Demi-finales de conférence (NHL, match 3)

Résumés des matchs du 04/05 : Montréal Canadiens – Pittsburgh Penguins et Detroit Red Wings – San José Sharks

Mauvaise passe pour les équipes qui jouent à domicile : malgré une belle performance de leur gardien, les Canadiens de Montréal calent en attaque et voient Pittsburgh reprendre le tête de la série. Quant aux Red Wings de Detroit, le retour à domicile n’a pas été gagnant et San José mène désormais la série 3 matchs à 0.


Montréal Canadiens – Pittsburgh Penguins : 0-2
Pittsburgh mène la série 2 matchs à 1

Finalement, Montréal peut perdre même si Halak fait un bon match. Hier, avec 23 arrêts sur 24 tirs reçus, le gardien slovaque a sorti une belle performance (96% d’arrêts). Mais, en face, Marc-André Fleury a fait mieux en n’encaissant aucun but. Les Canadiens ont trop peu tiré pour se montrer véritablement dangereux (18 tirs), renouant ainsi avec l’un de leurs travers de la saison régulière (où ils n’ont été que la 25ème équipe de la ligue en terme de tirs cadrés par match avec 28,6 tirs de moyenne).

Montréal avait pourtant bien commencé le match en dominant son adversaire lors de la première période (7 tirs cadrés à 3) mais ils n’ont pas réussi à tromper la vigilance de Fleury. En deuxième période, les Canadiens souffrent et la pression des Penguins est très forte (13 tirs cadrés pour Pittsburgh contre 3 pour Montréal) mais Halak garde le score vierge. En début de troisième période, les Penguins profitent d’une supériorité numérique pour ouvrir le score : Gonchar, à la ligne bleue, trouve sur son côté droit Malkin, dont la reprise de volée trompe Halak, masqué par Crosby (0-1, 41’16). Crosby a encore connu un match sans point et quasiment sans occasion de but (un seul tir cadré) mais il a contribué grâce à cet écran et une bonne efficacité aux mises au jeu (13 gagnées sur 17 disputées).

Montréal tente de revenir dans le match dans la période même s’ils tirent toujours peu (8 tirs cadrés contre 9 pour Pittsburgh). Les Canadiens se procurent des actions dangereuses par Cammalleri, mais sa reprise de volée sur une transversale de Gionta ne trompe pas Fleury qui s’est déplacé latéralement avec célérité (52’23). Puis c’est Plekanec qui est proche d’égaliser quand, sur une situation de supériorité numérique, il reçoit le palet devant Fleury après un jeu en triangle avec Gionta et Cammalleri mais sa déviation ne parvient pas à tromper le gardien des Penguins qui arrête le palet avec sa jambière sur un grand écart (56’11, voir photo ci-dessous). Montréal n’aura plus d’occasion franche après cette dernière supériorité numérique et le but de Dupuis dans le but vide clôturera le score.

04_05_1
Arrêt de Marc-André Fleury sur une déviation de Tomas Plekanec (hors cadre) en troisième période – Photo : Associated Press

Tirs cadrés : Montréal 18 (7, 3, 8), Pittsburgh 25 (3, 13, 9)

Evolution du score :
0-1 à 41’16 : E. Malkin (assistances : S. Gonchar et A. Goligoski) en sup. numérique
0-2 à 59’45 : P. Dupuis (C. Kunitz et M. Eaton) dans le but vide


Montréal Canadiens

Gardien : Jaroslav Halak

Défenseurs : Marc-André Bergeron – Ryan O’Byrne ; Roman Hamrlik – P.K. Subban ; Josh Gorges – Hal Gill (A)

Attaquants : Michael Cammalleri - Tomas Plekanec - Andrei Kostitsyn ; Benoit Pouliot - Scott Gomez (A) - Brian Gionta (A) ; Tom Pyatt - Dominic Moore - Maxim Lapierre ; Travis Moen - Ben Maxwell - Mathieu Darche

Remplaçant : Carey Price (G)
En réserve : Glen Metropolit et Sergei Kostitsyn
Blessés : Jaroslav Spacek (maladie), Andrei Markov (genou) et Paul Mara (épaule)

 

Pittsburgh Penguins

Gardien : Marc-André Fleury

Défenseurs : Sergei Gonchar (A) - Brooks Orpik ; Kris Letang – Mark Eaton ; Alex Goligoski – Jordan Leopold

Attaquants : Chris Kunitz – Sidney Crosby (C) – Pascal Dupuis ; Alexei Ponikarovsky – Evgeni Malkin (A) – Maxime Talbot ; Matt Cooke – Mark Letestu – Tyler Kennedy ; Mike Rupp – Craig Adams – Ruslan Fedotenko

Remplaçant : Brent Johnson (G)
En réserve : Chris Conner, Eric Godard, Ben Lovejoy, Nick Johnson, Jay McKee et Deryk Engelland
Blessés : Jordan Staal (jambe) et Bill Guerin


3 étoiles du match : Marc-André Fleury (Pittsburgh), Evgeni Malkin (Pittsburgh) et Brian Gionta (Montréal)



Detroit Red Wings – San José Sharks : 3-4
San José mène la série 3 matchs à 0

Troisième match de la série et rien ne semble changer : ce sont encore les Sharks qui l’emportent et toujours sur le même score de 4 à 3. La situation devient donc critique pour les Red Wings de Detroit puisque la prochaine défaite leur sera fatale et que seules deux équipes dans l’histoire des playoffs ont réussi à revenir d’un déficit de 3 matchs pour gagner leur série (les Maple Leafs de Toronto en 1942 contre Detroit et les Islanders de New York en 1975 face à Pittsburgh). Revenir va donc être difficile et serait historique pour Detroit. Cette victoire de San José est d’autant plus importante qu’elle a été conquise de haute lutte par les Sharks. Menés 3 à 1 en début de troisième période sur la glace de Detroit, San José a recollé au score pour forcer la prolongation du match puis finalement l’emporter lors de ces prolongations.

Pour revenir dans le match, San José a pu compter sur une belle performance de ses cadres, surtout ceux qui ont un réputation tenace d’improductivité en playoffs : Joe Thornton et Patrick Marleau. Thornton, après avoir ouvert son compteur de but lors du précédent match, récidive et signe un nouveau but puis signe la passe décisive sur le but victorieux de Marleau. Ce dernier ne marque que son deuxième but en huit matchs mais il est crucial autant pour son équipe que pour lui-même : il va peut-être enfin retrouver son rythme de saison régulière (44 buts en 82 matchs, quatrième meilleur buteur de la ligue), lui qui jouait hier le centième match de playoffs de sa carrière.

Detroit pensait pourtant avoir fait le plus dur en prenant le match en main dès la première période (14 tirs cadrés contre 8) : C’est d’abord Zetterberg qui pense marquer mais son but est refusé, les arbitres jugeant que le coup de patin avec lequel il a joué le palet était intentionnel, donc illégal (9’53). Mais Les Wings se rattrapent vite : Lidstrom contourne le but par l’arrière, il trouve Franzen qui dévie le palet en direction d’Holmstrom devant le but. Celui-ci prend l’avantage sur son défenseur et redirige le palet dans le but (1-0, 13’33). Detroit a ensuite une occasion de prendre l’avantage grâce à un tir de pénalité. Celui-ci est tiré par Zetterberg, qui réussit à prendre de vitesse Nabokov en se plaçant sur son revers mais il ne parvient pas à lever suffisamment son tir et le gardien russe arrête le tir du revers de la mitaine (16’32). Detroit prend finalement deux buts d’avance grâce à une reprise de volée de Cleary sur une passe de Miller (2-0, 18’37). Cet avantage est éphémère car les Sharks reviennent au score à la toute fin de la période : Joe Pavelski fait le tour du gardien pour tirer, Howard laisse un rebond qui revient sur Setoguchi, qui tire en se retournant et le palet se faufile sous la jambière gauche du gardien de Detroit (2-1, 19’56). En début de deuxième période, les Red Wings retrouvent leur avantage grâce à un tir de Zetterberg en angle fermé qui frappe Nabokov pour rentrer dans le but (3-1, 21’42).

Le score n’évolue plus jusqu’à la troisième période où San José prend pour la première fois du match l’avantage au niveau des tirs cadrés (12 contre 9) : c’est d’abord Joe Thornton qui frappe, après avoir fait le tour du but et s’être replacé devant le but son tir du poignet trompe Howard, masqué par le trafic (3-2, 46’42). San José profite ensuite d’une maladresse d’Howard : le tir de Couture, dans un angle fermé, passe entre les jambières du jeune gardien de Detroit (3-3, 53’17). Le match se poursuit alors en prolongations : sur une attaque des Red Wings, le tir de Jason Williams trouve la bande et part vers la zone neutre où il est récupéré par Joe Thornton. Lui et Marleau se retrouvent dans une situation de 2 contre 1 face à Rafalski. Thornton fixe le défenseur américain puis adresse une passe à Marleau qui trompe Howard qui s’était avancé (3-4, 67’07).

04_05_2
Célébration du but victorieux par les Sharks de San José devant le public de Detroit dépité – Photo : Getty Images

Tirs cadrés : Detroit 35 (14, 7, 9, 5), San José 33 (8, 7, 12, 6)

Evolution du score :
1-0 à 13’33 : T. Holmstrom (assistances : J. Franzen et N. Lidstrom)
2-0 à 18’37 : D. Cleary (D. Miller et H. Zetterberg)
2-1 à 19’56 : D. Setoguchi (J. Pavelski et R. Clowe)
3-1 à 21’42 : H. Zetterberg (V. Filppula et B. Rafalski)
3-2 à 46’42 : J. Thornton
3-3 à 53’17 : L. Couture (T. Mitchell et M-A Vlasic)
3-4 à 67’07 : P. Marleau (J. Thornton)


Detroit Red Wings

Gardien : Jimmy Howard

Défenseurs : Nicklas Lidstrom (C) – Brian Rafalski ; Nicklas Kronwall – Brad Stuart ; Andreas Lilja – Jonathan Ericsson

Attaquants : Johan Franzen – Pavel Datsyuk - Tomas Holmstrom ; Valtteri Filppula - Henrik Zetterberg (A) - Todd Bertuzzi ; Kris Draper (A) – Darren Helm – Dan Cleary ; Drew Miller – Justin Abdelkader – Jason Williams

Remplaçant : Chris Osgood (G)
En réserve : Brett Lebda, Derek Meech, Brad May, Mattias Ritola et Jakub Kindl
Blessés : Patrick Eaves (coude) et Kirk Maltby (épaule)

 

San José Sharks

Gardien : Evgeni Nabokov

Défenseurs : Douglas Murray – Dan Boyle (A) ; Rob Blake (C) – Marc-Edouard Vlasic ; Jason Demers – Kent Huskins

Attaquants : Patrick Marleau – Joe Thornton (A) – Dany Heatley ; Ryane Clowe – Joe Pavelski – Devin Setoguchi ; Torrey Mitchell – Logan Couture – Manny Malhotra ; Jamie McGinn – Scott Nichol – Jed Ortmeyer

Remplaçant : Thomas Greiss (G)
En réserve : Jay Leach, Dwight Elminen et Brad Staubitz
Blessés : Nicklas Wallin


3 étoiles du match : Patrick Marleau (San José), Joe Thornton (San José) et Henrik Zetterberg (Detroit)