Anglet - Valence (Division 1, 2e journée)

Deux points... c’est tout !

Samedi dernier les Orques de l’Hormadi ont retrouvé avec plaisir le championnat de Division 1 et la saveur de la victoire face aux Castors d’Avignon (7-4). Ce soir, ils reçoivent les Lynx de Valence qui ont également débuté par une probante victoire contre Mulhouse (4-2).

Sébastien Rousselin, pilier de la première ligne, est absent ce soir à Anglet, mais Jérôme Patard est là et retrouve ainsi un club où il a joué pendant 7 saisons. Valence est privé de son capitaine canadien Éric Medeiros, du Slovène Maks Selan et de l’autre Canadien Kory Helowka, mais pourra compter sur la présence de son attaquant finlandais Joonas Parviainen.

LAFRANCESCA_Gautier-100911-219L’indiscipline est à éviter car en D1 les équipes sont mieux préparées au power-play et les arbitres désignés pour officier ce soir ont la réputation d’avoir le sifflet facile !

Moment d’émotion !

Marvin Krukoff, en cours de rémission d'une longue maladie et qui jouait la saison passée en cadet et junior au sein de l´Hormadi, donne le coup d’envoi de la rencontre.

Ce moment d’émotion sera le seul du premier tiers, car les Angloys semblent manquer de "jus" et il faut une double supériorité pour enfin trouver la faille dans la défense des Lynx. Xavier Daramy assisté de Frasier et Maréchal score pour le 1-0.

L’arbitrage par contre est au "top", moins en ce qui concerne le nombre de coups de sifflets. Le hockey sur glace est un sport de contact et à ce titre demande un peu plus de justesse dans l’appréciation des fautes. Il faut sanctionner certes, mais pas au détriment du jeu. À ce sujet voici une citation d’Alfred Hitchcock : « Le hockey sur glace est un savant mélange de glisse acrobatique et de Seconde Guerre mondiale. »

Un éclair dans la grisaille

En début de deuxième période, et à 4 contre 4, les Lynx égalisent tout à fait normalement par Parviainen. Anglet se doit de réagir !

WIART_Mickael-100911-186Gautier Lafrancesca va donner l’assaut et en moins de trois minutes l’écart est fait. En supériorité, Dave Grenier lance Lafrancesca en break qui d’un revers crucifie Valentin pour le 2-1. Dix secondes plus tard, suite au changement de ligne, Christophe Cantos, servi par Cormier, bat le portier de Valence. 3-1 et ce n’est pas fini car Gautier Lafrancesca enfonce le clou après une action personnelle sur le côté droit. 4-1 pour les Orques qui ont profité d’une baisse de régime des Lynx !

Le déclic ? Pas du tout, car les pénalités redoublent et la prudence est de mise. Anglet résiste, même en double infériorité.

Valence n’abdique pas et Samson Samson réduit la marque à mi-rencontre.

L’arbitre a redonné vie à la patinoire qui avait tendance  à s’assoupir. Quelle hostilité de la part du public ! Rare !

À 34’39’’ Joonas Parviainen, encore lui rapproche un peu plus les Lynx et à ce moment du match on sent bien que tout peut arriver car les Angloys semblent un peu amorphes.

Ce qui arrive en premier suite à ce but, c’est que les arbitres ne sifflent plus, ou presque. Le Valentinois Valentin, impérial, stoppe un break de Géraud Maréchal à l'ultime seconde. Fin du tiers et seulement 4-3 en faveur des locaux.

Temps mort judicieux !

GRENIER_Dave-100911-167Les joueurs de Valence sont valeureux et mettent beaucoup d’intensité. Cela gêne considérablement Anglet qui n’arrive pas à appliquer en match les actions préparées à l’entraînement. C’est frustrant !

L’Hormadi se contente de gérer un 4-3 un peu stressant.

Toutefois un judicieux temps-mort demandé par Pat Bellier, suite à une pénalité de deux minutes de Samson pour "coup de tête", permet aux Orques de se mettre à l’abri à moins de 5 minutes de la fin du match. Anglet met bien en place le power play et le duo de de défenseurs Bellier-Grenier met au fond pour ce qui sera le score final, 5-3 pour l’Hormadi.

Anglet a été très moyen aujourd’hui en se laissant anesthésier par le faux rythme de ses adversaires, sauf durant cinq minutes au cours du deuxième tiers. Il faut impérativement corriger cette attitude lors du prochain match. Il faudra opter aussi pour des choix plus directs et instinctifs pour scorer en attaque.

Le positif, c’est que l’Hormadi a fait le plein de points en deux matchs et cela avec seulement deux rencontres de préparation en pré-saison. Pas de grand match ce soir, mais tableau de marche respecté.

Coté Anglet, Gautier Lafrancesca, excellent, ressort du lot avec Dave Grenier et Xavier Daramy.

Pour Valence, Joonas Parviainen, efficace, et le gardien Jérémy Valentin, décisif, sont à créditer d’un bon match.

 

Anglet - Valence 5-3 (1-0, 3-3, 1-0)
Samedi 18 septembre 2010 à 20h30 à la patinoire de La Barre. 816 spectateurs.
Arbitrage de Marie-Tjana Picavet assisté de Guillaume Barthe et Frédéric Hemmery.
Pénalités : Anglet 28' (10', 14', 4'), Valence 34' (14', 6', 14').
Évolution du score
1-0 à 07'02" : Daramy assisté de Frasier et Maréchal
1-1 à 22'09" : Parviainen assisté de Simon Pelisse
2-1 à 24'09" : Lafrancesca assisté de Grenier (sup. num.)
3-1 à 24'19" : Cantos assisté de Cormier
4-1 à 25'58" : Lafrancesca
4-2 à 31'37" : Samson assisté de Billieras
4-3 à 34'39" : Parviainen assisté de Bidoli (sup. num.)
5-3 à 56'10" : Grenier assisté de Bellier (sup. num.)

 

Anglet

Gardien : Xavier Chatelin.

Défenseurs : Patrice Bellier (A) – Mickael Wiart ; Julien Hitze – Dave Grenier ; Christophe Cantos (A) – Jimmy Ferrez;

Attaquants : Géraud Maréchal – Xavier Daramy (C) – Jérôme Patard ; Aurélien Frasier  - Mathieu Cyr – Gautier Lafrancesca ; Martin Trecu – Pierre-Hervé Coulombeix - Benoît Cormier.

Remplaçants : Xavier Chatelin (G), Benoît Ladonne, Thomas Molia, Cyrille Mendy. Absents : Sébastien Rousselin, Mathieu Saint Marc, Mathieu Grazina.

Valence

Gardien : Jérémy Valentin.

Défenseurs : Cyril Josseaume – Simon Pelisse ; Damien Cabare – Samson Samson

Attaquants : Joonas Parviainen – Marc Billieras – Arnaud Tharreau ; Jonathan Manon – Yohann Dannerolle – Geoffrey Bidoli ; Alexis Pelisse – Thomas Gaulier.

Remplaçant : Lucas Fournier (G). Absents : Éric Medeiros, Maks Selan, Kory Helowka.