République Tchèque - Finlande (LG Hockey Games, 2e journée)

VOKOUN_Tomas-2005-1070722Vokoun mal réveillé

Après trois semaines sans jouer depuis la fin de saison NHL, Tomas Vokoun fait sa rentrée ce soir dans les cages de la République Tchèque, très désireuse de voir en scène le numéro 1 désigné.

Vokoun fait face à une équipe finlandaise qui a mis au repos ses trois principaux cadres, le vétéran défensif Petteri Nummelin et les deux ailiers de NHL Jussi Jokinen et Antti Miettinen. À la place de ces derniers, ce sont les "gamins" Granlund et Hartikainen qui ont été projetés en première ligne.

Tout se passe bien au début pour les Tchèques. Une pénalité de Mikko Kuukka leur permet d'ouvrir rapidement le score. Un tir de la bleue de Rachunek est dévié dans l'enclave par Gregorek puis - involontairement - par le pied de Voracek (1-0). Harri Säteri, vite battu avec malchance pour son premier match international, se montre solide par la suite, face à Hubacek ou au revers de Marek. Le portier de 20 ans restera vigilant face aux contre-attaques tchèques et se pose en candidat pour le poste de troisième gardien aux Mondiaux.

Peu après la mi-match, alors que les Tchèques sont dans le camp adverse, Vampola gagne l'engagement face à Lehterä et délivre le palet à Novotny, mais le tir de celui-ci est contré par la jambe du centre finlandais. Mikael Granlund est à la récupération et réussit un petit pont en évitant le poke-check du défenseur Barinka à la ligne bleue. Le super-talent de 18 ans part en 2 contre 1 et délivre une passe parfaite à Teemu Hartikainen dans l'axe qui, en déséquilibre patins en avant, parvient à glisser le palet derrière Vokoun (1-1). Les Finlandais ont 34 secondes à 5 contre 3 en fin de deuxième tiers et une nouvelle bonne action offensive d'Aaltonen aboutit à un poteau du défenseur junior Sami Vatanen.

Le niveau de jeu tchèque ne cesse de décroître, et la Finlande s'échappe inéluctablement dans la troisième période. Tomas Vokoun concède côté plaque un lancer ouvert d'Anssi Salmela, le défenseur des New Jersey Devils qui joue son premier match depuis son arrivée. Puis c'est la deuxième ligne finlandaise qui étale son talent. Peu après la fin d'une pénalité de Gregorek, Sami Kapanen sert une parfaite passe transversale à Petri Kontiola qui reprend de volée dans le haut du filet. Kontiola lui rend la pareille avec une passe en retrait, et Kapanen, lancé dans son mouvement, contourne Vokoun pour son 38e but international (1-4).

La Finlande, malgré trop de palets perdus en zone neutre, n'a pas eu de mal à dominer ce match, avec une forte deuxième ligne qui pourrait bien être conservée pour les championnats du monde : Aaltonen avait marqué ses deux premiers buts en équipe nationale hier, et ses deux collègues Kontiola et Kapanen ont démontré leur science collective ce soir.

Commentaires d'après-match

Sami Kapanen (attaquant de la Finlande) : "J'ai surtout été content que Härski [NDLR : Teemu Hartikainen, formé au club du KalPa Kuopio que possède Kapanen] marque son premier but en équipe nationale. Ces dernières années, par exemple en NHL, il y a des jeunes qui dominent la ligue, mais aussi des vétérans qui restent à un excellent niveau. L'important, c'est la cohésion de l'équipe et le talent. L'âge ne compte pas. C'est bien de voir que ces jeunes ont autant d'assurance."

Tomas Vokoun (gardien de la République Tchèque) : "Je n'ai eu qu'un seul entraînement avec l'équipe. Quand j'arrive d'Amérique en Europe, j'ai toujours des problèmes de sommeil. Je me suis réveillé à quatre heures du matin et je ne pouvais plus dormir. Un match à midi n'aide pas vraiment. Je savais d'avance que je ne me sentirais pas au mieux. J'aurais dû arrêter ce deuxième but. C'était un lancer de routine de la ligne bleue, il est passé entre mon bras et mon corps. Ensuite nous avons fait deux erreurs, nous avons pris deux buts et le match était fini. Je ne souhaite pas jouer demain. Deux matchs en deux jours, ça me serait plus préjudiciable. J'ai besoin de deux ou trois sessions d'entraînement. Cela n'a rien à voir de s'entraîner avec une équipe ou avec un coach personnel qui me tire dessus. C'est bien pour me garder en forme, mais probablement pas pour garder le rythme du jeu. Aujourd'hui, j'ai été souvent surpris de ce qui se passait."

 

République Tchèque - Finlande 1-4 (1-0, 0-1, 0-3)
Samedi 1er mai 2010 à 12h00 au Globen de Stockholm. 3000 spectateurs.
Arbitrage de Christer Lärking et Patrik Sjöberg (SUE) assistés de Johannes Käck et Peter Sabelström (SUE).
Pénalités : République Tchèque 10' (2', 4', 4') ; Finlande 12' (4', 6', 2').
Tirs : République Tchèque 29 (8, 13, 8) ; Finlande 22 (5, 11, 6).
Évolution du score :
0-1 à 05'36" : Voracek assisté de Gregorek et Rachunek (sup. num.)
1-1 à 33'05" : Hartikainen assisté de Lehterä et Granlund
2-1 à 47'12" : Salmela assisté de Kuukka et Aaltonen
3-1 à 52'33" : Kontiola assisté de S. Kapanen et Hytönen
4-1 à 56'03" : S. Kapanen assisté de Kontiola et Aaltonen


République Tchèque

Gardien : Tomas Vokoun.

Défenseurs : Petr Gregorek (2') - Karel Rachunek ; Miroslav Blatak - Ondrej Nemec ; Michal Barinka (2') - Jakub Nakladal (2') ; Tomas Mojzíš - Angel Krstev.

Absents : Jakub Klepis (2') - Roman Cervenka (2') - Jakub Voracek (2') ; Tomas Rolinek - Jan Marek - Jan Kovar ; Jiri Novotný - Petr Vampola - Lukas Kaspar ; Petr Hubacek - Petr Koukal - Martin Ruzicka.

Remplaçants : Ondrej Pavelec (G). En réserve : Jakub Stepanek (G), Marek Kvapil (genou), Petr Cáslava (au repos).

Finlande

Gardien : Harri Säteri.

Défenseurs : Pasi Puistola - Topi Jaakola ; Janne Niskala - Sami Vatanen ; Lasse Kukkonen - Juuso Hietanen ; Anssi Salmela - Mikko Kuukka (6').

Attaquants : Teemu Hartikainen - Jori Lehterä - Mikael Granlund ; Sami Kapanen - Petri Kontiola - Juhamatti Aaltonen ; Antti Pihlström (2') - Tommi Santala (2') - Riku Hahl ; Leo Komarov - Juha-Pekka Hytönen - Ossi Louhivaara.

Remplaçant : Iiro Tarkki (G). En réserve : Petteri Nummelin, Antti Miettinen et Jussi Jokinen (au repos).