Amiens - Chamonix (U15 - Demi-finales)

Samedi 17 avril se déroulait la deuxième journée des demi-finales U15 au Coliséum d’Amiens. Et les Minimes Gothiques affrontaient les Chamois des Alpes, une occasion pour eux de se hisser jusqu’en finale s’ils sortaient vainqueurs de ce match.

Les deux équipes commencent par se roder avant que Chamonix n’ouvre le bal des pénalités. Alors que le palet est sorti de la zone, empêchant ainsi l’installation du powerplay, Fabien Kazarine se charge d’aller le rechercher et de le remonter dans la zone d’attaque. La pression sur le but alpin paye : Guillaume Leclerc ouvre la marque (1-0 ; 2'40"). Par la suite, c’est au tour de Jason Thorrignac d’aller cirer le banc des pénalités. Seulement, les Chamoniards peinent à installer leur powerplay et c’est même le capitaine amiénois, Maurin Bouvet, qui peut se procurer une occasion.

L’équipe de Chamonix procède ensuite à une bonne action : Julien Laplace centre pour Yohann Le Moine qui repasse à sa droite pour Vincent Ozanne Breda mais la jolie combinaison n’aboutit pas. Puis le gardien amiénois Mattis Bonvento est véritablement sollicité pour la première fois en cinq minutes.

2010-04-17-amiens-chamonix-minÀ 3 contre 5, les petits Gothiques réussissent à se dégager et Métais fait le pressing avant d’accomplir un bon retour défensif. Les joueurs se permettent des tirs sur le portier chamoniard. Malgré tout, le jeu chauffe devant la cage de Bonvento qui dévie le palet alors qu’il a perdu une mitaine. La première pénalité est tuée et le puck est à nouveau dégagé. Le capitaine chamoniard Le Moine tente d’installer le jeu de puissance par deux fois, sans beaucoup de succès. Il arrive tout de même à trouver le plastron de Bonvento. La seconde pénalité s'achève et les Amiénois s’en sortent sans avoir encaissé de but.

Ce sont d’ailleurs encore eux qui trouvent le chemin des filets une deuxième fois grâce à leur capitaine Maurin Bouvet (2-0 ; 11'01"). Gabin Biron puis Victor Orset tentent, côté chamoniard, mais les minimes amiénois font preuve d’un très bon repli défensif et parviennent à dégager les palets dès que ceux-ci entrent dans leur zone. Adrien Josse hérite d’une bonne passe devant la cage chamoniarde, mais le gardien Tom Aubrun est vigilant et accomplit un bel arrêt de la mitaine alors qu’il se trouvait masqué.

À nouveau, Le Moine envoie un tir puissant mais non cadré sur Bonvento. l’équipe de Chamonix démontre une très bonne défense également dans cette fin de tiers qui se termine sur une pénalité amiénoise pour surnombre et un bon dégagement de Kazarine.

2010-04-17-amiens-chamonix-min-2La deuxième période sera rythmée par les pénalités. Le cinglage de Théo Mindjimba permet à Chamonix de s'offrir un 2 contre 1 qui n’aboutit pas.

Par la suite, Camil Durand purge une obstruction. Et à peine dix secondes plus tard, Fabien Kazarine a l’opportunité d’accroître l’avance des jeunes Gothiques lorsqu’il est choisi pour tirer un pénalty. Il ne le rate pas (3-0 ; 26'07").

Deux minutes plus tard, c’est aux Chamoniards d’avoir l’avantage numérique. Ils se procurent pas mal de bons tirs à l’image notamment de Julien Laplace ou de leur capitaine, Yohann Le Moine, et Mattis Bonvento peut s’illustrer en accomplissant de beaux arrêts.

Pourtant, c’est bien le capitaine des Chamois qui montre l’exemple : à force d’essayer, le palet finit par trouver les filets de Bonvento et remet ainsi l’équipe montagnarde dans la partie (3-1 ; 32'29").

Les esprits s‘échauffent quelque peu et Maurin Bouvet se retrouve sur le banc des pénalités pendant deux minutes pour dureté, alors que de l’autre côté c’est Pierrick Magnien qui reste assis derrière le plexiglas. Les sanctions continuent de tomber et Kazarine va tenir compagnie à Bouvet sur le banc. Ainsi en supériorité numérique, les Chamois peuvent enfin en profiter et revenir à une longueur (3-2 ; 38'17").

La période s’achève sur des lancers amiénois de Kazarine, repoussés deux fois par le gardien Aubrun, et de Bouvet, tir qui trouvera le poteau.

2010-04-17-amiens-chamonix-min-3Le dernier tiers reprend plutôt bien pour Amiens qui se procure déjà une occasion, ratée face à la cage ouverte. À nouveau en infériorité, les rouges et noirs se retrouvent obligés de subir le powerplay des joueurs montagnards. Le Moine, par exemple, vise la lucarne gauche alors qu’il est totalement à l’opposé et ne doit qu’à la malchance de la rater.

Puis Edgar Delbecque met tout le monde d’accord en inscrivant le quatrième but amiénois (4-2 ; 46'07") avant que le match ne dégénère légèrement devant la cage de Bonvento. Mindjimba écope de dix minutes pour attitude antisportive alors que Julien Laplace retourne au vestiaire sans avoir le droit de terminer le match.

Les pénalités continuent de pleuvoir et pourtant c’est Chamonix, en infériorité, qui trouve le moyen de réduire le score à nouveau par Pierrick Magnien. Il couche Bonvento sur la droite et même si celui-ci étend ses gants pour s’emparer du palet, Magnien réussit à le protéger et l’envoie au fond des filets (4-3 ; 51'43").

Les Chamois vont alors tout tenter pour recoller au score. Le Moine et Orset s’octroient un 2 contre 2. Kazarine réplique en dépassant trois Chamoniards dans la zone offensive mais son tir sera contré par Aubrun. S’ensuit alors un bombardement sur la cage des Chamois auquel les joueurs et le gardien vont bien résister.

À trois minutes de la fin, Amiens profite d’une pénalité appelée pour Chamonix pour prendre un temps-mort. Et, deux minutes plus tard, l’équipe marque mais le but se trouve refusé par l’arbitre car Guillaume Leclerc se tenait dans la zone du gardien. Mais les jeunes Amiénois ne perdent pas de temps pour remédier à ce refus : vingt-six secondes plus tard Fabien Métais envoie les U15 en finale en inscrivant le cinquième but (5-3 ; 58'45").

Les Amiénois enchaînent donc avec une deuxième victoire après s’être imposé la veille 7 buts à 2 face à Reims. Ce second succès était d’autant plus important qu’il assure la place des Gothiques en finale le week-end prochain.

 

Amiens – Chamonix 5-3  (2-0, 1-2, 2-1)
Samedi 17 avril 2010 au Coliséum d’Amiens. 160 spectateurs.
Arbitrage de Yann Furet assisté de Frédéric Masse.
Pénalités : Amiens 34’ (8', 8', 8'+10'), Chamonix 48' (2', 8', 8'+10'+20').
Évolution du score :
1-0 à 02'40" : Leclerc assisté de Da Silva
2-0 à 11'01" : Bouvet (sup. num.)
3-0 à 26'07" : Kazarine
3-1 à 32'29" : Guillebon assisté de Orset
3-2 à 38'17" : Le Moine assisté de Colombin (sup. num.)
4-2 à 46'07" : Delbecque
4-3 à 51'43" : Magnien (inf. num.)
5-3 à 58'45" : Métais assisté de Da Silva (sup. num.)