Huet et Meunier vont enfin rejouer

Les clubs français ont souvent constaté en ce mois de septembre combien les procédures de transfert international pouvaient prendre du temps, du fait de certains fédérations récalcitrantes. Pour certains joueurs de prestige, cela peut pourtant se passer de manière accélérée. C'est le cas avec Cristobal Huet.

On le sait, le gardien tricolore devait passer une dernière formalité avant de pouvoir jouer en Suisse : sa franchise NHL de Chicago devait d'abord le soumettre au "ballotage", c'est-à-dire le déclarer disponible pendant deux jours et s'assurer qu'aucune autre équipe ne le réclame (ce qui était presque sûr vu les masses salariales déjà pleines de tout le monde). Ceci étant fait, lundi 18h, Huet était officiellement sorti de l'effectif NHL, et donc libéré par cette ligue.

Restait la question du transfert international. Il fallait l'accord de la fédération française (déjà anticipé par la FFHG), mais aussi celui de USA Hockey, la fédération américaine, avant la fermeture des bureaux hier soir. Ouf ! Tout fut fait à temps ! Huet sera sur la glace ce soir pour Fribourg-Gottéron.

Et dans le même temps, Laurent Meunier va enfin rejouer. Après avoir disputé les deux premières journées de championnat avec Genève-Servette (1 but), il avait été relégué étranger surnuméraire par l'arrivée de Richard Park.

Or, le club de LNB de La Chaux-de-Fonds vient de voir son attaquant canadien Marco Charpentier se fracturer la clavicule droite. Il sera absent plus d'un mois. La "T'Chaux" a donc demandé aux Genevois le prêt du capitaine de l'équipe de France, qui a très faim de glace.