Meudon - Deuil/Garges (tournoi de Meudon, 3e journée)

2010-08-29-meudon-deuil5Deuil/Garges, relégable désigné en D1 ?

L'Entente Deuil/Garges s'apprête à vivre une saison difficile dans une division 1 de plus en plus concurrentielle. Le Conseil Général du Val d'Oise - pourtant le département qui abritera bientôt le siège de la FFHG ! - a en effet décidé que, pour les fédérations de moins de 100 000 licenciés, seuls les clubs évoluant en première division nationale seraient subventionnés. Cergy est épargné, car son équipe féminine joue en élite, mais Deuil/Garges y a perdu 35 000 euros de subvention.

Par conséquent, l'Entente savait qu'elle ne retrouverait pas des étrangers de la qualité du gardien Bryce Luker, qu'elle espérait encore conserver jusqu'en juillet mais qui n'est pas revenu pour raisons familiales. Par conséquent, avec des moyens financiers inférieures, il a tenter des "impasses" sur les renforts. D'où le pari de ne prendre aucun gardien professionnel. Julien Roullier, ancienne doublure à Dijon et Avignon, arrive en concurrence avec le local Stephen Iborra. Les deux hommes ont jusqu'à la limite des transferts pour convaincre leurs dirigeants de ne pas engager de joker.

Il reste en effet un poste d'étranger "libre", puisque l'ex-Nantais Tomas Kukucka, convoité, a finalement signé en Autriche. Sera-ce un attaquant, un défenseur, un gardien ? On se laisse le temps de la réflexion. Mais même si quelques renforts doivent encore arriver, dont le défenseur suédois Kressner, les deux défaites de ce week-end contre des adversaires de division 2 ont de quoi inquiéter. L'Entente, condamnée à la dernière place du tournoi, a absolument besoin de se rassurer en battant au moins une équipe de division inférieure... sinon elle risque de vite la côtoyer de plus près.

2010-08-29-meudon-deuil1Or, Meudon, vainqueur quoi qu'il arrive de son tournoi, a tout balayé sur son passage cette semaine : 6-3 contre Viry, 9-3 contre Orléans puis 9-1 contre Rouen II. Les "Comètes" - nouveau nom du club - n'ont foulé la glace que depuis lundi, après une semaine préalable de préparation physique. Cependant, leur entraîneur Francis Larivée a retrouvé avec plaisir des joueurs en grande forme, deux mois après les avoir quittés en juin. Meudon semble en avance sur ses adversaires et constitue donc un vrai test pour Deuil/Garges.

Une des missions de l'Entente est de faire en sorte que Stefan Lachapelle ne devienne pas le "nouveau Sean Roche" au niveau de la mauvaise réputation. Le nouveau Canadien, habitué à d'autres coutumes arbitrales, s'est beaucoup (trop) fait remarquer ce week-end, et dès la troisième minute, il est sanctionné pour coup de coude... Mais il part en break à sa sortie de prison, voit son tir repoussé par Greg Blais, et subit à son tour un coup de coude de Jordan Toolsee. Le scénario se répète : la pénalité meudonnaise est tuée elle aussi, et aboutit à une échappée au retour au complet. Sauf que Vikaël To-Landry, lui, arrive à envoyer le palet derrière Iborra - photo de gauche (1-0, 07'02").

Deux charges avec la crosse de Soustelle et de Bernardon laissent Meudon à trois, et un slap de Michal Tomasik dans le haut du filet égalise (1-1, 10'26"). Mais alors que Deuil/Garges est toujours en supériorité numérique, Nicolas Jeannin, dans une mésentente avec Sallander, donne le palet dans l'axe à To-Landry qui se jette avec gourmandise sur ce but offert (2-1, 11'52"). Tout est à refaire pour l'Entente, qui parviendra à revenir à parité : Damien Ilczyszyn dévie entre les cercles une passe de Dave Williams (2-2, 16'38").

2010-08-29-meudon-deuil6En deuxième période, David Sallander profite d'une pénalité de Grasset et d'un écran pour tirer de la ligne bleue dans la lucarne de Blais. Peine perdue : une minute plus tard, To-Landry s'empare encore d'un palet en zone offensive et part dribbler Iborra une fois de plus (3-3, 28'23").

Stephen Iborra cède sa place à Julien Roullier qui s'incline deux minutes plus tard. Florian Nesa centre pour la déviation à bout portant de Rudy Perdereau. Roullier tend la jambière pour bloquer le palet, mais trop tard : le but est accordé (4-3, 31'06"). Débutant en senior, le buteur Perdereau est ensuite sanctionné pour manque de respect envers les anciens lorsqu'il s'aide de la crosse pour pousser dans le dos l'entraîneur-joueur gargeois Éric Lamoureux (44 ans). Ah, ces jeunes mal élevés... C'est pourtant Meudon qui se retrouve à 2 contre 1 devant la cage en infériorité : To-Landry sert Nesa qui tire au-dessus.

Mieux vaut finalement que Vikaël To-Landry se charge lui-même de conclure. Dès le début du troisième tiers-temps, il dribble successivement Jean-Bernard Aurouze puis Gaëtan Jeannin avant de glisser le palet sous le gardien dans un véritable exploit individuel (5-3, 40'43"). On voit mal comment Deuil/Garges pourrait remonter ces deux buts d'écart en enchaînant quatre pénalités, dont deux pour le gardien Julien Roullier. Au moins le score ne s'amplifie-t-il pas grâce au bon travail à 3 contre 5 de Gaëtan Jeannin et Jean-Bernard Aurouze, qui récupèrent le palet et éloignent le danger.

2010-08-29-meudon-deuil3Et puis, Stefan Lachapelle marque deux fois, en infériorité numérique, et en l'espace de quatorze secondes : un slap rasant puis une échappée à grande vitesse (5-5, 52'44"). Lachapelle n'a pas pris la moindre pénalité depuis son rappel à l'ordre initial : la brebis égarée semble revenue dans le droit chemin... Le chemin du but !

Qui va craquer ? À deux minutes et demie de la fin, Michal Tomasik relance dans l'axe en zone défensive, dans une copie conforme de l'action du 2-1, mais Yoann Guilhem ne profite pas du cadeau. C'est donc Meudon qui subit. Sébastien Grasset se couche devant une contre-attaque gargeoise. Mais à trente secondes de la fin, Maxime Bonnet est battu le long du poteau droit par un tir de Sallander (5-6, 59'31").

Meudon n'aurait sans doute pas perdu ce match si Greg Blais était resté dans les cages gargeoises. Il aurait sans doute pu arrêter les trois buts encaissés par le troisième gardien. Celui-ci était là pour apprendre car le résultat n'a pas d'importance. Encore loin de son équipe-type, Meudon a gagné une certitude : Olivier Bélanger (50 points l'an passé) a bien été remplacé. Vikaël To-Landry est un "joueur différent, plus consciencieux défensivement et plus imposant physiquement" selon Larivée. S'il est vrai qu'il s'implique plus dans le jeu, il partage avec son prédécesseur de vraies qualités d'opportunisme. Ses quatre buts, tous en solitaire (!), en sont la démonstration.

(photos de Nicolas Junca) 

Commentaires d'après-match

Francis Larivée (entraîneur de Meudon) : "L'état de fatigue est général, mais à la date d'aujourd'hui, on est où on veut être. On est dans un stade de progression physique. On est dans une phase où on veut donner la chance à tout le monde de se faire voir. On a donné beaucoup de temps de glace aux jeunes défenseurs Leroux et Toolsee et on a mis un junior première année dans la cage en troisième période. On est modeste, l'objectif premier est le maintien en D2, même s'il peut évoluer en cours de championnat."

 

Meudon - Deuil/Garges 5-6 (2-2, 3-1, 0-3)
Dimanche 29 août 2010 à 15h30 à la patinoire de Meudon-la-Forêt. 66 spectateurs.
Arbitrage de MM. Wolff et Rochier.
Pénalités : Meudon 16' (8', 4', 4') ; Deuil/Garges 16' (4', 4', 8').
Tirs : Meudon 31 (10, 12, 9) ; Deuil/Garges 26 (8, 7, 11).
Évolution du score :
1-0 à 07'02" : To-Landry
1-1 à 10'26" : Tomasik assisté de Mellander (double sup. num.)
2-1 à 11'52" : To-Landry (inf. num.)
2-2 à 16'38" : Ilczyszyn assisté de Williams
2-3 à 27'03" : Sallander assisté de Mellander (sup. num.)
3-3 à 28'23" : To-Landry
4-3 à 31'06" : Perdereau assisté de Nesa
5-3 à 40'43" : To-Landry
5-4 à 52'30" : Lachapelle (inf. num.)
5-5 à 52'44" : Lachapelle (inf. num.)
5-6 à 59'31" : Sallander assisté de G. Jeannin


Meudon

Gardien : Greg Blais puis à 40'00" Maxime Bonnet [sorti à 59'31"].

Défenseurs : Gaëtan Tourte - Thomas Ruffin ; Thomas Lebailly - Sébastien Grasset ; Alexandre Leroux - Jordan Toolsee.

Attaquants : Jean-Marie Chevalier - Antoine Bernardon (C) - Vikaël To-Landry ; Rudy Perdereau - Florian Nesa - Yoann Guilhem ; Aymeric Millet - Nicolas Barbey (A) - Romain Soustelle.

Absents : Juraj Varga (arrive aujourd'hui), Jason Pagotto (arrive mardi), Julien Libat (arrive mardi), Baptiste Blommaert (épaule), Nicolas François (vacances), Anthony Daguerre (travail, hôtellerie), Sébastien Derderian (travail, animation/spectacles).

Deuil/Garges

Gardien : Stephen Iborra puis à 29'19" Julien Roullier.

Défenseurs : David Sallander - Michal Tomasik ; Dave Williams - Nicolas Cousin.

Attaquants : Jean-Denis Aurouzé - Stefan Lachapelle - Johan Mellander ; Gaëtan Jeannin - Damien Ilczyszyn - Jean-Bernard Aurouzé ; Nicolas Jeannin - Éric Lamoureux - (Lachapelle).

Absents : Peter Kressner (arrive le 6 septembre), Gautier Petroni (partiels de médecine), Florent Sorres (vacances), Pierre Magnier (vacances), Anthony Mathias.