Demi-finales de conférence (NHL, match 1)

Résumés des matchs du 01/05 : Boston Bruins - Philadelphia Flyers et Chicago Blackhawks - Vancouver Canucks

Bon départ de demi-finale pour les Bruins de Boston, qui parviennent à battre les Flyers de Philadelphie en prolongation sur une contribution du revenant Marc Savard. Le départ est plus compliqué pour Chicago, qui se fait corriger à domicile par les Canucks de Vancouver et leur gardien Roberto Luongo.


Boston Bruins – Philadelphia Flyers : 5-4
Boston mène la série 1 match à 0

Marc Savard ne pouvait pas faire un meilleur retour. Presque deux mois après une grave blessure où il avait dû sortir sur civière lors d'un match face à Pittsburgh, après avoir été frappé par Matt Cooke (blessure marquante pour la ligue puisque la législation sur les charges a évoluée du fait de ce choc), il est revenu dans l’effectif des Bruins. Fatalement, ce type de retour peut se révéler décevant car le joueur manque souvent de rythme et n’a pas encore retrouvé la pleine possession de son jeu. Hier, Savard a été aligné en troisième ligne, lui qui animait la première ligne avant ses blessures et il n’a joué que 15 minutes sur les 73 du match. Pourtant, s’il n’est pas encore physiquement à son meilleur, il conserve toujours sa capacité de tir, qui lui a permis de donner la victoire à son équipe lors des prolongations de ce premier match de la série.

Boston démarre mal le match en perdant son ailier gauche allemand de la première ligne, Marco Sturm, qui doit sortir dès les premières secondes du match suite à un choc avec Matt Carle. Il est remplacé par Steve Begin qui ne devait évoluer qu’en quatrième ligne. Ce dernier se fait tout de suite remarquer en inscrivant le premier but du match, profitant opportunément d’un rebond laissé par Boucher sur un tir de Bergeron (1-0, 2’39). Situation semblable quelques minutes plus tard mais c’est Bergeron qui profite d’un rebond sur un tir lointain de Dennis Wideman (2-0, 12’54). Avec ces deux buts d’avance, Boston semble avoir la main sur le match mais cela n’est pas suffisant, et Philadelphia commence à combler son retard en deuxième période sur des buts des défenseurs Parent et Pronger, contrebalancés par une réalisation de Satan pour les Bruins.

Boston pense prendre un avantage décisif en troisième période grâce à un but de Krejci : sur un face-à-face avec Boucher, il est suffisamment patient et profite que le portier des Flyers se couche pour marquer (4-2, 47’25). Mike Richards réduit l’avantage sur un rebond lors d’une situation de supériorité numérique (4-3, 52’37). Sur une contre-attaque, Brière enrhume Wideman et Hunwick grâce à sa technique et bat Rask en deux temps (4-4, 56’38).

Les Flyers prolongent donc le match mais ils semblent avoir laissé beaucoup d’énergie pour y parvenir car ce sont les Bruins qui vont dominer lors des prolongations (15 tirs cadrés à 4). Boucher va parvenir à faire reculer l’échéance en arrêtant des tirs dangereux de Recchi et Satan. Les Flyers ont même l’occasion de remporter le match mais Carcillo perd son duel face à Rask. Finalement, c’est Marc Savard qui fait la décision grâce à un tir puissant depuis le centre du cercle droit qui passe par-dessus l’épaule de Boucher (5-4, 73’52).

01_05_1
Marc Savard exulte après son but victorieux – Photo : Getty Images

Tirs cadrés : Boston 46 (15, 6, 10, 15), Philadelphie 36 (8, 11, 13, 4)

Evolution du score :
1-0 à 2’39 : S. Begin (assistances : P. Bergeron et M. Recchi)
2-0 à 12’54 : P. Bergeron (D. Wideman)
2-1 à 27’38 : R. Parent (M. Richards et A. Asham)
3-1 à 31’43 : M. Satan (J. Boychuk et D. Wideman) en sup. numérique
3-2 à 35’48 : C. Pronger (K. Timonen et M. Richards) en sup. numérique
4-2 à 47’25 : D. Krejci (M. Satan et M. Lucic)
4-3 à 52’37 : M. Richards (D. Brière et S. Hartnell) en sup. numérique
4-4 à 56’38 : D. Brière (M. Carle et C. Pronger)
5-4 à 73’52 : M. Savard (D. Wideman et Z. Chara)


Boston Bruins

Gardien : Tuukka Rask

Défenseurs : Zdeno Chara (C) – Johnny Boychuk ; Dennis Wideman – Matt Hunwick ; Andrew Ference – Adam McQuaid

Attaquants : Steve Begin - Patrice Bergeron (A) - Mark Recchi (A) ; Milan Lucic - David Krejci - Miroslav Satan ; Daniel Paille – Marc Savard - Michael Ryder ; Blake Wheeler ; Vladimir Sobotka
Sorti sur blessure: Marco Sturm (0’41)

Remplaçant : Tim Thomas (G)
En réserve : Trent Whitfield, Brad Marchant, Marc Stuart et Shawn Thornton
Blessés : Dennis Seidenberg (avant-bras) et Mark Stuart (doigts).

Philadelphia Flyers

Gardien : Brian Boucher

Défenseurs : Chris Pronger (A) – Matt Carle ; Ryan Parent – Kimmo Timonen (A) ; Lukas Krajicek – Braydon Coburn

Attaquants : Dan Carcillo – Mike Richards (C) – Claude Giroux ; James Van Riemsdyk – Danny Brière – Ville Leino ; Darroll Powe – Jared Ross – Arron Asham ; Scott Hartnell - Blair Betts – Andreas Nodl

Remplaçant : Johan Backlund (G)
En réserve : Oskars Bartulis, Mika Pyorala, Danny Syvret, David Laliberté, John Kalinski et Riley Cote
Blessés : Jeff Carter (jambe cassée), Simon Gagné (jambe), Ian Laperrière, Michael Leighton (hanche) et Ray Emery (genou)


3 étoiles du match : Marc Savard (Boston), Patrice Bergeron (Boston) et Mike Richards (Philadelphia)



Chicago Blackhawks – Vancouver Canucks : 1-5
Vancouver mène la série 1 match à 0

Cette fois, il semble établi que Roberto Luongo est parfaitement rentré dans les playoffs. Après des débuts compliqués (il avait dû sortir lors du troisième match de la série face à Los Angeles suite à 4 buts encaissés sur 16 tirs), celui qui est officieusement le capitaine de l’équipe (car la coutume n’admet pas qu’un gardien arbore un « C » ou un « A » sur son maillot) s’était repris et avait battu son homologue Jonathan Quick au niveau des performances. Il semble parti pour faire de même avec Antti Niemi, qui a connu une soirée difficile en encaissant 5 buts sur 20 tirs lors des deux premières périodes. Le jeune gardien finlandais a été remplacé pour la troisième période par Cristobal Huet, qui n’a pas eu à beaucoup s’employer (3 arrêts). Quant à Luongo, il s’est notamment montré intraitable en première période avec 17 arrêts sur le temps fort de Chicago. Il termine le match avec 36 arrêts sur 37 tirs.

Grâce à cette performance, Vancouver a pu prendre la match en main dès la première période, même s’ils ont moins tiré que Chicago (13 contre 17). Ehrhoff ouvre le score sur un tir lointain de la bleue qui trompe Niemi, masqué par Sharp (0-1, 13’51). Sur une contre-attaque, quelques secondes plus tard, Patrick Kane n’est pas loin d’égaliser mais il s’heurte à Luongo (14’08). Les Blackhawks ont deux occasions de supériorité numérique mais ils ne les concrétisent pas. Ce sont même les Canucks qui doublent la mise en toute fin de période : sur un palet mal dégagé par la défensive de Chicago par la bande, Kesler tire instantanément sur Niemi. Celui-ci repousse de la jambière mais envoie le palet sur Mason Raymond, qui le propulse de volée d’un tir puissant et lointain dans la lucarne droite de Niemi (0-2, 19’49). Le public de Chicago est assommé.

La première période fut compliquée pour les Blackhawks mais la deuxième ne sera pas mieux. Dès le retour des vestiaires, les jumeaux Sedin frappent : Daniel, derrière le but, passe à Henrik, qui trompe Niemi sur son côté fermé (0-3, 20’32). La correction ne s’arrête pas là et les Canucks inscrivent encore 2 buts pour porter la marque à 5-0 à la fin de la deuxième période.

Les Blackhawks sauvent l’honneur en début de troisième période grâce à un but de Patrick Kane sur une situation de 5 contre 3, mais ce sera le seul but pour Chicago hier. La mauvaise prestation de Niemi va peut-être ranimer le débat sur le choix du gardien des Blackhawks. En tout cas, le deuxième match de lundi sera très important pour Chicago s’ils ne veulent pas partir pour Vancouver avec 2 matchs gagnés de retard dans la série.

01_05_2
Arrêt de Roberto Luongo devant Jonathan Toews, secondé par ses coéquipiers Andrew Alberts (en haut) et Kevin Bieksa (à droite) – Photo : Getty Images

Tirs cadrés : Chicago 37 (17, 8, 12), Vancouver 28 (13, 12, 3)

Evolution du score :
0-1 à 13’51 : C. Ehrhoff (M. Raymond et R. Kesler)
0-2 à 19’49 : M. Raymond (R. Kesler)
0-3 à 20’32 : H. Sedin (D. Sedin et S. Salo)
0-4 à 30’59 : K. Wellwood (S. Bernier et C. Ehrhoff) en sup. numérique
0-5 à 36’21 : M. Grabner (R. Rypien et J. Hansen)
1-5 à 42’07 : P. Kane (J. Toews et D. Bolland) en sup. numérique


Chicago Blackhawks

Gardien : Antti Niemi remplacé par Cristobal Huet (40’00)

Défenseurs : Brent Seabrook - Duncan Keith (A); Niklas Hjalmarsson – Brian Campbell ; Brent Sopel - Jordan Hendry

Attaquants : Bryan Bickell - Jonathan Toews (C) - Patrick Kane ; Tomas Kopecky - Patrick Sharp (A) - Marian Hossa ; Andrew Ladd - Dave Bolland - Kris Versteeg ; Troy Brouwer - John Madden - Dustin Byfuglien

En réserve: Ben Eager, Colin Fraser, Nick Boynton et Adam Burish
Blessé : Kim Johnsson

Vancouver Canucks

Gardien : Roberto Luongo

Défenseurs : Christian Ehrhoff – Shane O’Brien ; Sami Salo (A) – Alexander Edler ; Kevin Bieksa – Andrew Alberts

Attaquants : Daniel Sedin - Henrik Sedin (A) - Mikael Samuelsson ; Mason Raymond - Ryan Kesler (A) - Alex Burrows ; Steve Bernier - Kyle Wellwood - Pavol Demitra ; Michael Grabner – Rick Rypien - Jannik Hansen

Remplaçant : Andrew Raycroft (G)
En réserve : Tanner Glass, Darcy Hordichuk, Matt Pettinger, Nolan Baumgartner et Brad Lukowich
Blessés : Aaron Rome et Willie Mitchell


3 étoiles du match : Mason Raymond (Vancouver), Roberto Luongo (Vancouver) et Ryan Kesler (Vancouver)