Chicago Blackhawks - San José Sharks (NHL, finale de conférence, match 4)

Les Blackhawks avaient l’occasion d’atteindre la finale de la coupe Stanley en battant chez eux les Sharks. Les jeunes pousses n’ont pas tremblé et sont parvenus à éliminer l’équipe numéro 1 de la conférence en quatre matchs secs. Ils parviennent ainsi à remporter le trophée Clarence Campbell qui récompense la meilleure équipe de la conférence Ouest.

Chicago parvient en finale de la coupe Stanley pour la première fois depuis 1992 et ils tenteront de remporter leur première coupe depuis 1961. Quant à Marian Hossa, arrivé à l'intersaison de Detroit, il va disputer sa troisième finale de coupe Stanley d'affilée... avec trois équipes différentes (Pittsburgh en 2008, Detroit en 2009 et maintenant Chicago). L'ailier slovaque espère sûrement avoir plus de réussite que lors de ses précédentes tentatives car, bien qu'il ait donc participé à la double confrontation Detroit-Pittsburgh de 2008 et 2009, il a joué à chaque fois pour l'équipe perdante.

C’est une nouvelle fois le géant Dustin Byfuglien qui s’est illustré : après avoir signé le but victorieux lors du troisième match en prolongation, il récidive. C'est son troisième but victorieux de la série et son huitième but des playoffs, ce qui fait qu’il devient le meilleur buteur de son équipe (avec un but à chacun de ses 5 derniers matchs). Chicago n’a pas eu la partie facile lors de cet ultime match et l’équipe a dû remonter un déficit de 2 à 0 au milieu de la deuxième période.

Parmi les matchs de cette série San José – Chicago, certains ont vu un grand nombre de tirs cadrés (plus de 80 au total lors du premier et du troisième match) alors que d’autres ont été moins ouverts (le deuxième match). Ce dernier match a été relativement fermé (27 tirs pour Chicago et 18 pour San José).

Todd McLellan, l’entraîneur de San José, a tenté de bouger ses lignes d’attaque afin de résoudre le problème de l’inefficacité de ses deux premières lignes offensives lors des trois premiers matchs de la série : Dany Heatley a retrouvé son poste de formation d’ailier gauche (il était précédemment à droite dans la ligne Marleau – Thornton – Heatley) dans une première ligne formée avec Marleau (qui retrouve lui aussi au centre son poste de formation) et Malhotra, venu de la troisième ligne. Thornton s’est retrouvé au centre de la deuxième ligne avec Couture et Setoguchi. Clowe et Pavelski ont, quant à eux, quitté la deuxième ligne pour rejoindre Mitchell sur la troisième ligne.

Concernant Dany Heatley, nous avions évoqué lors d'un précédent compte-rendu le manque d'efficacité offensive de l'ancien sniper des Senators d'Ottawa. Selon le staff de San José, il semblerait qu'il ait été gêné par une blessure mineure qui l'a empêché de jouer à 100% depuis le premier tour face à Colorado.

Même si elle a pu négativement influer le nombre de tirs cadrés de l’équipe (18 tirs dans le match pour une équipe qui, lors de ces playoffs, a tiré une moyenne de 36,5 tirs par match en moyenne), la réorganisation se révèle payante : les Sharks ouvrent le score en première période sur un tir instantané de Couture qui trompe Niemi du côté de la mitaine (0-1, 11’08).

En deuxième période, lors d’une supériorité numérique pour Chicago, Marleau récupère un palet contré par les défenseurs de son équipe, il tente de dégager mais sa relance heurte Duncan Keith à la mâchoire. L’action continue alors que le défenseur de Chicago regagne son banc, et Pavelski récupère le palet en zone neutre pour rentrer dans la zone de Chicago, poursuivi par Jonathan Toews. Vlasic monte pour donner un avantage numérique de 3 contre 2 pour San José, Pavelski lui transmet le palet alors qu’il est à la bleue, le défenseur fixe Sharp et Toews (dans le rôle de défenseurs de fortune) et trouve Marleau, positionné à gauche du but, dont la reprise de volée bat Niemi (0-2, 27’35). Duncan Keith a, quant à lui, perdu 7 dents sur le tir de Marleau mais il est toutefois revenu sur la glace pour la troisième période.

Mais les jeunes Blackhawks ont de la ressource : Brent Seabrook entre en zone offensive, déborde sur le côté droit de la patinoire et son centre se retrouve dans le but de Nabokov suite à une déviation involontaire de Murray dans le slot du gardien (1-2, 33’15). Puis, en fin de période, c’est Bolland qui, après avoir fait le tour du filet de Nabokov et s’être repositionné face au but, voit son tir dévié par un défenseur et qui trompe le gardien russe (2-2, 38’38).

Grâce à cette égalisation, les Blackhawks reprennent les commandes du match en troisième période (9 tirs cadrés pour Chicago contre 3 pour San José). C’est pourtant San José qui se procure la première occasion franche de la période : un tir de Setoguchi dévié termine sa course sur la transversale de Niemi et retombe derrière le gardien finlandais, mais ce dernier a réussi à se coucher sur le palet alors que Logan Couture tentait de le reprendre de volée (40’57). Les Blackhawks parviennent finalement à prendre pour la première fois du match l’avantage au score lors d’une supériorité numérique : Kane se déplace sur le côté gauche de la glace avec le palet et, après avoir tenté de combiner avec Toews, il trouve Dustin Byfuglien, près du slot de Nabokov, qui n’a plus qu’à dévier le palet dans le but (3-2, 54’05).

 
 alt
Dustin Byfuglien en position devant le filet d’Evgeni Nabokov
 
Chicago Blackhawks – San José Sharks : 4-2
Chicago remporte la série 4 matchs à 0
 
Tirs cadrés : Chicago 27 (8, 10, 9), San José 18 (7, 8, 3)
 
Evolution du score :
0-1 à 11’08 : L. Couture (D. Setoguchi et A. Murray)
0-2 à 27’35 : P. Marleau (M. Vlasic et J. Pavelski) en inf. numérique
1-2 à 33’15 : B. Seabrook (N. Hjalmarsson et K. Versteeg)
2-2 à 38’38 : D. Bolland (B. Eager et D. Keith)
3-2 à 54’05 : D. Byfuglien (P. Kane et J. Toews) en sup. numérique
4-2 à 59’18 : K. Versteeg dans le but vide
 

Chicago Blackhawks
 
Gardien : Antti Niemi
 
Défenseurs : Brent Seabrook - Duncan Keith (A) ; Niklas Hjalmarsson – Brian Campbell ; Brent Sopel - Jordan Hendry
 
Attaquants : Dustin Byfuglien - Jonathan Toews (C) - Patrick Kane ; Troy Brouwer - Patrick Sharp (A) - Marian Hossa ; Andrew Ladd - Dave Bolland - Kris Versteeg ; Ben Eager - John Madden - Adam Burish
 
Remplaçant : Cristobal Huet (G)
En réserve : Tomas Kopecky, Colin Fraser, Nick Boynton et Bryan Bickell
Blessé : Kim Johnsson

San José Sharks
 
Gardien : Evgeni Nabokov
 
Défenseurs : Douglas Murray – Dan Boyle (A) ; Rob Blake (C) – Marc-Edouard Vlasic ; Nicklas Wallin – Kent Huskins ; Jason Demers
 
Attaquants : Dany Heatley – Patrick Marleau – Manny Malhotra ; Logan Couture – Joe Thornton (A) – Devin Setoguchi ; Ryane Clowe – Joe Pavelski – Torrey Mitchell ; Scott Nichol ; Jamie McGinn
 
Remplaçant : Thomas Greiss (G)
En réserve : Jay Leach, Dwight Elminen, Jed Ortmeyer et Brad Staubitz
 

3 étoiles du match : Dustin Byfuglien (Chicago), Dave Bolland (Chicago) et Antti Niemi (Chicago)