Mont-Blanc - Grenoble (Ligue Magnus, 2e journée)

Avant les plus grands, ce sont les enfants de Saint-Gervais et Megève qui se rencontraient en levée de rideau, avant d'entrer sur la glace au côté des joueurs du Mont Blanc. Une minute de silence eut lieu pour Michelle Beaurepaire (bénévole pendant plus de 20 ans au club de Saint-Gervais puis du Mont-Blanc) ainsi qu'en la mémoire d'Alain Vogin (ancien joueur de hockey puis entraîneur mort au mois d'août).

Le match débutait assez mal pour les locaux puisque les Grenoblois ouvrent la marque dès la deuxième minute par Ludek Krayzel (0-1, 1'19"). Alors que l'Entente semble replié en défense, Jeffrey Clarke lance parfaitement Arthur Coulon qui déjoue Raibon (1-1, 9'18"). Après une série de pénalités tuées de chaque côté, le Grenoblois Graham Avenel vient déjouer Buysse en cette fin de période (1-2, 17'13"). Les deux équipes rentrent aux vestiaires avec cet avantage d'un but pour Grenoble.

Début du deuxième tiers-temps et les hommes de Christopher Lepers semblent être beaucoup plus en jambes, Romain Orset, très en forme en ce début de saison, vient déjouer Raibon par deux fois pour donner l'avantage à son équipe (3-2, 24'00"). Cet avantage sera de courte durée et les coéquipiers de Christophe Tartari vont assommer les locaux avec trois buts consécutifs par Loup Benoît, Tartari en bon capitaine et enfin Krayzel de nouveau (3-5, 32'14").

Le début du troisième tiers n'est guère plus réjouissant, les grenoblois enfoncent même le clou en l'intervalle de treize secondes par Julien Baylacq puis Mitja Sivic (3-7, 42'26"). Ce dernier but des Grenoblois donne un coup de fouet à l'Entente qui se rue en attaque, cela s'avère payant puisque Dusan Brincko réduit le score sur une passe de Jeffrey Clarke (4-7, 53'04"). Une minute plus tard, c'est un Grenoblois d'origine et désormais sous les couleurs du Mont-Blanc qui vient réduire l'écart, Lionel Simon(5-7, 54'12"). Ce sont désormais les coéquipiers de Clément Masson qui dominent mais en vain, Christopher Lepers tente le tout pour le tout en sortant son gardien dans les dernières minutes mais le score n'évolue plus.

Les Grenoblois rentrent au vestiaire avec la victoire, et malgré la défaite, l'Entente n'a pas à rougir avec une belle prestation pleine d'envie et de courage.

(communiqué officiel du HC Mont-Blanc)

 

Saint-Gervais/Megève - Grenoble 5-7 (1-2, 2-3, 2-2)
Samedi 25 septembre à 20h30 au palais des sports de Megève. 283 spectateurs.
Arbitrage de Nicolas Barbez assisté de Gwilherm Margry et David Courgeon.
Pénalités : Mont-Blanc 20' (4', 2'+10', 4'), Angers 24' (6', 4', 10'+10'+20').
Évolution du score :
0-1 à 01'19" : Krayzel assisté de Wallin et Broz (sup. num.)
1-1 à 09'18" : Coulon assisté de Clarke et Buysse
1-2 à 17'13" : Avenel assisté de Sivic et Papa
2-2 à 22'23" : Orset
3-2 à 24'00" : Orset assisté de Simon et Borini
3-3 à 25'21" : Benoît assisté d'Avenel et Sivic
3-4 à 27'48" : Tartari assisté de Leblond et Baylacq
3-5 à 32'14" : Krayzel assisté de Broz
3-6 à 42'03" : Baylacq assisté de Leblond et Tartari
3-7 à 42'16" : Sivic assisté de Baylacq et Avenel
4-7 à 53'04" : Brincko assisté de Clarke (sup. num.)
5-7 à 54'12" : Simon assisté de Croz et Orset


Mont-Blanc

Gardien : Henri-Corentin Buysse [sorti de sa cage à 59'10"].

Défenseurs : Stefan Lars Wiktorsson - Lionel Simon ; Numa Besson - Arthur Cocar ; Sébastien Borini - Dusan Brincko.

Attaquants : Romain Orset (A) - Kévin Hamon - John Joseph Sullivan ; Jeffrey Clarke - Clément Masson (C) - Arthur Coulon ; Julien Payraud - Étienne Croz (A) - Josselin Besson.

Remplaçants : Luc Saccomano (G), Sacha Jean, Jérémy Ares. Absents : Johan Chang (non qualifié), Gaël Jeanbourquin (genou).

Grenoble

Gardien : Sébastien Raibon.

Défenseurs : Aymeric Gillet - Alexandre Rouleau (A) ; Baptiste Amar (C) - Jason Crossman ; Viktor Wallin - Maxime Moisand.

Attaquants : Julien Baylacq - Christophe Tartari (A) - Mathieu Leblond ; Ludek Krayzel - Ludek Broz - Nicolas Arrossamena ; Mitja Sivic - Raphaël Papa - Graham Avenel ; Loup Benoît.

Remplaçants : Eddy Ferhi (G), Rémi Colotti, Joris Bedin, Elie Raibon. Absent : Vincent Llorca (main).