3e journée D1 : un rouleau compresseur nommé Brest

Cergy, tel était le nom de la victime du soir de l’équipe brestoise qui écrase tout sur son passage en ce début de saison. Tandis que Nelson Vargas Dias a été expulsé pour son retour dans le Val d’Oise, Sébastien Gauthier s’est rappelé au bon souvenir des Jokers en signant deux buts et une passe (2-12). Trois autres équipes se retrouvent avec trois victoires en trois matches. Tout d’abord, Neuilly l’a emporté sur Avignon (4-1) avec quatre buteurs différents, les deux premiers buts étant marqués en infériorité numérique. Anglet continue sa récolte de points à domicile avec la réception de l’entente Deuil-Garges (6-4). Malgré un mauvais départ et deux buts encaissés en cinq minutes, les vedettes basques Mathieu Cyr et Xavier Daramy ont cumulé quatre buts dans ce gain.

En recevant Nice, Montpellier cherchait également à confirmer ses deux premières victoires. Malgré une bonne performance de Lundberg devant le filet, Nice n’a pas fait le poids face aux Vipers (4-1). Les blueliners Delisle et Boileau ont mis leur équipe sur orbite avant que Chauvière ne complète la marque sur un tir de pénalité. La remontée du soir est pour Bordeaux face à Reims (5-4). Menés de deux buts à quinze minutes de la fin du temps réglementaire, les Boxers ont accéléré et Lavrov a offert la victoire aux Girondins.

Dans le bas du classement, Valence a concédé deux points à domicile face à une surprenante équipe de Toulouse qui se place dans le haut du classement (3-5). Pourtant, Valence avait récupéré Medeiros et Selan enfin qualifiés, mais cela n’a pas suffi face à la bande à Maurice Rozenthal. À Mulhouse, l’effectif ne s’est à nouveau pas présenté au complet. Courbevoie a mené deux fois dans le match mais Gadoury et Kiska ont permis aux Scorpions d’accrocher la prolongation. Ils ont cependant été défaits après les tirs aux buts (4-3).