Demi-finales de conférence (NHL, match 3, partie 2)

Résumés des matchs du 05/05 : Philadelphia Flyers – Boston Bruins et Vancouver Canucks – Chicago Blackhawks

Après les Red Wings de Detroit avant-hier, ce sont maintenant les Flyers de Philadelphia qui sont aux portes de l’élimination des playoffs avec une troisième défaite consécutive dans leur série contre les Bruins de Boston. De leur côté, les Blackhawks de Chicago prennent pour la première fois la tête de leur série face aux Canucks de Vancouver grâce à une victoire sur la glace de l’équipe canadienne.


Philadelphia Flyers – Boston Bruins : 1-4
Boston mène la série 3 matchs à 0

Les Bruins n’ont pas atteint le stade des finales de conférence depuis presque 20 ans (1992, pour être exact) mais ils sont très proches d’y retourner. Même si Boston a connu une année difficile qui l’a vu chuter de la première place de la conférence l’an passé à la sixième, les Bruins sont en passe de faire un meilleur résultat que l’an passé en playoffs. Considérés comme des favoris l’an passé, ils avaient été éliminés en demi-finale de conférence par les Hurricanes de la Caroline. Toutefois, la route est encore longue avant la finale de la coupe Stanley, d’autant que les Bruins ont recommencé à perdre des joueurs importants sur blessure : après Marco Sturm lors du précédent match c’est cette fois David Krejci qui a du quitter prématurément ses partenaires lors de la première période. Comme l’ailier gauche allemand, le jeune centre tchèque ne devrait pas être rétabli pour la suite des playoffs.

Toutefois, le joueur majeur pour les Bruins actuellement était présent hier : leur gardien Tuukka Rask. Avec 34 arrêts sur 35 tirs (97,1% d’arrêts), le jeune finlandais a surclassé Brian Boucher, le gardien des Flyers (3 buts encaissés sur 17 tirs reçus), et offert la victoire à son équipe, qui aura été dominée au niveau des tirs au but pendant tout le match (35 tirs pour les Flyers contre 20 pour les Bruins). Pourtant, il démarre difficilement son match puisqu’il encaisse le premier but du match : dans la zone défensive des Flyers, Betts récupère un palet mal dégagé par un défenseur de Boston à la bleue et le lance vers Giroux dans la zone neutre. Celui-ci se retrouve en situation de 2 contre 1 avec Asham, il fixe le défenseur puis transmet à Asham, qui trompe Rask (1-0, 2’32). Mais les Bruins reviennent vite au score : sur une mise au jeu remportée par Richards, Krajicek dégage mal le palet par la bande et celui-ci arrive dans la crosse de Marc Savard. Ce dernier adresse une transversale à Hunwick, à la bleue et sa reprise de volée est déviée par Wheeler devant le but de Boucher (1-1, 4’11). Ils réussissent même à prendre l’avantage rapidement : sur une contre-attaque, Krejci s’avance avec le palet en zone neutre quand il est chargé par Richards. Le palet continue sa course et est récupéré par Lucic, qui trouve Satan lancé devant le but. Ce dernier s’avance face à boucher et le trompe du revers (1-2, 5’45).

Philadelphia tente ensuite de revenir mais les Flyers sont arrêtés par un Tuukka Rask qui a définitivement fermé la porte. En deuxième période, il maintient l’avantage de son équipe grâce à 15 arrêts. En début de troisième période, les Bruins profitent d’une supériorité numérique pour faire définitivement le break : sur un tir de Chara à la bleue stoppé par Boucher, le rebond est repris par Recchi qui glisse le palet hors de portée du gardien. Les Flyers ne parviendront pas revenir et se trouvent, comme les Red Wings de Detroit avant-hier, dans une situation quasi-désespérée.

05_05_1
Arrêt de Tuukka Rask sur un tir de Dan Carcillo, sous les yeux de Miroslav Satan – Photo : Getty Images

Tirs cadrés : Philadelphia 35 (12, 15, 8), Boston 20 (8, 9, 3)

Evolution du score :
1-0 à 2’32 : A. Asham (assistances : C. Giroux et B. Betts)
1-1 à 4’11 : B. Wheeler (M. Hunwick et M. Savard)
1-2 à 5’45 : M. Satan (M. Lucic et D. Krejci)
1-3 à 42’30 : M. Recchi (B. Wheeler et Z. Chara) en sup. numérique
1-4 à 58’08 : P. Bergeron dans le but vide


Philadelphia Flyers

Gardien : Brian Boucher

Défenseurs : Matt Carle – Chris Pronger (A) ; Kimmo Timonen (A) – Braydon Coburn ; Ryan Parent – Lukas Krajicek

Attaquants : Scott Hartnell – Mike Richards (C) – Dan Carcillo ; Jared Ross – Danny Brière – Ville Leino ; James Van Riemsdyk – Claude Giroux – Arron Asham ; Andreas Nodl - Blair Betts – Darroll Powe

Remplaçant : Johan Backlund (G)
Absents : Oskars Bartulis, Mika Pyorala, Danny Syvret, David Laliberté, John Kalinski et Riley Cote
Blessés : Jeff Carter (jambe cassée), Simon Gagné (jambe), Ian Laperrière, Michael Leighton (hanche) et Ray Emery (genou)

 

Boston Bruins

Gardien : Tuukka Rask

Défenseurs : Zdeno Chara (C) – Johnny Boychuk ; Dennis Wideman – Matt Hunwick ; Andrew Ference – Adam McQuaid

Attaquants : Daniel Paille - Patrice Bergeron (A) - Mark Recchi (A) ; Milan Lucic - David Krejci - Miroslav Satan ; Blake Wheeler – Marc Savard - Michael Ryder ; Steve Begin - Vladimir Sobotka - Shawn Thornton

Remplaçant : Tim Thomas (G)
Absents : Trent Whitfield et Brad Marchant
Blessés : Dennis Seidenberg (avant-bras), Mark Stuart (doigts) et Marco Sturm (genou)


3 étoiles du match : Zdeno Chara (Boston), Tuukka Rask (Boston) et Blake Wheeler (Boston)



Vancouver Canucks – Chicago Blackhawks : 2-5
Chicago mène la série 2 matchs à 1

Scénario maintenant classique dans cette série : l’équipe à domicile domine la première période mais est stoppée par le gardien adverse et l’équipe visiteuse en profite pour terminer la période avec un avantage de 2 à 0. Après avoir subi ce scénario deux fois à domicile, ce sont cette fois les Blackhawks qui font un hold-up en règle dans la première période sur la glace des Canucks, et si Luongo a brillé sur la glace de Chicago c’est cette fois Niemi qui est le héros de la première période (avec 16 arrêts). L’attaque des Blackhawks a été cette fois très efficace, notamment en supériorité numérique et un joueur a pu signer un coup du chapeau. Curieusement, ce n’est pas un des snipers habituels de l’équipe qui le signe. Dustin Byfuglien, après avoir passé la fin de la saison régulière et le début des playoffs en tant que sixième défenseur (à cause des nombreuses blessures de joueurs à ce poste) ou sur la quatrième ligne, l’ailier s’est retrouvé en première ligne avec Kane et Toews et a signé trois buts. Il remplaçait Troy Brouwer, absent pour raisons familiales, et a amené une présence physique importante devant le but qui a gêné les défenseurs de Vancouver et Luongo.

Les Blackhawks ouvrent le score rapidement dans le match : sur une attaque de Chicago, Luongo est avancé dans sa surface et sur un tir de Hossa, le palet glisse derrière lui. Versteeg devance Bieksa qui se jette et projette le palet dans le but (0-1, 5’19). Les Canucks ont l’occasion d’égaliser quand Hansen se présente seul face à Niemi mais c’est le gardien finlandais qui remporte le duel (7’14, voir photo ci-dessous). En fin de période, Byfuglien marque son premier but de la soirée en supériorité numérique : il profite d’un rebond de Luongo sur un tir de Duncan Keith pour marquer en s’imposant face aux défenseurs (0-2, 16’47). En deuxième période, Vancouver réussit à revenir dans le match grâce à des buts de Hansen, sur une déviation près du but, puis de Burrows d’un tir du poignet face à Niemi.

Mais Chicago conserve son avantage grâce à un but de Byfuglien entre-temps, copie conforme de son premier but. La troisième période voit les Blackhawks dominer (13 tirs cadrés contre 8) et en profitent pour aggraver le score : Hossa profite d’un rebond laissé sur un tir de Patrick Sharp pour ajouter un but (2-4, 47’45). Puis c’est Byfuglien qui ajoute un autre but mais il porte à controverse : l’attaquant de Chicago a poussé Luongo dans ses buts pour marquer (2-5, 53’58). Sans doute que le but n’aurait pas dû être validé mais il n’a pas été décisif pour le match.

05_05_2
Arrêt d’Antti Niemi face à Jannik Hansen – Photo : Getty Images

Tirs cadrés : Vancouver 33 (16, 9, 8), Chicago 35 (12, 10, 13)

Evolution du score :
0-1 à 5’19 : K. Versteeg (assistances : M. Hossa et A. Ladd)
0-2 à 16’47 : D. Byfuglien (D. Keith et J. Toews) en sup. numérique
1-2 à 29’07 : J. Hansen (A. Edler et E. Salo)
1-3 à 31’24 : D. Byfuglien (J. Toews et P. Kane) en sup. numérique
2-3 à 39’06 : A. Burrows (A. Edler et S. Salo)
2-4 à 47’45 : M. Hossa (P. Sharp et T. Kopecky)
2-5 à 53’58 : D. Byfuglien (P. Kane et J. Toews)


Vancouver Canucks

Gardien : Roberto Luongo

Défenseurs : Christian Ehrhoff – Shane O’Brien ; Sami Salo (A) – Alexander Edler ; Kevin Bieksa – Andrew Alberts

Attaquants : Daniel Sedin - Henrik Sedin (A) - Mikael Samuelsson ; Mason Raymond - Ryan Kesler (A) - Alex Burrows ; Steve Bernier - Kyle Wellwood - Pavol Demitra ; Rick Rypien – Ryan Johnson - Jannik Hansen

Remplaçant : Andrew Raycroft (G)
Absents : Tanner Glass, Darcy Hordichuk, Matt Pettinger, Nolan Baumgartner, Michael Grabner et Brad Lukowich
Blessés : Aaron Rome et Willie Mitchell

 

Chicago Blackhawks

Gardien : Antti Niemi

Défenseurs : Brent Seabrook - Duncan Keith (A); Niklas Hjalmarsson – Brian Campbell ; Brent Sopel - Jordan Hendry

Attaquants : Dustin Byfuglien - Jonathan Toews (C) - Patrick Kane ; Tomas Kopecky - Patrick Sharp (A) - Marian Hossa ; Andrew Ladd - Dave Bolland - Kris Versteeg ; Ben Eager - John Madden - Adam Burish

Remplaçant : Cristobal Huet (G)
Absents : Troy Brouwer, Colin Fraser, Nick Boynton et Bryan Bickell
Blessé : Kim Johnsson


3 étoiles du match : Dustin Byfuglien (Chicago), Antti Niemi (Chicago) et Brian Campbell (Chicago)