Jaroslav Holik hospitalisé après des accusations de corruption

HolikJaroslav1Jaroslav Holik est une légende du hockey tchécoslovaque. Dans les années suivant le Printemps de Prague, il était le leader des grands affrontements contre l'URSS, culminant avec le championnat du monde 1972. Il s'y engageait avec une détermination au-delà du sport, poussé par sa haine du communisme, et engueulait ses coéquipiers dès qu'il sentait qu'ils ne sortaient pas leurs "tripes" comme lui.

Le père Holik, toujours aussi grande gueule, est une personnalité controversée. Ses années comme entraîneur national des juniors ont laissé des souvenirs contrastés : deux titres en 2000 et 2001, puis deux échecs en 2002 à domicile (voir article) et en 2003 au Canada. C'est ce dernier tournoi qui fait aujourd'hui scandale après des révélations survenues sept ans plus tard.

Samedi, le quotidien Sport a porté de graves accusations contre lui. Il a révélé un enregistrement téléphonique dans lequel Holik signalait à l'agent Jaroslav Jirik que le défenseur Jan Platil devait lui payer un pot-de-vin de 50 000 couronnes pour être sélectionné ! Platil aurait refusé, et n'avait pas été retenu.

Dimanche, l'affaire a pris une tournure tragique. Holik a été victime d'une chute dans laquelle il s'est fracturé le col du fémur. Il serait également victime d'une hémorragie cérébrale. L'ex-entraîneur est à l'hôpital mais sa famille a décrété le silence sur son état de santé pour le protéger des médias.