San José Sharks - Detroit Red Wings (NHL, demi-finale de conférence, match 1)

Cela pourrait être une affiche bien connue des playoffs entre deux équipes qui tiennent le haut du pavé dans la conférence Ouest depuis presque une décennie (même une quinzaine d’années pour Detroit). Pourtant, du fait de l’infortune de San José en playoffs, les deux franchises ne se sont rencontrées que deux fois, en 1994 puis en 2007. Les Sharks l’avaient emporté en 1994 à la surprise générale : ils étaient alors emmené par les deux tiers de la mythique ligne soviétique KLM : Igor Larionov, futur joueur de Detroit, et Sergei Makarov. Les Red Wings ont quant à eux battu les Sharks au second tour des playoffs en 2007, empêchant les Sharks de parvenir pour la première fois de leur histoire en finale de conférence. Les Sharks ont parfaitement démarré cette série en emportant le premier match à domicile grâce à leurs lignes de supériorité numérique et un Joe Pavelski une nouvelle fois décisif.

Les Sharks n’ont pas vraiment l’habitude de bien commencer leurs séries mais, cette fois, ils n’ont pas fait dans le détail et ont inscrit trois buts en première période, dans un intervalle d’une minute et vingt secondes. C’est Joe Pavelski qui ouvre le score avec une reprise de volée face au but sur une situation de supériorité numérique (1-0, 9’05). Ensuite, Dany Heatley marque son premier but des playoffs en reprenant de volée, proche de l’enclave, une passe venue de derrière les filets de Howard par Thornton (2-0, 10’01). Puis c’est Devin Setoguchi qui propulse un rebond laissé par Howard dans la lucarne de ce dernier (3-0, 10’24).

Detroit va tenter de revenir par la suite, en marquant assez vite : Cleary se démarque à proximité du but de Nabokov et n’a plus qu’à pousser le palet dans le but sur un service d’Ericsson (3-1, 11’40). En seconde période, Franzen réduit l’avantage des Sharks à un but grâce à un lancé du poignet dans la lucarne (3-2, 24’45). Mais les Red Wings ne vont pas réussir à inverser la tendance et les Sharks vont maitriser la troisième période (12 tirs cadrés contre 5 pour Detroit). Pavelski inscrit son second but du match, toujours en supériorité numérique (cette fois à 5 contre 3) en glissant le palet entre les jambières du gardien alors qu’il était à proximité du but (4-2, 40’50). Avec ces deux buts, Joe Pavelski rejoint Mikael Samuelsson des Canucks de Vancouver en haut du classement des buteurs des playoffs avec 7 réalisations.

29_04_1
Tir de Joe Pavelski face au but de Jimmy Howard – Photo : Getty Images


San José Sharks – Detroit Red Wings : 4-3
San José mène la série 1 match à 0

Evolution du score :
1-0 à 9’05 : J. Pavelski (assistances : D. Boyle et J. Demers) en sup. numérique
2-0 à 10’01 : D. Heatley (J. Thornton et J. Demers)
3-0 à 10’24 : D. Setoguchi (J. Pavelski et D. Boyle)
3-1 à 11’40 : D. Cleary (J. Ericsson et J. Abdelkader)
3-2 à 24’45 : J. Franzen (P. Datsyuk)
4-2 à 40’50 : J. Pavelski (D. Boyle et D. Heatley) en sup. numérique
4-3 à 42’57 : B. Rafalski (P. Datsyuk et J. Franzen)


Composition des équipes :


San José Sharks

Gardien : Evgeni Nabokov

Défenseurs : Douglas Murray – Dan Boyle (A) ; Rob Blake (C) – Marc-Edouard Vlasic ; Jason Demers – Kent Huskins

Attaquants : Patrick Marleau – Joe Thornton (A) – Torrey Mitchell ; Ryane Clowe – Joe Pavelski – Devin Setoguchi ; Dany Heatley– Logan Couture – Manny Malhotra ; Dwight Elminen – Scott Nichol – Jamie McGinn

Remplaçant : Thomas Greiss (G)

 

Detroit Red Wings

Gardien : Jimmy Howard

Défenseurs : Nicklas Lidstrom (C) – Brian Rafalski ; Nicklas Kronwall – Brad Stuart ; Andreas Lilja – Jonathan Ericsson

Attaquants : Johan Franzen – Pavel Datsyuk - Tomas Holmstrom ; Valtteri Filppula - Henrik Zetterberg (A) - Todd Bertuzzi ; Kris Draper (A) – Darren Helm – Patrick Eaves ; Drew Miller – Justin Abdelkader – Dan Cleary

Remplaçant : Chris Osgood (G)


3 étoiles du match : Joe Pavelski (San José), Dan Boyle (San José) et Pavel Datsyuk (Detroit)