Viry-Châtillon - Asnières (Coupe de France, 1er tour)

Nouveaux maillots...

2010-10-02-Viry-Asnieres1Viry-Châtillon étrenne devant son public ses nouveaux maillots : fidèles à leurs couleurs historiques si difficiles à marier avec goût, les Jets ont trouvé un beau jaune, qui n'est plus exactement assorti aux casques du coup, et utilisé le blanc pour insérer les bandes vertes.

Les deux équipes ont gagné à l'extérieur pour leur entrée en championnat, et elles arrivent donc l'esprit léger pour leur entrée en lice en Coupe de France. Si léger que leur insouciance et leur allant offensif feront comme premières victimes les gardiens.

C'est le secteur qui pose question au AHC en ce début de saison. Le titulaire théorique, Brandon Highton, s'est blessé à la Coupe d'Asnières et sera encore absent un mois. Arthur Rabany doit donc tenir le fort dans l'intervalle et l'a bien fait samedi dernier à Chambéry. Second test ce soir.

... et buts à gogo

Viry aligne aussi son second gardien, mais c'est par volonté de partager les compétitions. Nicolas Cargou a donc sa chance en coupe, mais ce ne sera pas vraiment un cadeau. Dès la troisième minute, il intervient en grand écart face à Julian Breux, mais est ensuite piégé par Martin Domian (0-1, 02'50").

2010-10-02-Viry-Asnieres2Chougui et Dos Santos s'échangent des charges avec la crosse, et la phase de 4 contre 4 ouvre des espaces de chaque côté. Anthony Kodyjasz signe d'abord un geste de buteur, un tir du poignet dont l'exécution soudaine derrière le défenseur surprend Rabany à mi-hauteur (1-1, 05'16").

Coupable d'une erreur de relance sur ce but, Stanislav Mistrik, l'ancien Virois qui joue son premier match pour Asnières, se rattrape une minute plus tard en finissant un 2 contre 1 parfaitement conduit par Martin Domian (1-2, 06'38").

Felix Chougui va au pressing en infériorité numérique sur Arthur Cuzin et sort le palet du coin vers Mickaël Denis, seul face à la cage, qui dribble Rabany mais ne redresse pas assez son revers qui meurt sur le côté du but. Il a cependant le temps de faire demi-tour et de prendre une seconde chance en s'appliquant pour lever le palet au-dessus de son gardien. Viry prend même l'avantage pour la première fois quand son nouveau défenseur Thomas Frachon dévoile la même qualité de tir du poignet, de la ligne bleue cette fois, et toujours côté revers de Rabany (3-2, 10'46"). Asnières demande alors son temps mort.

Retour de balancier, une fois de plus. Viry rend les cadeaux en oubliant Léo Cuzin dans l'axe, mais Nicolas Cargou est à la parade. Le centre asniérois se venge de cet échec en reprenant trois minutes plus tard un rebond dans le slot. Et en une minute à peine, les Castors renversent de nouveau la situation : Dave Bertrand marque en situation de quatre contre quatre (3-4, 15'59"). Un mauvais but pour Cargou.

Le chassé-croisé continue

Viry change alors de gardien. Geoffroy Marcon s'échauffe et rentre en jeu un peu plus tard. Le festival de buts continue puisque Felix Chougui lance de la ligne bleue au ras de la jambière gauche du gardien (4-4, 17'00").

2010-10-02-Viry-AsnieresLes deux équipes vont-elles resserrer les défenses au deuxième tiers ? C'est mal parti puisque la période commence par un breakaway d'Yvan Kerneis, qui échoue sur Rabany. L'échéance est simplement reportée.

Asnières avait jusque là évité l'indiscipline constatée la semaine dernière. Mais quand Arthur Cuzin prend sa seconde pénalité du match, Viry resserre létau autour de la cage, et Kerneis décale Kevin Dugas (5-4, 26'58").

La sentence est identique dans l'autre camp, lorsque Romain Costes accroche (photo de droite). Stanislav Mistrik se présente à gauche de la cage, mais avec deux ex-coéquipiers autour de lui, il est cerné pour tirer. Il voit par contre Martin Domian s'approcher côté droit et lui délivre une passe parfaite pour un tir en angle. Quarante secondes plus tard, l'espoir franco-américain Julian Breux signe une superbe action individuelle pour percer la défense et décocher un superbe tir en lucarne (5-6, 32'55").

L'autre frère Cuzin - Léo - est sanctionné à son tour, et Loïc Lemoine remet une fois de plus les équipes à égalité (6-6, 34'03"). Trois pénalités, trois buts : il valait mieux se tenir à carreau dans ce deuxième tiers. Le dernier mot reviuent à Martin Domian qui arrive devant le but et vise avec précision entre la botte droite de Marcon et le poteau (6-7, 35'27").

Du répit pour les filets

La troisième période sera différente, en particulier en ce qui concerne les conséquences des pénalités. Viry joue pourtant 1'28" à trois contre cinq, mais Asnières n'arrive pas à construire son jeu et Rabany finit même par geler le palet dans sa zone malgré la double supériorité numérique. Kodyjasz réussit ensuite un joli dribble en zone offensive et est ensuite retenu dans son action par Bertrand. Le jeu de puissance des Jets arrive pour sa part à s'installer, mais manque de vitesse à la ligne bleue.

2010-10-02-Viry-Asnieres3Si les compteurs sont restés au repos dans le dernier vingt, c'est aussi parce que les équipes commencent à accuser la fatigue. C'est en particulier vrai de Viry qui a beaucoup utilisé ses cadres et a tenté d'employer le trio Gilbert-Dugas-Chougui pour faire la différence.

La quatrième ligne n'est apparue qu'au troisième tiers pour soulager les organismes, et c'est d'ailleurs elle qui se crée la meilleure occasion : bon centre de Killian Dufaut au second poteau pour Gautier Rauline à bout portant, mais le déplacement latéral d'Arthur Rabany arrête cette action décisive (56'34").

Romain Costes et Julian Breux confirment leur réputation bagarreuse avec une altercation qui règle les comptes du début de tiers (une belle charge à la hanche du Virois que l'Asniérois avait peu appréciée, puisqu'il l'avait fait trébucher pour se venger et était parti en prison). Ils prennent chacun 2'+2'. Onze secondes plus tard, Mickaël Marouillat est pénalisé pour accrocher (58'26"). Olivier Monneau appelle son temps mort pour jouer quand même à cinq contre cinq, sans gardien, mais les Jets doivent s'incliner d'un but.

Rassurés par les atouts offensifs

Asnières poursuit donc sa route en Coupe de France et peut rêver d'une affiche de prestige comme le huitième de finale contre Amiens l'an passé. Les erreurs individuelles en défense sont à corriger, mais le point positif pour le AHC est l'impact déterminant de sa première ligne. Si elle était restée discrète samedi dernier à Chambéry, elle a marqué six des sept buts ce soir.

Dans le camp de Viry, la satisfaction est bien sûr offensive avec six buteurs différents. Les Jets ont fait preuve d'une intéressante qualité d'exécution offensive, y compris dans les tirs, leur point faible de l'an passé. Le quatuor défensif a en revanche besoin de support et attend avec impatience la qualification du second Américain.

 

Viry-Châtillon - Asnières 6-7 (4-4, 2-3, 0-0)
Samedi 2 octobre 2010 à 20h30 à la patinoire des Lacs. 210 spectateurs.
Arbitrage de Frédéric Barré et Christophe Picard.
Pénalités : Viry 24' (8', 4', 12'), Asnières 22' (6', 4', 12').
Tirs : Viry 29 (14, 7, 8), Asnières 37 (13, 18, 6).
Évolution du score :
0-1 à 02'50" : Domian assisté de Breux et L. Cuzin
1-1 à 05'16" : Kodyjasz assisté de Kerneis (inf. num.)
1-2 à 06'38" : Mistrik assisté de Domian et A. Cuzin
2-2 à 07'59" : Denis assisté de Chougui (inf. num.)
3-2 à 10'46" : Frachon
3-3 à 15'05" : L. Cuzin assisté de Breux et Domian
3-4 à 15'59" : Bertrand assisté de Dos Santos et Stenhols
4-4 à 17'00" : Chougui
5-4 à 26'58" : K. Dugas assisté de Kerneis et Chougui (sup. num.)
5-5 à 31'53" : Domian assisté de Mistrik et Bertrand
5-6 à 32'55" : Breux
6-6 à 34'03" : Lemoine (sup. num.)
6-7 à 35'27" : Domian assisté de Portier et Abramov


Viry-Châtillon

Gardien : Nicolas Cargou puis Geoffroy Marcon à 16'23".

Défenseurs : Romain Costes - Thomas Frachon ; Yvan Kerneis (C) – Guillaume Jeanette.

Attaquants : Antoine Cohen - Karl Gilbert - Felix Chougui ; Loïc Lemoine - Mickaël Denis (A) - Mickaël Marouillat ; Alexis Gautron - Kévin Dugas (A) - Anthony Kodyjasz ; Gautier Rauline - [Cohen] - Killian Dufaut.

Remplaçants : Sébastien Moraitis, Thomas Beaulieu, Mehdi Belhassen. Absents : Giovanni Lelièvre (blessé), David Layne (en attente de qualification).

Asnières

Gardien : Arthur Rabany.

Défenseurs : Arthur Cuzin (A) - Stanislav Mistrik ; Andreas Stenhols - Guillaume Dos Santos Viera ; William Guillon - Gaëtan Portier.

Attaquants : Martin Domian - Léo Cuzin - Julian Breux ; Antoine Amsellem - Dave Bertrand (A) - Norbert Abramov ; Sébastien Guillon - Guillaume Pfeiffer (C) - Alexandre Capet.

Remplaçants : Mathias Fanchtein (G), Robin Stalin, Jean-Christian Fornero. Absent : Brandon Highton (ménisque).