Demi-finales de conférence (NHL, match 2)

Résumés des matchs du 02/05 : Pittsburgh Penguins – Montréal Canadiens et San José Sharks – Detroit Red Wings

Les Canadiens recollent dans leur série face aux Penguins un match partout, grâce à leur inévitable gardien Jaroslav Halak et un Michael Cammalleri redoutable d’efficacité. San José prend une sérieuse option sur la finale de la conférence Ouest en gagnant le deuxième match à domicile face aux Red Wings.


Pittsburgh Penguins – Montréal Canadiens : 1-3
Série à égalité un match partout

C’est peu de dire que Jaroslav Halak porte les Canadiens de Montréal sur son dos, sa performance est quasiment le facteur principal de la victoire ou de la défaite de son équipe. Quand il n’est pas à son meilleur niveau, les Canadiens perdent, comme lors du premier match de la série face à Pittsburgh. Mais lorsqu’il joue à son maximum, Montréal gagne, comme hier. Après le premier match où il a été sorti après avoir encaissé 5 buts sur 20 tirs, Halak a retrouvé ses statisques des trois derniers matchs face aux Capitals de Washington (38 arrêts sur 39 tirs, 97,8% d’arrêts). Montréal s’est une nouvelle fois trouvé dans la situation de tirer aux buts beaucoup moins que son adversaire, mais a quand même réussi à emporter la décision grâce à un doublé de Cammalleri, le meilleur buteur des Canadiens dans ces playoffs (8 buts et 13 points en 9 matchs).

C’étaient pourtant les Penguins qui avaient le mieux démarré le match, en ouvrant le score par l’histrion Matt Cooke, qui bat Halak d’un revers près du but alors qu’il avait été oublié par les défenseurs (1-0, 4’38). Mais les Canadiens réagissent et se montrent présents dans ce début de match en faisant jeu égal avec Pittsburgh (12 tirs cadrés pour les visiteurs contre 9 pour les locaux en première période). Cette pression est récompensée en fin de période par un but de Gionta, bien placé devant le but et qui reçoit une passe de Gomez de derrière le but qui lui permet de tromper Fleury facilement (1-1, 15’48).

De retour des vestiaires, Pittsburgh va tenter de reprendre l’avantage au score devant son public en dominant largement Montréal (18 tirs cadrés à 3) mais Halak ferme obstinément la porte. Ce sont même les Canadiens qui reprennent opportunément l’avantage : Cammalleri, proche du but, reçoit le palet sur un tir dévié. Il tente de le contrôler du patin mais le palet part en l’air. Cammalleri réussit toutefois à frapper le palet en utilisant sa crosse comme une batte de baseball, le palet passe au dessus de Fleury qui s’était avancé et termine dans ses filets (1-2, 27’29). Les Penguins ne reviendront pas, malgré 30 tirs sur Jaroslav Halak lors des deux dernières périodes. Il faut noter que les défenseurs de Montréal, après avoir réussi à étouffer Alexander Ovechkin lors de la fin de la série contre Washington, récidivent avec Crosby (1 tir et un différentiel de -2) et Malkin (3 tirs et un différentiel de -1). C’est le premier match de playoff de cette saison où aucun des deux n’a récolté de point. Pour ce qui est d’Andrei Markov, défenseur important pour Montréal (la saison des Canadiens avait trouvé un second souffle quand il était revenu de blessure), sa blessure lors du premier match semble sérieuse et il pourrait manquer le reste des playoffs.

02_05_1
Brian Gionta tente de rediriger le palet face à Marc-André Fleury – Photo : Getty Images

Tirs cadrés : Pittsburgh 39 (9, 18, 12), Montréal 21 (12, 3, 6)

Evolution du score :
1-0 à 4’38 : M. Cooke (assistances : M. Talbot et P. Dupuis)
1-1 à 15’48 : B. Gionta (S. Gomez et B. Pouliot)
1-2 à 27’29 : M. Cammalleri (P.K. Subban et S. Gomez) en sup. numérique
1-3 à 57’06 : M. Cammalleri (T. Plekanec)


Pittsburgh Penguins

Gardien : Marc-André Fleury

Défenseurs : Sergei Gonchar (A) - Brooks Orpik ; Kris Letang – Mark Eaton ; Alex Goligoski – Jordan Leopold

Attaquants : Chris Kunitz – Sidney Crosby (C) – Bill Guerin ; Alexei Ponikarovsky – Evgeni Malkin (A) – Tyler Kennedy ; Matt Cooke – Maxime Talbot – Pascal Dupuis ; Mike Rupp – Craig Adams – Ruslan Fedotenko

Remplaçant : Brent Johnson (G)
En réserve : Chris Conner, Eric Godard, Ben Lovejoy, Nick Johnson, Jay McKee et Deryk Engelland
Blessés : Jordan Staal (jambe)

 

Montréal Canadiens 

Gardien : Jaroslav Halak

Défenseurs : Marc-André Bergeron – Ryan O’Byrne ; Roman Hamrlik – P.K. Subban ; Josh Gorges – Hal Gill (A)

Attaquants : Michael Cammalleri - Tomas Plekanec - Travis Moen ; Benoit Pouliot - Scott Gomez (A) - Brian Gionta (A) ; Tom Pyatt - Dominic Moore - Maxim Lapierre ; Andrei Kostitsyn - Ben Maxwell - Mathieu Darche

Remplaçant : Carey Price (G)
En réserve : Glen Metropolit et Sergei Kostitsyn
Blessés : Jaroslav Spacek (maladie), Andrei Markov (genou) et Paul Mara (épaule)

 

3 étoiles du match : Jaroslav Halak (Montréal), Michael Cammalleri (Montréal) et Matt Cooke (Pittsburgh)


San José Sharks – Detroit Red Wings : 4-3
San José mène la série 2 matchs à 0

Est-ce enfin l’année pour les Sharks de San José ? L’effectif de l’équipe californienne est l’un des plus fourni et talentueux de la ligue et l’équipe figure depuis longtemps en haut de la conférence Ouest mais les participations aux playoffs ont toujours été en dessous des attentes. La pression sur les Sharks est d’autant plus forte cette année que le noyau dur de l’équipe (Nabokov, Boyle, Thornton, Marleau etc.) commence à vieillir et des observateurs remarquaient en début de playoffs que c’étaient peut-être la dernière chance pour cet effectif de remporter la coupe Stanley. Tous les problèmes ne sont toutefois pas encore résolus : San José ne peut toujours pas compter sur la contribution offensive de ses joueurs majeurs. Il y a néanmoins du mieux puisque Joe Thornton a marqué son premier but des playoffs, but éminemment important puisqu’il a donné la victoire à son équipe hier. Ce sont toujours les attaquants de la seconde ligne qui mènent l’équipe et notamment Joe Pavelski, qui signe un doublé hier pour un total de 9 buts et 14 points en 8 matchs.

Les Sharks ont profité du grand nombre de pénalités sifflées contre Detroit (10 situations de supériorité numérique pour les Sharks contre 4 pour les Red Wings) pour renverser le cours du match en troisième période. Datsyuk avait ouvert le score en première période pour Detroit d’un tir lointain sans assistance (0-1, 6’51). Les Sharks ont ensuite pris l’avantage grâce à des buts de Pavelski et Clowe. Holmstrom égalise par la suite en supériorité numérique, toujours en première période. En début de seconde période, Lidstrom marque sur un tir de loin, utilisant un bon écran d’Holmstrom devant Nabokov (2-3, 22’00).

Detroit pense tenir un bon résultat mais la troisième période va être compliquée pour eux, à cause de 5 pénalités sifflées contre eux. Les Sharks vont donc dominer aux tirs cadrés (18 tirs contre 11) et profiter d’une situation de 5 contre 3 pour égaliser : Pavelski marque sur une situation confuse devant Howard, les défenseurs des Red Wings n’ayant pas réussi à dégager le palet (3-3, 44’40). Finalement, lors d’une attaque des Wings, Heatley récupère le palet au dépend de Lidstrom qui casse sa crosse. Les Sharks se retrouvent dans une situation de 3 contre 1, Heatley tire sur Howard, avancé devant son but, qui laisse un rebond. Thornton surgit et devance Rafalski pour marquer (4-3, 52’37), voir photo ci-dessous.

02_05_2
Joe Thornton (à droite) marque le but victorieux devant (de gauche à droite) Nicklas Lidstrom, Jimmy Howard et Brian Rafalski – Photo : Getty Images

Tirs cadrés : San José 45 (15, 12, 18) Detroit 31 (7, 13, 11)

Evolution du score :
0-1 à 6’51 : P. Datsyuk (sans assistance)
1-1 à 9’01 : J. Pavelski (D. Heatley et P. Marleau) en sup. numérique
2-1 à 10’32 : R. Clowe (J. Pavelski et D. Murray)
2-2 à 13’17 : T. Holmstrom (J. Franzen et B. Rafalski) en sup. numérique
2-3 à 22’00 : N. Lidstrom (B. Rafalski et P. Datsyuk)
3-3 à 44’40 : J. Pavelski (D. Heatley et J. Thornton) en sup. numérique
4-3 à 52’37 : J. Thornton (D. Heatley)


San José Sharks

Gardien : Evgeni Nabokov

Défenseurs : Douglas Murray – Dan Boyle (A) ; Rob Blake (C) – Marc-Edouard Vlasic ; Jason Demers – Kent Huskins

Attaquants : Patrick Marleau – Joe Thornton (A) – Dany Heatley ; Ryane Clowe – Joe Pavelski – Devin Setoguchi ; Torrey Mitchell – Logan Couture – Manny Malhotra ; Dwight Elminen – Scott Nichol – Jamie McGinn

Remplaçant : Thomas Greiss (G)
En réserve : Jay Leach, Jed Ortmeyer et Brad Staubitz
Blessés : Nicklas Wallin

 

Detroit Red Wings

Gardien : Jimmy Howard

Défenseurs : Nicklas Lidstrom (C) – Brian Rafalski ; Nicklas Kronwall – Brad Stuart ; Andreas Lilja – Jonathan Ericsson

Attaquants : Johan Franzen – Pavel Datsyuk - Tomas Holmstrom ; Valtteri Filppula - Henrik Zetterberg (A) - Todd Bertuzzi ; Kris Draper (A) – Darren Helm – Dan Cleary ; Drew Miller – Justin Abdelkader – Jason Williams

Remplaçant : Chris Osgood (G)
En réserve : Brett Lebda, Derek Meech, Brad May, Mattias Ritola et Jakub Kindl
Blessés : Patrick Eaves (coude) et Kirk Maltby (épaule)

 

3 étoiles du match : Joe Pavelski (San José), Dany Heatley (San José) et Joe Thornton (San José)