Montréal Canadiens - Philadelphia Flyers (NHL, finale de conférence, match 4)

Lors du dernier match, Philadelphie avait laissé Montréal jouer son plan de jeu et l’avait payé cher, avec une défaite 5 à 1 sur la glace québécoise. Peter Laviolette, l’entraîneur des Flyers, attendait une réaction de la part de ses joueurs, autant défensivement qu’au niveau de la pression offensive. Ses joueurs ont plutôt bien répondu : Chris Pronger, après avoir sombré dans le troisième match, a retrouvé son niveau habituel de défenseur numéro 1 et les Flyers ont réussi à dominer les Canadiens aux tirs (25 tirs cadrés à 17) pour remporter leur troisième match de la série. Les visiteurs ont pu profiter du retour dans leur effectif de deux joueurs précédemment blessés : Jeff Carter, qui a repris son « A » et une place d’ailier droit sur la première ligne à la place de Dan Carcillo, et Ian Laperrière, revenu sur la quatrième ligne à la place de l'Autrichien Andreas Nödl.

Les Canadiens ont pêché une nouvelle fois par leur inefficacité offensive avec 17 tirs seulement (dont 3 pour le duo Cammalleri – Gionta), bloqués par un travail défensif considérable de la ligne Carle – Pronger. Leighton, le gardien des Flyers, a parfaitement profité du travail de ses défenseurs (27 tirs contrés) pour signer un nouveau blanchissage (il devient ainsi le treizième gardien de l’histoire à signer trois blanchissages dans la même série). Quant à Jaroslav Halak, il signe un match plus que correct pour les Canadiens avec 22 arrêts sur 24 tirs.

Philadelphie a donc réussi à dominer son adversaire, mais pas sur toute la durée du match. Ainsi, la première période a été plutôt fermée (7 tirs cadrés pour Montréal contre 5 pour Philadelphie) même si ce sont les visiteurs qui se montrent les plus dangereux : Carter dribble Moen à la ligne bleue mais vient s’heurter à Halak en un contre un (12’45) puis Hal Gill doit se coucher sur la ligne de but pour empêcher le palet de rentrer suite à un rebond laissé par Halak sur un tir de Carle (13’27), photo ci-dessous. Les Flyers ont ensuite pris les choses en main lors de la deuxième période, tirant 13 fois sur Halak contre un tir concédé sur Leighton.

Cette pression est rapidement payante : sur une mauvaise sortie de palet de Montréal, Timonen lance Giroux dans la zone neutre. Le centre des Flyers fait le tour de son vis-à-vis défensif, Josh Gorges, puis se présente face à Halak et glisse le palet hors de portée du gardien slovaque (0-1, 25’41). Après Brière et Gagné, c’est donc encore un joueur québécois qui vient mettre à mal l’équipe de sa province natale. Puis c’est Ville Leino qui frappe : le Finlandais profite d’une transversale de Pronger récupérée en zone neutre avec de l’espace devant lui puis il se présente face à Halak. Il dribble le gardien slovaque jusqu’à tomber au contact avec ce dernier mais il parvient à glisser le palet dans le but dans sa chute (0-2, 34’53).

Les Flyers sont même proches d’inscrire un troisième but quand la passe en pivot d’Hartnell pour Brière face au but prend à contre-pied les défenseurs, mais la déviation de Brière ne trompe pas Halak (36’22). En troisième période, les Canadiens tentent d’être plus présents à l’offensive mais ils ne parviendront pas à venir à bout des défenseurs et du gardien des Flyers.

Les Flyers vont avoir l’opportunité de conclure la série à domicile lors du prochain match qu’ils joueront sur leur glace. Toutefois, cette situation avantageuse ne leur a pas toujours été profitable dans les finales de conférence de leur histoire récente. En 2000 et en 2004, face aux Devils du New Jersey puis au Lightning de Tampa Bay, ils ont également mené 3 matchs à 1 mais ils avaient fini par s’incliner au septième match lors de ces deux séries. Ce pourrait être de bon augure pour une équipe de Montréal qui a remporté 5 matchs potentiellement éliminatoires durant ces playoffs.

22_05_1
Hal Gill, sur la ligne de but s’interpose devant (debouts et de gauche à droite) Jeff Carter, Daniel Brière et Mike Richards – Photo : Getty Images

Montréal Canadiens – Philadelphia Flyers : 3-0
Philadelphia mène la série 3 matchs à 1

Tirs cadrés : Montréal 17 (7, 1, 9), Philadelphie 25 (5, 13, 7)

Evolution du score :
0-1 à 25’41 : C. Giroux (assistance : K. Timonen)
0-2 à 34’53 : V. Leino (C. Pronger)
0-3 à 58’47 : C. Giroux dans le but vide


Montréal Canadiens

Gardien : Jaroslav Halak

Défenseurs : Josh Gorges – Hal Gill (A) ; Roman Hamrlik – P.K. Subban ; Marc-André Bergeron – Jaroslav Spacek ; Ryan O’Byrne

Attaquants : Michael Cammalleri - Tomas Plekanec - Andrei Kostitsyn ; Benoît Pouliot - Scott Gomez (A) - Brian Gionta (A) ; Tom Pyatt - Dominic Moore - Maxim Lapierre ; Travis Moen ; Glen Metropolit

Remplaçant : Carey Price (G)
En réserve : Ben Maxwell, Mathieu Darche et Sergei Kostitsyn
Blessés : Andrei Markov (genou) et Paul Mara (épaule)

Philadelphia Flyers

Gardien : Michael Leighton

Défenseurs : Matt Carle – Chris Pronger ; Kimmo Timonen (A) – Braydon Coburn ; Ryan Parent – Lukas Krajicek

Attaquants : Simon Gagné – Mike Richards (C) – Jeff Carter (A) ; Scott Hartnell – Daniel Brière – Ville Leino ; James Van Riemsdyk – Claude Giroux – Arron Asham ; Ian Laperrière - Blair Betts – Darroll Powe

Remplaçant : Johan Backlund (G)
Absents : Oskars Bartulis, Mika Pyorala, Danny Syvret, David Laliberté, Jared Ross, John Kalinski, Dan Carcillo, Andreas Nödl et Riley Cote
Blessé : Ray Emery (genou)


3 étoiles du match : Chris Pronger (Philadelphie), Matt Carle (Philadelphie) et Claude Giroux (Philadelphie).