L'équipe-type sans les champions

Pour la première fois, aucun joueur de l'équipe championne du monde n'a été distingué dans les trophées individuels. Pour autant, l'équipe-type n'est guère contestable. La preuve que le meilleur collectif n'a pas besoin d'individualités saillantes.

Le recordman des participations Nummelin a sans doute été récompensé aussi pour l'ensemble de son œuvre, et les Allemands ont eu un logique vote favorable à domicile, donnant carrément un titre de MVP au meilleur gardien Dennis Endras. De façon amusante, la moitié de l'équipe-type est arrivée en cours de tournoi (Ehrhoff, Datsyuk, Malkin) et l'a marqué de son empreinte.

MVP et meilleur gardien : Dennis Endras (Allemagne).
Meilleur défenseur : Petteri Nummelin (Finlande).
Meilleur attaquant : Pavel Datsyuk (Russie).
Équipe-type : Dennis Endras (ALL) ; Petteri Nummelin (FIN) - Christian Ehrhoff (ALL) ; Magnus Pääjärvi-Svesson (SUE) - Pavel Datsyuk (RUS) - Evgeni Malkin (RUS).