Allemagne - Suisse (match international à Schwenningen)

BakosL'Allemagne a été rejointe par les représentants des équipes battues en demi-finale de DEL pour cette deuxième phase de préparation. Wolfsburg a dépêché le défenseur Christopher Fischer, débutant en sélection, et Ingolstadt a envoyé le miraculé du haut niveau Thomas Greilinger et l'arrière Michael Bakos. Mais ce dernier s'est fait une déchirure des abdominaux obliques lors du dernier entraînement, et le médecin de l'équipe nationale a préconisé plusieurs semaines de repos. Bakos, même s'il avait montré ses limites aux JO, est un cadre avec plus de 100 sélections.

Les Allemands accueillent ce soir dans la Forêt-Noire leur traditionnel adversaire, la Suisse du nouveau sélectionneur Sean Simpson, qui évolue pour la première fois sous les yeux de son prédécesseur. Ralph Krueger est en effet en tribune puisqu'il suit toujours avec intérêt les progrès de son fiston Justin sous le maillot allemand.

La Suisse, elle, prête surtout attention à la rééducation progressive de son gardien Martin Gerber. Après vingt minutes intenses contre la Suède, il a droit ce soir à trente minutes d'exercice moins fréquent, où il faut maintenir sa concentration en recevant peu de tirs : 8 en une moitié de match ! Celui de Patrick Hager, sur passe de Yannic Seidenberg à la quinzième minute, est cependant très dangereux. Trois minutes plus tard, c'est Thibaut Monnet qui se présente seul devant la cage allemande, mais échoue sur Dimitrij Kotschnew, qui voit lui aussi peu de lancers.

La mi-match est dépassée quand la situation se débloque enfin. Il faut pour cela deux pénalités consécutives contre l'Allemagne. Quatre secondes avant que la première soit tuée, Frank Hördler est sanctionné à son tour pour une crosse haute, avec une méconduite en prime pour contestation. La Suisse se présente à 5 contre 3, et même si Rankel remonte sur la glace, il rejoint ses coéquipiers au moment où Steve Hirschi ouvre le score (0-1, 35'53").

Michael Wolf a l'opportunité d'égaliser mais tire sur la transversale... et se fait alors charger dans le dos contre la bande par Kévin Romy (37'21"). L'attaquant de Lugano est renvoyé au vestiaire. Au retour sur la glace, Jenni ajoute sa pénalité aux cinq minutes infligées à son collègue, et à 5 contre 3, Wolf se fait justice à sa façon en égalisant (1-1, 41'01").

La Suisse a cependant encore le dernier mot face à son voisin grâce à un slap en lucarne de Robin Grossmann, le premier but en équipe nationale pour le défenseur de Davos (1-2, 51'23"). La sortie du gardien n'y changera rien. Dans un match physique à haute intensité, ce sont encore les Suisses qui sortent vainqueurs.

Désignés joueurs du match : Marcel Müller pour l'Allemagne et Martin Gerber pour la Suisse.

Commentaires d'après-match

Uwe Krupp (entraîneur de l'Allemagne) : "L'Allemagne a mis beaucoup de pression dès le début et nous avons eu du mal avec cette vitesse. Ensuite nous sommes de mieux en mieux entrés dans la rencontre. Le résultat est conforme au jeu, les Suisses étaient meilleurs que nous. Nos gars ont combattu, les nouveaux se sont bien intégrés. Il va falloir encore travailler dur d'ici le Mondial."

 

Allemagne - Suisse 1-2 (0-0, 0-1, 1-1)
Mercredi 21 avril 2010 à 20h00 à la Heliosarena de Schwenningen. 2786 spectateurs.
Arbitrage de MM. Bernecker et Lämmle (AUT) assistés de MM. Kaspar (AUT) et Mathis (ALL).
Pénalités : Allemagne 20' (4', 4'+10', 2'), Suisse 35' (6', 2'+5'+20', 2').
Tirs : Allemagne 23 (4, 4+7, 8), Suisse 17 (6, 4, 7).
Évolution du score :
0-1 à 35'53" : Hirschi assisté de Back et Brunner (sup. num.)
1-1 à 41'01" : Wolf assisté de Müller (double sup. num.)
1-2 à 51'23" : Grossmann assisté de Stancescu


Allemagne

Gardien : Dimitrij Kotschnew [sorti à 57'55"].

Défenseurs : Frank Hördler (2'+10') - Chris Schmidt ; Constantin Braun - Korbinian Holzer ; Jens Baxmann (2') - Christopher Fischer ; Sven Butenschön - Justin Krueger (2') ; Sebastian Osterloh.

Attaquants : Eduard Lewandowski - Alexander Barta (2') - Daniel Kreutzer ; Michael Wolf - Christoph Ullmann - Marcel Müller ; Sven Felski - André Rankel (2') - John Tripp ; Thomas Greilinger - Yannic Seidenberg - Patrick Hager ; Christoph Gawlik.

Remplaçant : Patrick Ehelechner (G). En réserve : Rob Zepp (G, malade).

Suisse

Gardien : Martin Gerber puis Daniel Manzato à 31'27".

Défenseurs : Robin Grossmann - Timo Helbling (2') ; Patrick Geering - Mathias Seger (C) ; René Back (2') - Julien Vauclair ; Félicien du Bois - Steve Hirschi.

Attaquants : Björn Christen - Kévin Romy (5'+20') - Victor Stancescu ; Paolo Duca - Andres Ambühl - Juraj Simek (2') ; Dario Bürgler - Thibaut Monnet - Roman Wick (2') ; Benjamin Plüss - Marcel Jenni (2') - Damien Brunner ; Gregory Sciaroni.

En réserve : Leonardo Genoni (G), Romano Lemm (déchirure abdominale), Nino Niederreiter (en transit).