2e journée Magnus : la puissance de Strasbourg

Strasbourg continue de tout gagner en ce début de saison et a obtenu une nouvelle victoire de prestige face au finaliste 2010 Angers (2-1). Tous les buts ont été marqués en supériorité numérique, un domaine dans lequel les Alsaciens ont déjà démontré leur force. Mais il y a mieux : cette fois c'est la seconde ligne de powerplay, avec Élie Marcos et Édouard Dufournet, qui a marqué les deux buts. Chaque match semble donc révéler un acquis supplémentaire dans la construction de l'Étoile Noire 2010/11.

Autre équipe très attendue, Morzine-Avoriaz, qui présentait un bilan parfait mais passait un premier gros test au Coliseum. Les Amiénois ne lui ont pas fait de cadeaux en menant 4-0 avec un doublé de leur recrue-vedette Paul Deniset. Le HCMA a réduit le score à 4-2 avec deux buts en supériorité numérique, sur lesquels le vénérable Toni Koivunen a marqué ses premiers points.

Rouen a certes battu Caen, mais avec beaucoup moins de panache qu'en coupe de la ligue. Ce n'est que dans les quatre dernières minutes que Marc-André Thinel et Carl Mallette ont fait passer les Dragons devant (5-3). Puisque Briançon-Dijon a été reporté pour panne de compresseur, ces deux équipes restent en attente avec deux points.

Rouen, Amiens et Strasbourg partagent donc la tête du classement avec... Villard-de-Lans, qui remporte des points précieux contre des adversaires directs. Malgré un triplé de Carl Lauzon pour Chamonix, les Ours ont renversé la situation pour s'imposer 4-3 sur un but décisif de Jiri Zdenek.

Malheureux à domicile, Grenoble est toujours performant à l'extérieur. Surtout, les Brûleurs de Loups se sont enfin libérés offensivement en gagnant 7-5 chez le Mont-Blanc avec six buteurs différents, aussi bien les cadres Krayzel (2), Sivic, Tartari que les jeunes comme Avenel, Baylacq et même Loup Benoît. C'est Sébastien Raibon qui était dans les cages iséroises.

En allant jusqu'aux tirs au but, Gap et Épinal se sont assuré leurs premiers points, qu'il valait mieux prendre ce soir vu l'identité de leurs prochains adversaires (les favoris Angers et Rouen). Le retour de blessure de Milan Tekel s'est excellemment passé puisque le défenseur slovaque a marqué deux buts, mais les Vosgiens ont égalisé à chaque fois avec Petrak par deux fois et Boisclair à quatre minutes de la fin. Les pénaltys ont apporté le second point aux Gapençais.