Endras, le compromis gagnant

ENDRAS_Dennis-Allemagne-20100516-877Le gardien allemand Dennis Endras, après avoir été élu meilleur gardien et meilleur joueur des championnats du monde, a été particulièrement convoité, de la KHL à la NHL. Mais il avait une requête particulière : honorer sa dernière année de contrat avec son club actuel, Augsbourg. D'étranges scrupules de la part d'un athlète professionnel ?

Rien ne l'y oblige en effet. Certes, les autres clubs de DEL, ou même ceux de KHL comme le Vityaz Chekhov qui a suivi sa piste, auraient dû se mettre d'accord avec son club pour racheter son contrat. Mais ce n'est plus nécessaire pour la NHL, puisqu'elle vient de signer un accord de transferts avec l'Allemagne. Un accord qui est resté théorique pour l'instant, car il n'y a eu aucun mouvement de la DEL vers la NHL cet été.

On pensait en fait que l'accord risquait de ne concerner qu'un seul joueur, Endras en l'occurrence. S'il était parti par ce biais, un dédommagement de 225 000 dollars aurait été partagé en quatre entre le club avec lequel il est sous contrat (Augsbourg) et ceux avec lequel il a joué depuis trois ans (Augsbourg deux fois, et une saison répartie entre Landsberg et Ravensburg en deuxième division). Personne n'aurait rien pu y redire...

Cependant, Dennis Endras ne se voyait pas oublier si facilement Augsbourg pour simplement jouer en AHL. Et cet attachement est compréhensible. Il y a deux ans, le club bavarois avait tenté un vrai pari en donnant le poste de titulaire à ce gardien sans expérience dans l'élite, mais que son entraîneur Larry Mitchell connaissait bien pour l'avoir eu sous ses ordres à Landsberg. Si les dirigeants d'Augsbourg et Mitchell n'avaient pas osé ce choix rare, jamais Endras n'aurait connu deux ans plus tard ce printemps de rêve où il a atteint la finale de DEL et la demi-finale des Mondiaux. Cette confiance témoignée à l'époque, Endras la rend aujourd'hui.

C'est pourquoi, entre plusieurs propositions de NHL, il a choisi la seule qui avait tenu compte de sa volonté : celle des Minnesota Wild. Ceux-ci ont été d'accord pour le mettre sous contrat tout en le prêtant pour la prochaine saison à Augsbourg. Il respectera ainsi son club actuel, tout en commençant à se frotter au hockey nord-américain.

En plus du camp de développement auquel Endras est invité durant l'été, Minnesota souhaite en effet qu'il rejoigne brièvement l'équipe au moment où elle commencera sa saison NHL en Europe, à Helsinki, début octobre. Puis, lorsque sa saison à Augsbourg sera terminée, ce qui pourrait avoir lieu plus tôt car il sera dur de réitérer la surprise de cette année, il devrait partir aussitôt en Amérique du nord, que ce soit pour la NHL ou pour l'AHL.

Quant à l'indemnité de transfert, elle attendra donc un an et sera versée l'été prochain lors du départ définitif.

Par conséquent, même si Augsbourg continuera à utiliser les services d'Endras, il n'est pas sûr que l'équipe d'Allemagne ait la même certitude pour les prochains championnats du monde en mai 2011.