Annecy - Lyon (match amical)

Brouillon et devoir supplémentaire...

À la veille de la rentrée des classes, un premier match amical choc était planifié. Les Chevaliers du Lac recevaient les Lions de la Capitale de Région. Revue d'effectif, affrontement de deux équipes à l'objectif de fin de saison certain : accéder à la division supérieure.

La première période ne fut jamais de tout repos pour les deux arbitres. Durant les 20 premières minutes, le sport hockey avait laissé sa place au surplus de contact physique. Le jeu fut haché par les pénalités décernées et aucune des deux formations ne réussit à débloquer la partie score du tableau d'affichage. La zone sanction connut le contraire avec 10 minutes pour les locaux contre 14 pour leurs visiteurs. Le premier vingt mettait quand même en évidence de belle remontées de palets des deux équipes jusqu'à des jeux contre la bande qui dérivaient vite en affrontement.

Le match amical de préparation de début de saison reprit ses droits lors de la deuxième période. Les agressions se faisaient moins sérieuses et le jeu prenait enfin la direction des cages. Les deux gardiens du soir, Svedin côté Rhône et Bossier côté Thiou, faisait des merveilles depuis l'entame de la rencontre. Les chevaliers ouvraient le score à la mi match par Romain Laplace (32'16). Annecy ne parvenait pas à garder cette avance car les hockeyeurs du Rhône égalisaient rapidement par Frioux (35'25). Le rythme devenait soutenu mais les derniers remparts tenait leur cage fermée pour chacune des deux équipes.

Début du troisième vingt et retour d'un hockey de travers et des engagements bien trop virulents. Le jeu était interrompu des méfaits de joueurs des deux clans. Et les phases de supériorités ne délivraient pas de vainqueur. La durée du match se rallongeait à force de pénalités et la sirène finale fut atteinte sur un score de parité. Les joueurs commençaient à se saluer et regagner les vestiaires quand les deux arbitres chambériens rompaient la cérémonie en rappelant les équipes sur la glace pour le compte d'une prolongation en mort subite, comme cadeau fédéral des nouveaux déroulements de match de division 2 cette saison. À 4 contre 4, le jeu pris une belle physionomie, ou plutôt le match commençait. Lyon - annoncé si malchanceux dans le passé sur ce mode de terminaison par ses supporters - prenait d'assaut l'enclave adverse. Annecy se voyait pénalisé et Lyon dorait immédiatement la supériorité par le but victorieux de Reverdin (62'37).

Quel dommage. Quelle tristesse de voir une rencontre dériver vers les sanctions. Les deux équipes ont de fortes individualités et leurs phases de jeu collectives offraient un bel échange. La mort subite décriée lors de sa décision avait durant presque trois minutes rendu la glace au hockey. Annecy et Lyon devraient se partager la tête de leurs poules respectives de division 2 avant de se retrouver lors des play-offs au plus haut de la hiérarchie possible. En attendant, c'est à Lyon mercredi 8 septembre que la revanche sportive est programmée.

 

Annecy - Lyon 1-2 après prolongation (0-0,1-1, 0-0, 0-1)
Mardi 1er septembre 2010 à la patinoire des Fins. 60 spectateurs.
Arbitrage de MM. Brolis et Florentin.
Pénalités : Annecy 18', Lyon 40'.
Évolution du score :
1-0 à 32'16" : R. Laplace assisté de Pierrel et Catelin
1-1 à 35'25" : Frioux assisté de Bonello et Ma. Ruberto
1-2 à 62'37" : Reverdin assisté de Bonello et Ma. Ruberto