Français Volants - Viry-Châtillon (Division 2, 1re journée)

Sur ce match de reprise, de nombreuses interrogations planent sur l'effectif et les objectifs des Français Volants. Après un été où la communication a été proche du néant, c'est avec beaucoup d'incertitudes que le public vient assister à ce premier match de championnat, premier derby de l'année, où les Volants accueillent les Jets de Viry.

L'effectif a été largement remanié côté parisien, avec les départs des « gros marqueurs » de la saison dernière (Roulston ou Outin) ou leur absence (Engström) sur ce match. Les Volants vont-ils, avec ces handicaps, pouvoir dérouler un jeu cohérent face aux Jets ?

MARTIAL_Brendan-Franais_Volants-200901Dès les premières minutes de ce tiers, les craintes de l'avant-match pour les fans des Volants se confirment : leur équipe se fait sérieusement bouger, les Jets dominent pleinement leur sujet dès l'entame. À 8'32'', suite à une belle passe de la bleue de Karl Gilbert, Kevin Dugas contourne facilement Johan Bäcko, contraint de se coucher, de la gauche vers la droite pour marquer un fort joli but. Contre toute attente, au vu du déroulement du match, les Volants vont égaliser rapidement. Brendan Martial effectue un joli travail derrière la cage puis une passe en retrait plein d'opportunisme, Julien Boulet marque d'une jolie frappe bien placée (1-1', 11'59").

Mais la réplique des Jets est immédiate : trente secondes plus tard, en supériorité numérique, Karl Gilbert lance une superbe mine de la bleue qui laisse le cerbère des Volants impuissant. Malgré la grande domination des Jets dans ce premier tiers, les Volants trouvent l'opportunité d'égaliser à la suite d'une jolie construction, là encore en supériorité numérique. D'une belle passe de la bleue vers l'opposé (droite vers la gauche), Julien Boulet n'a plus qu'à pousser le palet dans la cage. Il s'agit d'une véritable offrande de la part de Frédérick Brodin (2-2, 19'04").

La fin de ce premier tiers sur ce score de parité est trompeur : le résultat est plus que flatteur pour les Français Volants tant la domination des Jets de Viry a été grande. On a pu constater très peu de percussion offensive pour les locaux.

Les Jets reprennent l'avantage dès la reprise après une mise en jeu en zone offensive : d'un petit tir ajusté entre les jambières de Johan Backö, Karl Gilbert marque le troisième but de son équipe à 21'59''. S'ensuivent quelques minutes de jeu anodines avant l'égalisation pour les locaux : un joueur de Viry dévie le palet involontairement à 26'16'' et trompe son propre gardien, le palet glissant là aussi entre ses jambières. Le but sera attribué à Nicolas Chauveau. Les Volants égalisent sur ce coup du sort.

Contrairement au premier tiers largement dominé par les visiteurs, celui-ci est autrement plus équilibré, proposant un jeu relativement vivant avec des occasions de part et d'autre. Sur leurs supériorités, les Français Volants intensifient leur pression sur la cage adverse. S'ils ont su profiter d'une égalisation heureuse, ils ont équilibré les débats sur ce tiers en montant progressivement en puissance.

La troisième période se révélera assez inintéressante quant au jeu proposé : on pourra néanmoins remarquer une domination assez nette de Viry sur ce tiers.

Le score restant de parité, une prolongation sera jouée, nouveauté du règlement de cette saison en division 2. Elle est à peine commencée que les Jets sont récompensés de leur domination sur ce match : si Johan Backö stoppe le premier tir de Kodyjasz, il ne peut rien au rebond. Kevin Dugas scelle la victoire (61'12").

La victoire des Jets ne souffre d'aucune contestation. Les Volants n'ont pas su développer un jeu offensif de qualité et la défense a souvent paru dépassée. Il va falloir vite se ressaisir sous peine de connaître une saison délicate. Mais peut-il en être autrement quand deux des trois meilleurs scoreurs de la saison passée sont partis et n'ont pas été remplacés qualitativement parlant ?

 

Français Volants – Viry Châtillon 3-4 après prolongation (2-2, 1-1, 0-0, 0-1)
Samedi 25 septembre 2010 à 18h45 à la patinoire Sonja-Henie. 250 spectateurs.
Pénalités : Français Volants 18' (8', 6', 4') ; Viry Châtillon 16' (4', 8', 4').
Évolution du score :
0-1 à 08'32" : Dugas assisté de Gilbert et Chougui (sup. num.)
1-1 à 11'59" : Boulet assisté de Martial
1-2 à 12'29" : Gilbert assisté de Dugas et Kodyjasz (sup. num.)
2-2 à 19'04" : Boulet assisté de Brodin et Martial (sup. num.)
2-3 à 21'59" : Gilbert
3-3 à 26'16" : Chauveau
3-4 à 61'12" : Dugas assisté de Kodyjasz