Dijon - Mont-Blanc (Ligue Magnus, 1re journée)

Toujours diminués de trois joueurs, Chang, Clarke (non qualifiés) et Jeanbourquin (blessé), l'Entente se déplaçait en Bourgogne pour le match d'ouverture de la ligue Magnus.

Les hommes de Christopher Lepers font une bonne entame de match en faisant un pressing constant sur la cage du gardien dijonnais Mojmir Bozik. Cela s'avère payant, Romain Orset sert bien Étienne Croz qui ouvre le score (0-1, 02'13"). Piqués au vif, les hommes de Daniel Maric attaquent de toute part la cage de Buysse qui résiste bien. La vitesse des attaquants dijonnais provoque des pénalités, l'Entente se retrouve à 3 contre 5, les Ducs installent le powerplay. Mathias Arnaud décale Yanick Riendeau qui sert parfaitement Michael Steiner qui n'a plus qu'à ajuster Buysse (1-1, 10'15"). Les deux équipes se procurent quelques occasions et le premier tiers se clôture sur ce score de parité.

L'Entente démarre le deuxième tiers temps sur le même rythme que le premier mais se fait rapidement reprendre par le corps arbitral. Les Ducs poussent mais ne trouvent pas l'ouverture. Alors que le rythme du match semble baisser d'intensité, Arnaud glisse une accélération, décale Martin-Whalen qui lui re-glisse le palet, et Arnaud n'a plus qu'à conclure (2-1, 35'12"). Malgré la parité au niveau des tirs, les Ducs reviennent au vestiaire avec l'avantage d'un but et vingt minutes restent à jouer.

Les visiteurs ont du mal à débuter le troisième et ultime tiers-temps, les coéquipiers de Stephen Dugas en profitent pour faire le break en supériorité numérique. Arnaud prend un lancer, Buysse le repousse mais Martin-Whalen prend le rebond (3-1, 45'02"). Une nouvelle infériorité s'écoule pour l'Entente ,et contre toute attente, John Sullivan récupère un palet en zone neutre, prend un lancer et remet son équipe dans le bon sens (3-2, 49'42"). Plus que jamais motivés, les hommes mettent la pression sur la cage dijonnaise, et cela s'avère payant sur un cafouillage devant le gardien, Romain Orset pousse le palet au fond des filets et provoque ainsi la prolongation (3-3, 55'29").

Les deux équipes jouent la sécurité durant la prolongation et, malgré un tir sur le poteau d’Anthony Guttig, ce sont les pénaltys qui devront départager les deux équipes. Le premier tireur dijonnais s'élance et bute sur Buysse, Dusan Brincko prend son élan avec le même résultat sur Bozik, vient le tour d'Andrej Mrena qui ne rate pas sa chance et trompe Buysse. Orset prend son temps et pousse le palet au fond du filet, le score est de nouveau de parité et plus qu'un tireur de chaque côté.

Riendeau s'élance côté dijonnais s'élance et trompe Buysse, la pression est à son comble quand Clément Masson s'élance, mais la tentative du capitaine n'aboutit pas et l'Entente perd le match en ramenant tout de même un point précieux pour la suite du championnat.

(communiqué de presse du HC Mont-Blanc)

Commentaires d'après-match (dans le Bien Public)

Daniel Maric (entraîneur de Dijon) : "Nous savions que cette équipe serait difficile à manœuvrer. Chaque année, nous avons du mal contre eux et cela s'est encore vérifié, d'autant qu'ils s'appuient sur un excellent gardien. La blessure au genou de Da Costa au premier tiers nous a perturbés dans l'organisation de nos lignes. Mais notre mauvaise entame s'explique aussi par le fait que nous avons voulu tuer le match d'entrée. À l'image de beaucoup d'équipes qui ont débuté à domicile, nous avions un peu peur de mal faire et nous avons fait preuve de fébrilité. Nous avons aussi parfois manqué d'agressivité devant notre cage et commis des erreurs défensives qui nous ont coûté cher. Lorsque nous arrivons à nous lâcher, il y a du positif."

 

Dijon - Mont-Blanc 4-3 après prolongation (1-1, 1-0, 1-2, 1-0)
Samedi 18 septembre 2010 à 20h15 à Trimolet. 648 spectateurs.
Arbitrage de Marc Mendlowictz assisté de Matthieu Loos et Alexis Grabit.
Pénalités : Dijon 24' (6', 4'+10', 2', 2'), Mont-Blanc 52' (8', 6'+10', 6'+10'+10', 2').
Évolution du score :
0-1 à 02'13" : Croz assisté d'Orset
1-1 à 10'15" : Steiner assisté de Riendeau et Jarvis (sup. num.)
2-1 à 35'12" : Arnaud assisté de Martin-Whalen
3-1 à 45'09" : Martin-Whalen assisté d'Arnaud
3-2 à 49'41" : Sullivan (inf. num.)
3-3 à 55'29" : Orset
Tirs au but :
Dijon : Dugas (manqué), Mrena (réussi), Riendeau (réussi).
Mont-Blanc : Brincko (manqué), Orset (réussi), Masson (manqué).


(Dijon

Gardien : Mojmir Bozik.

Défenseurs : Andrej Mrena (A) - Michael Steiner ; Peter Strapaty - Rob Dmytruk ; Robert Jarvis ; Pierre Sanchez.

Attaquants : Anthony Guttig (A) - Yanick Riendeau - Loïc Sadoun ; Gabriel Da Costa - Thomas Decock - Mathias Arnaud ; Nicolas Ritz - Stephen Dugas (C) - Eddy Martin-Whalen.

Remplaçants : Andy Foliot (G), Yassine Fahas. Absent : Miroslav Kristin (en soins).

Mont-Blanc

Gardien : Henri-Corentin Buysse.

Défenseurs : Numa Besson - Dusan Brincko ; Stefan Wiktorsson - Arthur Cocar ; Sébastien Borini.

Attaquants : Romain Orset (A) - Étienne Croz (A) - Josselin Besson ; Julien Payraud - Clément Masson (C) - John Sullivan ; Arthur Coulon - Kévin Hamon - Lionel Simon ;

Remplaçants : Luc Saccomano (G), Sacha Jean, Jérémy Ares. Absents : Johan Chang, Jeffrey Clarke (non qualifiés), Gaël Jeanbourquin (cuisse).