Gothiques d'Amiens : Kermesse 2010

Groupe_Gothiques_kermesse
La bonne recette


Un lieu agréable à quinze kilomètres d'Amiens, un temps nuageux sans pluie, des odeurs de barbe à papa et de popcorns qui envahissent l'atmosphère, des jeux pour enfant bien au rendez vous, une buvette qui ne désemplie pas, un barbecue qui commence à faire de la fumée dès 17h, cinq cent supporters et partenaires éparpillés sur place. La bonne recette pour réussir sa première kermesse ?

Antoine_Richer_KermesseRéponse affirmative, sauf en l'absence d'un élément essentiel : La présence des joueurs. Depuis 15h, on peut entendre les enfants jouer dans les structures gonflables pendant que les parents discutent en terrasse. Trois heures plus tard, quand ceux qui sortent du boulot viennent grossir la file des acheteurs de tickets (dont les bénéfices seront reversés au hockey mineur), les joueurs font leur apparition un à un dans le jardin du château de Lamotte Brebière. La rencontre entre les centaines de supporters et les élites se veut alors chaleureuse. Billy Thompson et Paul Deniset n'ont pas le temps de faire le tour du propriétaire qu'ils sont sollicités pour des signatures. Le troisième de la bande, Kevin Bergin, apparaît plus tard au téléphone. Mais il n'échappera pas pour autant à la séance dédicace improvisée. C'est ensuite le tiercé de l'Est qui fait son apparition dans l'ordre : Miroslav Pazak, suivi de Pavel Kowalczyk et de Martin Tomasek. Par ordre de taille, les trois impressionnent un peu plus, et peu de personnes osent aller à leurs rencontres dans les premières minutes. Élie commence à mitrailler de tous les côtés que Julian Marcos et Vincent Bachet ont fini de serrer les mains des uns et de faire la bise aux autres. C'est alors l'occasion de prendre Louis Boucherit, Aïna Rambelo et Florent Neyens en photo. Sauf que...Il manque Florent « Ba, c'est pas grave, affirme Aïna, de toute façon c'est toujours lui que tu prends en photo. » Aïe. Elie se défend alors et promet au jeune Rambelo de se rattraper à sa façon. Aussi, si vous trouvez dans la galerie plusieurs photos d'Aïna sous tous les angles et aucune de Florent, ne cherchez pas la raison plus loin.

Thomas_Henno_KermesseSous tous les angles, et particulièrement lors de la photo de groupe où les supporters se succèdent un à un devant leur équipe. Cinq minutes passées pour les joueurs à sourire devant une foule d'appareils photo, de flashs et de téléphones portables immortalisant le moment. « Plus personne pour une photo de groupe, demande Marcos. Alors messieurs, dispersez-vous ! » Aussitôt dit, aussitôt fait...Mais les joueurs ne vont pas bien loin et se font aborder pour des photos individuelles pendant que Thomas Henno explique la suite du programme et que Bergin, encore au téléphone, refait surface.

Il est 20h, le ciel commence à s'assombrir et le président Henno invite Guillaume Menessier, entraîneur du pré-pôle espoir des Gothiques, à remettre les récompenses de l'année à ses jeunes U15 champions de France. Les têtes blondes se succèdent, puis s'éparpillent. C'est ensuite un trophée qui est remis au capitaine des N4 amiénois pour le titre de champion de France dans la catégorie. Comptez trois minutes de plus, et c'est l'équipe élite qui est présentée sur la terrasse. Enfin, chacun se disperse de son côté et les joueurs commencent à disparaître. Nous partons alors une dernière fois à la rencontre de Boucherit, Rambelo et Neyens pour finaliser une interview à venir. Le temps que l'entraineur du pôle espoir Olivier Duclos salue ses protégés, et l'on convient de se retrouver jeudi en fin d'après midi pour une séance d'une bonne demi-heure de questions réponses. En attendant, il n'y a qu'à voir les sourires affichés par les supporters et les enfants au sortir du château pour se convaincre de la réussite de cette kermesse.

Adrien Lhermitte / Photos : Élie Lefebvre
Galerie photo de la Kermesse : Cliquer ici