Lyon - Toulon (Division 2, 2e journée)

Débuts réussis pour les Lions

Premier match et première victoire à Charlemagne : les Lions se sont imposés avec la manière (5-2) face à Toulon, pourtant leader de la poule B.

Les Lions n’avaient pas le droit à l’erreur pour leur premier match de championnat à domicile cette saison. Et pourtant, la tâche n’était pas si simple puisqu’ils recevaient Toulon, surprenant leader de la poule B après la première journée de championnat (à la faveur d’une victoire contre Amnéville). Les joueurs de Pascal Margerit, défaits à Cholet, devaient donc rebondir devant leur public… et c’est ce qu’ils ont fait en s’imposant avec la manière (5-2) devant un public de Charlemagne qui, pour la première fois, goûtait au cru lyonnais version 2010-11.

Les choses commençaient plutôt bien puisque les locaux imposaient leur rythme d’entrée, de telle sorte que Mathieu Reverdin ouvrait le bal en power-play après seulement six minutes de jeu. Les deux équipes profitaient ensuite de plusieurs avantages numériques sans parvenir à conclure. Daniel Svedin repoussait les attaques toulonnaises pendant que Damien Croux, très en verve dans cette première période, voyait ses tirs stoppés par Linus Hildeby. Et c’est avec cette courte avance d’un but que les Lions rentraient au vestiaire au terme des vingt premières minutes.

Dès le début du deuxième vingt, les joueurs de Pascal Margerit se mettaient à l’abri en inscrivant deux buts en l’espace de cinq minutes : c’est d’abord Alex Olsson, joliment servait par Damien Croux, qui trompait la vigilance du portier toulonnais ; puis Thomas Puech y allait d’un tir rageur pour inscrire son premier but sous les couleurs des Lions et laisser éclater sa joie.

3-0 au bout de quarante minutes de jeu, la messe semblait dite… D’autant plus que les Lions ajouteront deux nouveaux buts : Dorian Duchosal reprenait une belle passe d’Adryan Serrano et logeait la rondelle dans la lucarne de Hildeby avant que Robert Olsson combine avec Baptiste Frioux et Alex Olsson pour ajouter un dernier but. Mathieu Bidoli sauvait ensuite l’honneur des Boucaniers en trompant Daniel Svedin. Peu après, Tommy Latouche-Gauvin y allait d’un vicieux coup de crosse sur le mollet de Nicolas Deshaies. Peu téméraire, le Canadien refusait de lâcher les gants et les Toulonnais ajoutaient un second but à cinq contre trois en toute fin de rencontre.

Score final : 5-2. Les Lyonnais ont livré une solide prestation qu’il faudra confirmer la semaine prochaine à l’occasion de la réception de Vanoise, qui reste sur une victoire face à Amnéville.

Compte-rendu du site officiel du Lyon Hockey Club

Lyon - Toulon 5-2 (1-0, 2-0, 2-2).
Samedi 9 octobre 2010 à 20h30 à la patinoire Charlemagne. 1 408 spectateurs.
Arbitrage de Patrick Peythieu et Florian Robert.
Pénalités : Lyon 20' (4', 6', 10'), Toulon 18' (6', 4', 10').
Évolution du score :
1-0 à 06'20" : Reverdin (sup. num.)
2-0 à 21'21" : A. Olsson assisté de Crux (sup. num.)
3-0 à 26'38" : Puech assisté de Reverdin et Serrano
4-0 à 47'42" : Duchosal assisté de Serrano et Bonello (sup. num.)
5-0 à 48'07" : R. Olsson assisté de Frioux et A. Olsson
5-1 à 51'01" : Bidoli assisté de Burda
5-2 à 55'44" : Brodeur (double sup. num.)