Coupe de la ligue : chocs dénoués aux tirs au but

THINEL_MarcAndre_100911_219Les quatre demi-finalistes du dernier championnat s'affrontaient ce soir pour deux grands chocs. Tous deux se sont terminés en prolongation puis aux tirs au but.

À défaut de savoir marquer cette saison, Grenoble a verrouillé sa défense pour son déplacement à Briançon. Les Brûleurs de Loups ont failli y remporter la victoire avec un but de Mathieu Le Blond à la mi-match, mais Marc-André Bernier a égalisé à dix minutes de la fin en profitant d'une pénalité pour obstruction de Gillet. Et c'est aux tirs au but que Ludek Krayzel a marqué le but vainqueur, un vrai rayon de soleil après le début de saison morose des Grenoblois.

Angers a enfin pu enregistrer la licence de sa recrue-phare Marc Bélanger, qui a marqué un but pour la première - mais pas dernière - égalisation de la soirée. Un chassé-croisé s'est en effet opéré avec Rouen, qui a pris trois fois l'avantage puis a arraché le nul 4-4 par un doublé de Marc-André Thinel. Aux pénaltys, Guénette, Desrosiers et Brunelle ont fait le carton plein, alors que Bélanger a raté la première tentative angevine et que Lahesalu a transformé la sienne. C'est la seconde fois que les Dragons battent les Ducs dans cet exercice après le match des champions.

Amiens a comblé ses supporters offensivement pour sa grande première officielle à domicile en battant Dijon 8-4 après avoir mené 7-1 à dix minutes de la fin. C'est Strasbourg qui est seul en tête de ce groupe B en gagnant clairement 5-1 chez l'ex-coleader Épinal grâce à deux buts de l'ex-Rouennais Lionel Tarantino.

Dans le groupe C, tout paraît déjà réglé : deux journées, et déjà deux victoires pour Morzine-Avoriaz et Villard-de-Lans qui s'approprient déjà à moitié les deux places qualificatives. Si les Ours ont vite construit leur succès face à Chamonix (6-4 après avoir mené 6-1), les Pingouins morzinois ont connu leur premier accroc face au Mont-Blanc lors de la première période. Jeffrey Clarke, le renfort venu du championnat espagnol qui venait juste de voir son transfert validé, a marqué deux buts en vingt minutes (0-2). Ce score est resté intact jusqu'à deux secondes avant la fin du deuxième tiers, quand Mickaël Brodin a débloqué son équipe. Le HCMA a renversé le score dans la dernière période avec encore trois buts de la ligne Koreskovs-Toivonen-Majernik (5-2).

Quant à l'équipe de France junior, elle ne s'est pas regroupée pour rien. Certes, le match de ce soir a été reporté en raison de l'indisponibilité technique de la patinoire de Gap. Mais la seconde moitié du double affrontement "Rapaces - Bleuets" aura bien lieu demain, il est seulement décalé de Gap à Briançon.