Angers - Caen (Coupe de la ligue, poule A, 4e journée)

Goetzilla ne pouvait pas tout faire tout seul

2010-10-05-Angers-CaenLa Coupe de la ligue ne fait pas déplacer les foules en Anjou. Cela s'est confirmé encore ce soir puisqu'on comptablise à peine plus de 600 personnes au Haras. Côté angevin, Juho Jokinen, Pierre-Luc Laprise, Brice Chauvel et Per Braxenholm n'ont pas pris part à la rencontre. Le Finlandais Antti Urpo fait défaut dans les rangs caennais, alors qu'Angers est privé d'une demi-douzaine de joueurs. L'enjeu de cette partie est simple : si les Ducs gagnent, ils se qualifient pour les quarts de finale (et les Drakkars sont quasiment éliminés).

Dès le début du match, les Angevins mettent une pression constante. Tomas Baluch inquiète le portier visiteur Arnaud Goetz d'un tir excentré (2'). Marc Bélanger, d'une frappe puissante, trouve sa mitaine (3'). Les Ducs monopolisent le palet et les Drakkars ne savent plus à quel saint se vouer. Ils gèrent néanmoins parfaitement leur première infériorité en concédant peu de tirs. Mais les Angevins ont la mainmise sur le jeu, et Jonathan Bellemare file seul au but après une perte de palet d'Udo Marie. Le portier visiteur ferme bien son entrejambe et garde, tant bien que mal, les siens dans la partie (8').

2010-10-05-Angers-Caen4Les Caennais sont réellement à l'agonie et ne trouvent pas de solution. Les Angevins qui pèchent dans la finition n'arrivent pas à creuser l'écart. Il s'en faut de très peu, une nouvelle fois, pour que Tomas Baluch ne dévie dans le slot une offrande de Thiery Poudrier (15'). Arnaud Goetz, mitraillé de toute part, dévie toutes les tentatives, y compris une déviation à bout portant de Julien Albert (19'). Ce tiers, 100% dominé par les Ducs, permet néanmoins aux protégés de Bertrand Pousse de rester dans le match. Statistique inquiétante pour les Normands... Ils n'ont tiré que 3 fois au but au cours de ces 20 premières minutes !

Le deuxième tiers repart sur des les mêmes bases, mais – sur un contre – les visiteurs inquiètent Peter Aubry d'un tir de la bleue d'Alexis Gomane (22'). Après de nouveaux arrêts de grande classe de la part d'Arnaud Goetz, les Angevins vont trouver la faille. Tomas Baluch, sur la gauche, adresse une forte passe à Thiery Poudrier posté au second poteau. Malheureusement, Erwan Pain, au marquage du lutin canadien qu'Angers avait recruté dans les rangs caennais, dévie le palet dans son propre but (1-0, 25'33"). Rageant pour les Normands mais tellement mérité pour les Ducs au vu des vingt-cinq premières minutes.

2010-10-05-Angers-Caen2Le jeu s'intensifie et Lauri Lahesalu envoie proprement le pauvre Jeremiah Cunningham dans la balustrade. Les Angevins continuent leurs efforts de chaque côté de la patinoire. Un jeu simple et sobre en défense, des automatismes bien huilés en attaque ; mais Arnaud Goetz, décidément impérial, continue d'écoeurer à lui tout seul les attaquants adverses, notamment sur un tir de Jonathan Bellemare parti en break.

Le match s'équilibre un petit peu plus et Peter Aubry commence réellement à avoir du travail. Tout d'abord sur un tir de la bleue de Jeremiah Cunningham, parti seul depuis sa zone défensive. Il trouve la mitaine du gardien d'Angers (27'). Suite à une belle échappée, Jérémie Romand n'a pas plus de réussite (31'). Rien d'autre ne sera marqué dans ce deuxième tiers et on ne compte plus les arrêts "miracles" d'Arnaud Goetz devant Valentin Michel (33'), Marc Bélanger (36') et Thiery Poudrier (38').

Le troisième tiers repart sur les chapeaux de roues mais les Caennais ne sont toujours qu'à une longueur. Le manque de réalisme angevin est criant. Mais que pouvaient-ils faire devant tout le talent et la classe d'Arnaud Goetz ? Les Drakkars continuent de croire en leur chance et Jonathan Avenel est à deux doigts de tromper Peter Aubry d'un tir à mi-distance (41'). Éric Fortier, très bon depuis le début de la saison, manque – une nouvelle fois – l'immanquable devant la cage (43'). Marc Bélanger y va de son gros shoot, stoppé net et sans bavure (48').

2010-10-05-Angers-Caen3Les Angevins auront quand même raison du portier visiteur grâce à une superbe action de Marc Bélanger. Ce dernier passe en revue plusieurs joueurs caennais côté gauche le long de la balustrade avant de servir parfaitement dans l'axe Éric Fortier qui n'a plus qu'à conclure (2-0, 52'21"). Le troisième but sera marqué quelques instants plus tard par le duo Thiery Poudrier – Tomas Baluch. Ce dernier envoie au fond de la patinoire le palet ; Poudrier lui remet directement sans regarder dans l'axe. Le Slovaque n'a plus qu'à fusiller le malheureux Arnaud Goetz (3-0, 54'42"). Superbe but !

Un match à sens unique durant 80% de la partie, mais les caennais auront résister longtemps avant de craquer littéralement sur la fin (comme au match aller où le score était également de 3-0 en faveur des Ducs). Un Arnaud Goetz au sommet de son art aura contrarié les velléités offensives angevines une bonne partie du match.

La nouvelle tradition au Haras est d'élire les meilleurs joueurs du match. Sans surprise côté caennais, c'est Arnaud Goetz qui est récompensé sous les applaudissements du public. Côté angevin, c'est Mathieu Frécon, à la surprise générale, qui est élu.

Étoiles du match : *** Arnaud Goetz (Caen), ** Thiery Poudrier (Angers), * Lauri Lahesalu (Angers).

 

Angers - Caen 3-0 (0-0, 1-0, 2-0)
Mardi 5 octobre 2010 à 20h30 à la patinoire du Haras. 600 spectateurs.
Arbitrage de M. Bourreau assisté de MM. Durand et Douchy.
Pénalités : Angers 6' (2', 2', 2') ; Caen 6' (4', 0', 2').
Évolution du score :
1-0 à 25'33" : Baluch assisté de Carlsson
2-0 à 52'21" : Fortier assisté de Bélanger et Carlsson
3-0 à 58'13" : Baluch assisté de Poudrier et Aubry

 


Angers

Gardien : Peter Aubry.

Défenseurs : Lauri Lahesalu – Mickael Irani ; Daniel Carlsson – Simon Lacroix ; Pavol Mihalik.

Attaquants : Jonathan Bellemare – Eric Fortier – Marc Bélanger ; Matthieu Frécon – Thierry Poudrier – Tomas Baluch ; Brian Henderson – Valentin Michel – Julien Albert.

Remplaçants : Lucas Normandon (G), Nicolas Hebert. Absents : Per Braxenholm (adducteurs), Juho Jokinen (côtes), Brice Chauvel (adducteurs), Pierre-Luc Laprise (genou), Charlie Doyle (EDF 20 ans), Nicolas Primout (genou).

Caen

Gardien : Aranud Goëtz.

Défenseurs : Tommy Lafontaine – Samuel Gibbons ; Antoine Vigier – Olivier Vandecandelaere ; Udo Marie – Alexis Gomane.

Attaquants : Jonathan Duchesneau – Jeremiah Cunningham – Jonathan Avenel ; Erwan Pain – Kevin Da Costa – Jérémie Romand ; Julien Lebey – Pierre Bennett – Charles Geslain.

Remplaçants : Clement Fouquerel (G), Raphaël Mazie. Absent : Antti Urpo.