Amiens - Mont-Blanc/Chamonix (U22 Elite)

Ce dimanche 26 septembre, les Espoirs Elite amiénois recevaient l’équipe du Mont-Blanc. Après des débuts de championnat raté dirons-nous, avec la lourde défaite 5-0 à Rouen la semaine passée et ainsi la dernière place au classement de la poule Nord, nul doute que les U22 ont plutôt envie de se rattraper sur leur glace. Soit, l’occasion est là, celle de battre le deuxième du classement de la poule Sud : l’entente Mont-Blanc / Chamonix.

2010-09-26-amiens-mont-blanc-u22-5Sous les yeux de leurs habituels coéquipiers Yannick Offret et Grégory Béron gardés au chaud dans les tribunes, ainsi que ceux de Valentin Claireaux, blessé à la hanche, les Espoirs locaux débutent le match d’une manière un peu houleuse et il n’en faut pas plus aux montagnards pour tenter de trouver la faille tout de suite. En effet, Jérémy Ares part seul face à Bertein mais Christophe Bourges le reprend à temps. Neyens réplique en tentant de rentrer en zone offensive mais la défense des visiteurs ne l’entend pas de cette oreille. Ainsi, Romain Carpentier se voit également contré par Arthur Coulon.

De son côté, l’équipe du Mont-Blanc prend toutes les occasions possibles, Morgan Vialle lance en angle fermé quand Mathias Terrier trouve le plastron de Léo Bertein, tandis que Quentin Boisson préfère tirer directement après la récupération d’un engagement.

 Malgré tout le score ne change pas dans les cinq premières minutes. Alors, peut-être que la pénalité à l’encontre de Marius Serer aiderait les visiteurs. Cependant les jeunes amiénois réussissent à dégager rapidement le palet.

Toutefois, le danger devient à nouveau présent dès que les rouge et vert installent leur jeu de puissance. Le puck tourne et les tirs finissent par pleuvoir : l’ancien amiénois Kévin Hamon lancent hors cadre mais tente plusieurs fois encore. Puis un contre est mené par Rémi Thomas, servi par Serer, tout juste sorti de prison. En zone offensive amiénoise, on s’active pour garder le contrôle du palet et on travaille contre la bande pour pouvoir le récupérer. Alors que Mont-Blanc se retrouve à quatre sur la glace pour un surnombre, les amiénois ont du mal à installer un power play digne de ce nom. Un seul tir est pris avant que le palet soit dégagé par la défense montagnarde. Et il faudra attendre les trente dernières secondes de supériorité pour qu’enfin les U22 locaux s’installent quelque peu dans la zone défensive de leurs adversaires.

2010-09-26-amiens-mont-blanc-u22-4Serer aura à peine le temps de tirer de la bleue que la machine montagnarde se remet en marche, au complet à nouveau. Arthur Coulon passe à Morgan Vialle qui lance à bout portant sur Bertein qui dégage la rondelle du patin. Mathias Terrier remonte la patinoire et laisse en retrait pour Laurent Deldique sur la droite  qui remet à Josselin Besson devant la cage.

Nicolas Leclerc abandonne ses équipiers deux minutes laissant l’opportunité aux visiteurs de profiter encore une fois d’un jeu en supériorité. Heureusement, Louis Boucherit dégage le palet en fond de glace. Mais l’attaque rouge et verte revient et se replace. Kévin Hamon passe à Jérémy Ares mais celui-ci rate le coche. Les jeunes Gothiques tuent finalement la pénalité, un peu mieux gérée que la première.

Par la suite, Romain Carpentier est pris par trois joueurs à son entrée dans la zone offensive. Josselin Besson récupère la rondelle dans sa palette et se retrouve seul face à son homonyme, le défenseur amiénois Alexis Besson. Celui-ci réussit à lui enlever le palet de la crosse de façon régulière mais ne peut contrer Mathias Terrier qui arrivait en renfort et bat Bertein en envoyant le caoutchouc en pleine lucarne (0-1 ;18’00’’).

Malgré une nouvelle pénalité en fin de tiers, les occasions sont amiénoises : Saccomano garde le palet contre le plastron sur un tir de Rambelo et Carpentier cherche Thomas mais sa passe est malheureusement interceptée par la défense de Mont-Blanc, revenue à temps. Les U22 amiénois paraissent dominés et la fin de  cette première période arrive bien semble-t-il, pour leur permettre de souffler un peu.

 

Le deuxième tiers temps reprend avec une pénalité différée à l’encontre de l’Entente, permettant ainsi à Thomas de prendre un tir, sans toutefois inquiéter Saccomano. Comme précédemment, les locaux ne parviennent pas à s’installer durablement dans leur zone d’attaque et seul Christophe Bourges pourra prendre un gros slap de la ligne bleue avant que leurs adversaires ne se dégagent. Puis, deux secondes avant que Terrier fasse son retour sur le glaçon, son coéquipier Coulon s’offre un face à face avec Bertein et ne le loupe pas (0-2 ; 23’26’’). Les Espoirs amiénois frôlent même la correction puisque quelques instants plus tard Kévin Hamon place un palet droit sur le poteau.

Les locaux se montrent tout de même un peu. Serer envoie en fond de glace pour Chevanse mais Saccomano repousse de la jambière. Puis Rambelo remonte la patinoire après une combinaison ratée de l’équipe de Mont-Blanc mais le portier adverse oppose sa mitaine. Et le score s’alourdit encore pour les Gothiques. Terrier inscrit son second doublé en visant la lucarne de Bertein. Celui-ci, croyant bien faire en se mettant en opposition, ne réussit qu’à faire ricocher la rondelle sur son épaule, la déviant dans son but (0-3 ; 28’30’’).

2010-09-26-amiens-mont-blanc-u22-2Les joueurs s’échauffent quelque peu devant la cage mais le jeu repart bien vite avec des amiénois qui n’abandonnent pas. Neyens sert Marius Serer près du gardien e celui-ci va tenter de glisser le puck sous les jambières de Saccomano, sans succès. Bourges et Nicolay se présentent autour de la cage sans toutefois réussir à ouvrir la marque pour leur équipe. De même, Serer, Rambelo et Neyens dévoilent une jolie combinaison qui oblige Saccomano à faire la coquille pour arrêter le jeu. Malheureusement, deux minutes d’infériorité viennent couper les locaux dans leur effort et le power play est tenu par une équipe du Mont-Blanc entièrement dominatrice.

Seulement voilà, les choses s’inversent au retour de Rambelo sur la glace. Et cette fois, les Espoirs rouge et noir peuvent envoyer nombre de tirs sur Saccomano, toujours aussi solide dans sa cage. Malgré cette bonne phase amiénoise, c’est pourtant encore leurs coriaces adversaires du jour qui vont trouver une quatrième fois la faille. Arthur Coulon marque son doublé en catapultant littéralement le palet en plein dans les filets du gardien amiénois (0-4 ; 38’27’’). Mais ne dit-on pas action, réaction ? Oui, car enfin, une trentaine de secondes plus tard, Romain Carpentier débloque le compteur amiénois, bien servi par Serer (1-4 ; 39’04’’). Un but qui arrive tardivement certes mais qui pourrait bien permettre aux locaux de reprendre un peu d’assurance et de repartir ainsi sur de bonnes bases en début de dernier tiers.

 

2010-09-26-amiens-mont-blanc-u22-3En effet, profitant d’un avantage numérique à la rentrée du tiers, le capitaine amiénois Aina Rambelo inscrit le second but et réduit ainsi l’écart (2-4 ; 42’29’’). Par la suite, les amiénois vont malheureusement devoir faire face à des infériorités numériques récurrentes qu’ils vont bien gérer grâce à la bonne défense d’Alexis Besson ainsi que de ses coéquipiers qui dégageront le puck aussi souvent que possible et tenteront même des contre à l’image de Neyens. Suite à la deuxième pénalité attribuée aux amiénois alors que Bourges venait de quitter le banc des punis, l’arbitre principal de la rencontre interrompt le jeu pour une raison peu commune et laissant pas mal de monde perplexe dans les tribunes. Apparemment dérangé par un spectateur un peu trop virulent dans ses propos, Adrien Ernecq a donc fait savoir que le jeu ne recommencerait que lorsque la personne aurait quitté la patinoire. Sans faire de manière le supporter a donc déserté les lieux afin que le match puisse se poursuivre.

Une nouvelle fois, Mont-Blanc prend alors le contrôle de la partie. Un tir de Besson n’inquiètera pas Bertein, mais il devra s’employer à stopper la rondelle en deux temps sur une action de Terrier.  Les visiteurs font le pressing et gèrent le match à leur avantage. Malgré tout, les jeunes amiénois ne se laissent pas faire. Dans la précipitation sans doute, Serer rate l’opportunité de relancer le match face à la cage ouverte après avoir totalement déporté Saccomano. Cependant le caoutchouc a vite fait de revenir dans la zone défensive amiénoise et Bertein ne chaume pas en arrêtant le tir de Terrier, encore.

Alvin Matima fait preuve d’une bonne vision du jeu en interceptant la combinaison de Besson et Deldique. Avec une nouvelle pluie de pénalités mais à l’encontre des visiteurs cette fois, les U22 doivent saisir leur chance de recoller au score. Pourtant, ils ne le font pas, certainement parce que ce dimanche, l’entente Mont-Blanc / Chamonix est la plus forte et la plus régulière dans son jeu. Les amiénois ne peuvent donc pas installer de power play et les dernières occasions sont à mettre à l’actif de leurs adversaires. Ares s’y reprend à deux fois pour essayer de tromper Léo Bertein mais ce dernier ne laisse plus rien rentrer, comme les joueurs rouge et vert qui verrouillent de même leur zone défensive. Cette fin de match montre par contre une bonne défense amiénoise pour éviter d’aggraver le score. Seul Neyens et Serer tentent une dernière combinaison, en vain.

 

Ainsi les Espoirs élite amiénois encaissent leur seconde défaite successive en deux matchs de championnat, ce qui les place septième sur huit au classement. De son côté, l’équipe du Mont-Blanc se positionne à la troisième place avec deux victoires, ex-aequo avec les deux premiers du classement. Alors, il ne tient qu’aux jeunes amiénois de remédier à cette piètre position dès samedi 2 octobre à 13h15 pour la rencontre les opposant à Grenoble, sur leur glace une nouvelle fois. Toutefois le match ne sera pas aisé puisque Grenoble a empoché sa deuxième victoire en infligeant un score sans appel de 13 buts à 0 à l’équipe angevine. La fameuse devise amiénoise marcherait-elle également pour les espoirs ? Qui sait, impossible n’est pas Gothiques de toute façon…

Emilie Enault / Photo : Elie Lefebvre

Galerie photo de la rencontre : Amiens / Mont-Blanc

 

Amiens – Mont-Blanc 2-4 (0-1 ; 1-3 ; 1-0)
Dimanche 26 Septembre 2010 au Coliséum d’Amiens.
Arbitrage de Adrien Ernecq assisté de MM. Yssembourg et Furet.
Pénalités : Amiens 32’ (8’+10’, 6’, 8’), Mont-Blanc 44’ (6’, 8’, 10’+10’+10’).
Evolution du score :
0-1 à 18’00’’ : Terrier assisté de Besson
0-2 à 23’16’’ : Coulon assisté de Berger (inf. num.)
0-3 à 28’30’’ : Terrier assisté de Deldique
0-4 à 38’27’’ : Coulon
1-4 à 39’04’’ : Carpentier assisté de Serer
2-4 à 42’29’’ : Rambelo assisté de Nicolay (sup. num.)