuk (Detroit) et Ed Jovanovski (Phoenix)