Classement commenté du championnat du Bélarus

40 kilomètres de patinage par joueur, et l'hostilité du public dans un match censément joué à domicile : c'est le prix à payer pour devenir champion biélorusse. Cela vaut toujours mieux que de voir son club disparaître en pouvant écrire comme testament "la KHL m'a tuer".

Le drôle d'univers du hockey de Minsk - ville-hôte de la prochaine super-finale de Coupe Continentale pour laquelle Rouen essaiera de se qualifier - est présenté dans le classement commenté du championnat du Bélarus, ouvert également à deux clubs de Lettonie et à un représentant ukrainien égal à lui-même, c'est-à-dire sans argent pour payer ses joueurs.