Équipe-type de septembre de Ligue Magnus

THINEL_MarcAndre_100911_116L'Étoile noire brille de ses mille feux - obscurs - en ce début de saison du championnat de France. L'équipe strasbourgeoise a bâti son succès sur deux éléments forts, la défense et le jeu de puissance. On trouve un point commun dans les deux cas, l'arrière finlandais d'expérience Pasi Petriläinen.

L'autre joueur-clé est bien connu à l'Iceberg, puisqu'il s'agit de David Cayer. Revenu en Alsace après une parenthèse amiénoise, le Canadien, entreprenant et souvent bien placé, est le moteur de l'attaque strasbourgeoise.

Même s'il partage la tâche avec Gilles Beck qui se charge de la coupe de la ligue, le gardien slovaque Vladimir Hiadlovsky participe de cet excellent départ en se montrant le plus régulier en Ligue Magnus. Faisons le compte, et voilà que Strasbourg occupe à lui seul la moitié de l'équipe-type.

Dans les postes restants, on ne retrouve qu'une figure connue de la Ligue Magnus : l'éternel Marc-André Thinel, pointeur comme toujours, mais aussi combatif et donnant le meilleur de lui-même.

Les deux autres sont des nouveaux visages. L'un, Kévin Dusseau, est considéré comme le plus sûr espoir français en défense. Son arrivée à Briançon, recours impromptu à un projet suédois avorté, a été "tout bénef" pour les deux parties. Le junior y a gagné du temps de jeu dans une équipe de choix, et Briançon a découvert un joueur imposant physiquement qui amène un impact offensif non négligeable. La preuve avec un doublé dès la première journée, dont le but vainqueur chez le finaliste sortant Angers.

L'autre, Paul Deniset, confirme son statut de recrue-vedette d'Amiens. Il s'est fait attendre en Picardie à cause de problèmes de visas, mais il n'a sûrement pas manqué le début du championnat avec un triplé dès son premier match. Le centre canadien avait dévoilé des qualités techniques, mais il a surtout démontré de grandes qualités dans le slot où il sait aller au charbon et se placer au bon endroit. On lui souhaite bon rétablissement puisqu'il vient de se casser le net.

Équipe-type de septembre 2010 : Vladimir Hiadlovsky (Strasbourg) ; Pasi Petriläinen (Strasbourg) - Kévin Dusseau (Briançon) ; Marc-André Thinel (Rouen) - Paul Deniset (Amiens) - David Cayer (Strasbourg).