La KHL invente un club "tchécoslovaque"

La KHL vient de trouver une solution pour rester à 24 équipes après l'exclusion du Budivelnik Kiev, projet qui avait recruté deux champions du monde tchèques et les meilleurs joueurs ukrainiens, mais qui s'est retrouvé le bec dans l'eau faute de patinoire dans la capitale. L'Ukraine a en effet décidé d'organiser un des groupes du prochain Mondial de division I et les travaux seront donc effectués avec des deniers publics, mais le temps de passer les marchés, la patinoire sera prête en mars, trop tard au goût de la KHL.

Alors qu'elle avait annoncé repartir à 23, la KHL a donc donné une dernière chance à un projet tchèque têtu, celui du club du Lev Hradec Kralove dont le manager est l'ancien buteur Otakar Janecky. La fédération tchèque avait refusé le mois dernier à ce club de deuxième division de "partir en Russie", mais celui-ci a fini par trouver la parade.

Il a déménagé à Poprad, en Slovaquie, et a retenté sa chance en n'étant affilié à aucune fédération. Après avoir visité les infrastructures dans la ville des Tatras cette semaine, la KHL a donc admis ce "club tchèque sur sol slovaque". Le club du HK Poprad continuera d'exister dans l'Extraliga slovaque, et ses dirigeants disent n'avoir aucun problème quant à cette cohabitation qui nécessitera quelques aménagements dans la patinoire mais qui suscitera selon eux l'intérêt des supporters.

On ne sait pas quelle équipe le "Lev Poprad" (Lev signifie Lion, nom du club de Hradec Kralove) alignera dans moins de deux mois pour le début de saison, mais elle devrait être constituée de joueurs tchèques et slovaques. Le financement de ce club apatride sera privé...