Anglet - Avignon (Division 1, 1re journée)

Retour vers le futur !

Geraud_MARECHAL_Anglet_Hormadi-10-Johan_SCANFF_Avignon-1-100911-160Les supporters angloys, les joueurs et le staff attendaient ce moment depuis trois ans. Le retour à un échelon du hockey français qu’ils n’auraient jamais dû quitter, même si cette période a permis au club de gagner les deux premiers titres de son histoire.

Des nouveautés sont déjà visibles comme la vente de produits dérivés à des prix abordables (maillots, sweats, tee-shirts). Un nouveau maillot "vintage", que je trouve personnellement superbe, équipe les Orques. C’est la troisième année consécutive que l’équipe dispose d’une nouvelle tenue.

À saluer également le retour d’un ancien joueur, Éric Daramy, frère de Xavier, au poste de directeur sportif !

Le premier adversaire est abordable puisque les Castors d'Avignon sont privés de leurs quatre étrangers.

Mathieu_CYR_Anglet_Hormadi-73-Jordane_FAZENDE_Avignon-18-100911-09045 secondes !

C’est le temps qu’il faut aux Orques pour ouvrir le score. Sébastien Rousselin lance les hostilités, aidé de Daramy et Maréchal. La première ligne est déjà présente, mais c'est la deuxième avec les "nouveaux" qui s'illustrera avec vitesse et précision tout au long du match.

Anglet domine outrageusement dès l’entame, mais malgré cela Avignon égalise par Paul Gleveau, en supériorité numérique et en profitant d’un rebond laissé par Drouot. Les Castors vont même passer devant pour la seule fois du match lorsque Fabien Seebach profite d’une nouvelle erreur du gardien angloy (1-2, 05'54").

Les Orques lancent alors l’assaut par leur duo de choc, Cyr et Grenier. D'abord Mathieu Cyr, le lutin venu de Val Vanoise, donne le tournis aux défenseurs et au gardien avec un double tour de cage pour l’égalisation. Puis c’est au tour de Dave Grenier, l’autre lutin, en contre-attaque et malgré une infériorité numérique, de concrétiser pour passer devant. Sur ce but, la passe décisive de Mathieu Cyr est vraiment superbe !

Énorme début de match ! Physiquement Avignon est à la rue et c’est un miracle pour eux de n’avoir qu’un but de retard. Et bientôt deux, car le quatrième but des Orques survient à deux minutes de la fin du tiers. La feuille de match officielle l’accorde à Mickaël Wiart.

Un rythme de fou pour un tiers extraordinaire d'Anglet mis à part deux erreurs payées cash ! Anglet est vraiment au point physiquement.

Changement de rythme

But_de_Martin_TRECU_Anglet_Hormadi-100911-117Le match s'équilibre et le rythme change un peu dans la deuxième période, avec un seul petit but de chaque côté.

Pour l’instant rien à retenir d'Avignon... Pas de fond de jeu, mais cela peut s’expliquer par l’absence de quatre joueurs clés.

Les Angloys marquent à nouveau, sur une contre-attaque, quand Benoît Cormier délivre un caviar pour Martin Trécu qui bat Scanff de prés. Ce but est contesté par Avignon pour un patin en zone mais accordé par M. Juret. Ensuite, Anglet est mal payé sur un exploit de Mathieu Cyr, un nouveau break bien stoppé par un Johan Scanff impeccable.

Le rythme baisse et le jeu est un peu plus brouillon, tout comme l’arbitrage d’ailleurs. Avignon réagit et tire plus souvent que son hôte. À la 32e, un lancer de Lefranc, anodin et à contretemps, trompe Drouot pour la réduction du score (5-3). Avignon revient dans le match ! But casquette encore !

Anglet rate un but tout fait en cage vide. Dès que les Orques jouent à cinq, les Castors sont en difficulté. Ils sont souvent perdus, font des fautes, mais sont rarement sanctionnés. Les accrochages deviennent plus fréquents. Anglet doit réagir pour ne pas se retrouver sous la menace directe de ses adversaires.

Les 2 points !

Physiquement, les Castors sont émoussés, et pourtant ils ne lâchent pas. Ils réduisent même une nouvelle fois la marque par Jérémy Malaval, mais ce sera la dernière ce soir. Toutefois cela leur permet de revenir à un but des Angloys, ce qui tend à démontrer que pour ces derniers il y a encore du travail à faire. Le coach des Orques décide de changer de gardien et Xavier Chatelin remplace Guillaume Drouot un peu fébrile ce soir.

Aurelien_FRASIER_Anglet_Hormadi-100911-042Daramy rate une nouvelle cage vide et avec un peu plus de réalisme on imagine facilement ce qu’aurait pu être le score. Une nouvelle fois Daramy parti en break est accroché de manière indiscutable, mais... aucune réaction arbitrale. À 5 contre 5 les Castors épuisés multiplient les dégagements interdits.

Enfin, Gauthier Lafrancesca reprend de volée une passe de Coulombeix et le palet termine sa course à mi-hauteur du filet de Scanff. C’est le but du 6-4, celui de la délivrance ! Dans la foulée, Mathieu Cyr fait le break... Quelle vitesse... Mais à l’arrivée, c’est... poteau !

Le capitaine Xavier Daramy ne laisse à personne le soin de terminer le boulot. Il expédie un missile dans la cage de Scanff. 7-4 pour un premier match gagnant en Division 1 !

À une minute de la fin Avignon obtiens un tir de pénalité pour une faute de Julien Hitze. Fabien Seebach se charge de le tirer, s’élance, fait un peu de cinéma devant le gardien et lance. Xabi Chatelin bloque le palet, et chambre un peu l’Avignonnais. En jargon cinématographique cela s’appelle un "retour de manivelle". Rien de plus !

Conclusion

Aurelien_FRASIER-Patrick_POMMIER-100911-233Avec seulement deux matchs de préparation, l'Hormadi a malgré tout déjà acquis certains automatismes. Mais pour bien figurer face aux grosses écuries du championnat, il faudra faire preuve notamment de plus de réalisme devant la cage adverse.

Le premier bloc doit encore monter en rythme, et en est capable.

La deuxième ligne, omniprésente ce soir, a déjà prouvé son efficacité. Mathieu Cyr et Dave Grenier se trouvent les yeux fermés.

La troisième ligne a été excellente ce soir. Pierre-Hervé Coulombeix a énormément travaillé, un peu dans le style qu’avait Jean-Michel Larroque l’an passé. Benoît Cormier, l'homme sur qui les adversaires rebondissent ! En témoigne la charge que lui met un Avignonnais qui se retrouve propulsé à deux mètres. Martin Trécu, c’est l’avenir de l’Hormadi, il a lui aussi loupé son break mais en a marqué un autre.

Guillaume Drouot dans la cage n’était pas dans un bon jour, c’est le moins qu’on puisse dire. Cela arrive à tous les gardiens et Xabi Chatelin, même s’il a eu peu de travail, l’a bien suppléé, se permettant d’arrêter un penalty en toute fin de match.

Les Castors sont plus difficiles à juger car il manquait quand même trop de joueurs pour se faire une véritable opinion. C’est un problème de licence qui les a privés de leurs quatre renforts étrangers. Anglet est d’ailleurs dans le même cas, à un degré moindre toutefois puisqu’il manquait le seul Jérôme Patard pour une licence non transmise par la fédération espagnole.

On mentionnera Johan Scanff, le gardien qui a évité à son équipe une défaite plus lourde, et César Lefranc, présent sur 3 buts des Castors. Sans oublier Patrick Pommier, probablement pour sa dernière apparition en tant que joueur sur la glace angloye, et les souvenirs qu’il nous a laissés lorsqu’il portait les couleurs de Dunkerque, Épinal et autres il y a de cela quelques années. 

  But_de_Gauthier_LAFRANCESCA_Anglet_Hormadi-100911-179

Anglet – Avignon 7-4 (4-2, 1-1, 2-1)
Samedi 11 septembre 2010 à 20h30 à la Patinoire de La Barre. 550 spectateurs.
Arbitrage de M. Juret assisté de MM. Tocqueville et Tomou.
Pénalités : Anglet 24' (10', 10', 4'), Avignon 24' (14', 8', 2').
Évolution du score
1-0 à 00'45" : Rousselin assisté de Marechal et Daramy
1-1 à 03'55" : Gleveau assisté de Seebach et Garreau (sup. num.)
1-2 à 05'54" : Seebach assisté de Lefranc et Garreau
2-2 à 06'45" : Cyr assisté de Cormier
3-2 à 09'14" : Grenier assisté de Cyr et Frasier (inf. num.)
4-2 à 18'04" : Wiart assisté de Grenier et Lafrancesca (sup. num.)
5-2 à 23'52" : Trecu assisté de Ferrez
5-3 à 31'08" : Lefranc assisté de Pommier
5-4 à 42'49" : Malaval assisté de Lefranc
6-4 à 48'25" : Lafrancesca assisté de Coulombeix et Cyr
7-4 à 55'40" : Daramy assisté de Frasier et Maréchal

 

Anglet

Gardien : Guillaume Drouot puis Xavier Chatelin à 42'49".

Défenseurs : Patrice Bellier – Mickael Wiart ; Julien Hitze – Dave Grenier ; Christophe Cantos – Jimmy Ferrez.

Attaquants : Sebastien Rousselin – Xavier Daramy (c) – Géraud Maréchal ; Aurelien Frasier - Mathieu Cyr – Gauthier Lafrancesca ; Martin Trecu – Pierre-Hervé Coulombeix – Benoît Cormier.

Remplaçants : Xavier Chatelin (G), Mathieu Grazina, Benoît Ladonne, Mathieu Saint-Marc. Absent : Jérôme Patard (sans licence).

Avignon

Gardien : Johan Scanff.

Défenseurs : Luc Tanesie – David Gaydon ; Julien Decarroz - Ludovic Garreau ; Patrick Pommier.

Attaquants : César Lefranc – Matthieu Becuwe (c) – Damien Ribourg ; Fabien Seebach – Jordane Fazende – Jeremy Malaval ; Paul Gleveau – Aurélien Chabot.

Remplaçant : Bastien Bonnefond (G). Absents : Steve Koich, Mika Tasala, Mark Allen, Simon Gaudreault (tous sans licence).