4e journée Magnus : le premier perd contre le dernier

Le leader Amiens contre la lanterne rouge Chamonix, ce devait être l'affiche la plus déséquilibrée du soir. À d'autres ! Les Gothiques ont beaucoup souffert, et quand ils ont cru remporter la victoire par un but d'Anthony Mortas à la dernière minute, c'est pour voir les visiteurs sortir leur gardien et égaliser. Carl Lauzon a ensuite donné la victoire en prolongation à Chamonix.

Strasbourg occupe maintenant seul les commandes de la Ligue Magnus avec une victoire 5-3 sur Epinal permise par des doublés de Pierre-Antoine Devin et Jan Cibula. L'Etoile Noire est la seule équipe invaincue puisque Dijon s'est incliné aux tirs au but à Gap malgré un powerplay très efficace auteur des trois buts. En plus, les Alsaciens jouent maintenant dans une patinoire comble.

Même avec un tarif à 15 euros, l'île Lacroix aussi était pleine pour le choc Rouen-Briançon, conclu par une victoire 4-2 des Dragons avec deux buts de... Pierre-François Guénette, le transfuge des Diables rouges en août. Rouen recolle ainsi à son rival Amiens, à un point de Strasbourg.

La mauvaise opération de la soirée est pour Caen, qui se retrouve dernier après avoir manqué de peu l'exploit. Les Drakkars ont mené 5-3 à Morzine après deux tiers-temps avant de perdre finalement 7-6. Une défaite qui leur coûte cher car les deux autres équipes de Haute-Savoie remercient les Morzinois et sont passées devant les Caennais.

Parallèlement à la victoire chamoniarde, le Mont-Blanc a en effet vaillamment résisté à Angers et n'a cédé qu'aux pénaltys (1-2) en récoltant un point au passage.

Le 100e derby de l'histoire entre Villard-de-Lans et Grenoble, deux équipes aux résultats irréguliers en ce début de saison (elles ne sont pas les seules !), aura été très tendu avec notamment une bagarre entre Tourigny et Tartari. Aux tirs au but, ce sont les Grenoblois qui repartent avec le second point de la victoire.