Présentation NHL 2010/11 : la division Atlantique

La saison NHL ayant repris depuis une semaine, nous démarrons un tour d'horizon des équipes de la ligue nord-américaine, en commençant par la division Atlantique.

Même si la division est plutôt relevée, on peut penser que les Penguins de Pittsburgh, menés par Sydney Crosby et Evgeni Malkin, devraient tirer leur épingle du jeu et briguer le titre de la division. Ensuite, les Flyers de Philadelphie, tout juste remis de leur défaite en finale de coupe Stanley, seront sans doute en lice pour la deuxième place, en concurrence avec les Devils du New Jersey, dont les fans vont pouvoir constater si le contrat mirifique de Kovalchuk valait le coup. Enfin, en queue de peloton, les deux équipes de New York vont batailler avec l'espoir de décrocher peut-être une place en playoffs, même si les Rangers semblent mieux armés que les Islanders.


Pittsburgh PenguinsLogo_Pittsburgh_petit

Arrivées notables : Zbynek Michalek, D (Phoenix), Paul Martin, D (New Jersey), Arron Asham, AD (Philadelphie), Mike Comrie, C (Edmonton)

Départs notables : Sergei Gonchar, D (Ottawa), Jordan Leopold, D (Buffalo), Mark Eaton, D (New York Islanders), Alexei Ponikarovsky, AG (Los Angeles), Bill Guerin, AD (Arrêt ?), Ruslan Fedotenko, AG (New York Rangers)

Après leur titre de 2009 et l’émergence de jeunes joueurs de talent (Crosby, Malkin, Staal, Letang, Fleury), Pittsburgh est devenu l’une des équipes les plus en vue de la ligue. Pourtant, la saison 2009/10 n’a pas été à la hauteur des espérances pour des Penguins qui restaient sur deux finales de coupe Stanley d’affilée. Ils ont cette fois chuté prématurément face à Montréal alors que le chemin vers la finale de la coupe Stanley leur semblait grand ouvert, après l’élimination des favoris de la conférence Est dès le premier tour.

Avec une défense renforcée grâce à l’arrivée de Paul Martin et de Zbynek Michalek, le travail de Marc-André Fleury dans les buts devrait être simplifié. On peut donc penser que Pittsburgh a toutes les cartes en main pour remporter la division, comme lors de la saison 2007/08 et ils devraient être de sérieux prétendants au titre.

Gardiens ****
Il ne fait pas forcément l’unanimité chez les fans des Penguins qui trouvent qu’il encaisse trop de buts faibles, mais le talentueux Marc-André Fleury, 25 ans, sera encore cette année le gardien numéro 1 à Pittsburgh. Il sera aidé par le remplaçant vétéran Bret Johnson, qui a resigné pour deux ans.

Défense ****
Le départ de Hal Gill et Rob Scuderi lors de la précédente intersaison avait été plutôt préjudiciable pour la ligne bleue de Pittsburgh. Celui de Sergei Gonchar cet été aurait pu l’être mais Ray Shero, le manager général, a choisi de signer deux défenseurs de choix : Paul Martin et Zbynek Michalek. Martin devrait occuper la place de Gonchar en supériorité numérique et donc mener le jeu à 5 contre 4. Ces arrivées renforcent une défense déjà composée de Brooks Orpik et des jeunes Kris Letang et Alex Goligoski.

Attaque *****
Comme au bon vieux temps du duo Lemieux – Jagr, Pittsburgh possède en la personne de Sidney Crosby et Evgeni Malkin deux des meilleurs joueurs de la ligue. Ajoutez à cela le jeune Jordan Staal au centre de la troisième ligne et vous obtenez le meilleur effectif de la ligue au poste de centre. Le problème est venu la saison passée des ailiers et une des solutions que pourrait choisir Dan Bylsma serait de faire jouer Malkin sur l’aile droite de la deuxième ligne, avec Staal au centre. Shero a en effet signé Mike Comrie avec l’intention de le mettre au centre de la troisième ligne ou sur une aile de la première ou deuxième ligne.

Lignes d’attaques probables :
Chris Kunitz – Sidney Crosby – Pascal Dupuis
Mike Comrie – Jordan Staal – Evgeni Malkin
Matt Cooke – Max Talbot – Arron Asham
Craig Adams – Mark Letestu – Mike Rupp


Philadelphia Flyers Logo_Philadelphia_petit

Arrivées notables : Sergei Bobrovsky, G (Metallurg Novokuznetsk, KHL), Andrej Meszaros, D (Tampa Bay), Sean O’Donnell, D (Los Angeles), Jody Shelley, AG (New York Rangers), Nikolai Zherdev, AD (HK Atlant, KHL), Matt Walker, D (Tampa Bay)

Départs notables : Ryan Parent, D (Nashville), Simon Gagné, AG (Tampa Bay), Danny Syvret, D (Anaheim), Riley Cote, AG (Arrêt), Arron Asham, AD (Pittsburgh), Lukas Krajicek, D (HC Trinec, Rep. Tchèque) 

Le destin des Flyers a été comparable à des montagnes russes l’an passé, se qualifiant à l’arrachée pour les playoffs en battant les Rangers de New York aux tirs aux buts lors du dernier match mais grâce à leur brillante prestation en playoffs, ils n’ont été éliminés qu’en finale de coupe Stanley. L’équipe espère donc faire mieux cette année même si cela s’annonce compliqué, notamment à cause du départ de Simon Gagné, qui jouait au club depuis 2000.

Le point faible des Flyers lors de la dernière saison était le poste de gardien de but alors que le point fort était l’escouade de défenseurs. Alors qu’il aurait pu sembler logique de chercher à renforcer l’effectif d’un nouveau portier, Paul Holmgren, le manager général, a préféré chercher à renforcer encore plus l’effectif en défenseurs, avec l’arrivée du solide Slovqaue Andrej Meszaros.

Gardiens **
Après une saison où, au fil des différentes blessures, trois titulaires se sont successivement partagés le but (Ray Emery, Brian Boucher puis Michael Leighton), c’est peu de dire que la compétition pour le poste de titulaire est ouverte. Outre Leighton et Boucher, Johan Backlund et Sergei Bobrovsky pourraient tirer leur épingle du jeu et prétendre à du temps de jeu. Backlund a passé la majeure partie de la dernière saison comme titulaire de l’équipe d’AHL et Bobrovsky, 22 ans, est pressenti pour être le gardien du futur pour l’équipe. Quoi qu’il en soit, aucun ne semble vraiment en mesure de pouvoir voler des matchs pour les Flyers.

Défense *****
La défense des Flyers sera menée comme l’an passé par le géant Chris Pronger, toujours aussi redoutable et décisif en playoffs. Ainsi, peu de joueurs peuvent se targuer d’avoir atteint la finale de la coupe Stanley 3 fois en 5 ans avec trois équipes différentes (Edmonton en 2006, Anaheim en 2007 et Philadelphie l’an passé). Le reste de l’escouade (Timonen, Carle et Coburn) avait fait bonne impression lors des playoffs. L’arrivée de Meszaros, Sean O’Donnell et Matt Walker ne va que renforcer ce secteur, qui sera le point fort de l'équipe.

Attaque ****
Les cadres des Flyers ont souvent été blessés l’an passé (Gagné, Carter) mais quand l’effectif s’est retrouvé au complet, pendant les playoffs, il a révélé une puissance de feu intéressante. Daniel Brière s’est notamment mis en valeur en terminant meilleur marqueur des derniers playoffs sur une ligne très solide (avec Scott Hartnell et l’étonnant Ville Leino). L’attaque peut aussi compter sur sa première ligne avec Mike Richards et Jeff Carter qui ont tout les deux passé la barre des 30 buts en saison régulière. La seule inconnue en attaque vient du retour en NHL de Nikolai Zherdev après son exil d’un an en KHL. Après avoir été drafté haut par Columbus, il ne s’était pas montré à la hauteur des espérances et avait été transféré aux Rangers. L’essai à New York en 2008/09 n’avait alors pas été concluant, ce qui avait incité l’ailier droit à partir en Russie.

Lignes d’attaque probables
Dan Carcillo – Mike Richards – Jeff Carter
Scott Hartnell – Daniel Brière – Ville Leino
James Van Riemsdyk – Claude Giroux – Nikolai Zherdev
Jody Shelley – Blair Betts – Ian Laperrière


New Jersey DevilsLogo_NewJersey_petit

Arrivées notables : Jason Arnott, C (Nashville), Henrik Tallinder, D (Buffalo), Anton Volchenkov, D (Ottawa), Johan Hedberg, G (Atlanta)

Départs notables : Matt Halischuk, AD (Nashville), Martin Skoula, D (Avangard Omsk, KHL), Paul Martin, D (Pittsburgh), Rob Niedermayer, C (Buffalo), Yann Danis, G (Amur Khabarovsk, KHL), Dean Mc Ammond, C (Arrêt ?), Mike Mottau, D (New York Islanders)

Le temps où les Devils était la principale franchise de la conférence Est semble loin et les fans gardent en mémoire les derniers échecs cuisants au premier tour des playoffs ces dernières années. C’est donc sans doute pour revenir sur le devant de la scène que le New Jersey a fait le forcing (et cassé la tirelire) pour signer Ilya Kovalchuk et fait revenir Jason Arnott, héros du titre des Devils en 2000.

Toutefois, la tâche va être compliquée et, une fois n’est pas coutume, la défense est sans doute le point faible de l’équipe, surtout dans le domaine de l'animation offensive. L’attaque compte beaucoup de talents offensifs de premier ordre mais, du fait de tensions sur le salary cap, il y a très peu de profondeur de banc (seuls 11 attaquants sont alignés en début de saison) et la blessure d’un joueur cadre pourrait se révéler désastreuse.

Gardiens *****
Aucune surprise, c’est Martin Brodeur qui sera devant les buts des Devils cette saison et il devrait encore jouer la plupart des matchs. A 38 ans et ayant battu quasiment tout les records NHL concernant les gardiens, il se pose évidemment la question de savoir combien de temps Brodeur sera encore à son meilleur niveau. S’il a été plutôt bon en saison régulière, il a été décevant en playoffs. Il reste toutefois un des meilleurs, en témoigne sa nomination pour le trophée Vezina du meilleur gardien de la ligue. Pour l’épauler, Lou Lamoriello a signé un autre vétéran, Johan Hedberg, 37 ans, qui devrait assurer la dizaine de matchs qu’on lui confiera.

Défense ***
En perdant Paul Martin, la défense des Devils a perdu un joueur discret mais habile avec le palet. Pour le remplacer et mener le jeu en supériorité numérique, le club a fait venir Henrik Tallinder qui pourra compter sur l’aide d’Andy Greene (qui s’était révélé l’an passé suite à la longue absence de Martin pour cause de blessure) mais ils seront les seuls à pouvoir apporter de l’offensive à l’équipe. Les autres sont plus dans un registre physique, à commencer par Anton Volchenkov, arrivé cet été, précédé de sa réputation d’être un des meilleurs bloqueurs de tirs de la ligue. Il sera aidé par Colin White et Bryce Salvador.

Attaque ****
L’arrivée d’Ilya Kovalchuk a créé une forte concentration de talent sur le seul poste d’ailier gauche, le club évoluant alors déjà avec Zach Parisé et Patrik Elias sur les deux premières lignes. Lemaire avait essayé l’an passé de mettre Elias au centre de la deuxième ligne pour laisser sa place à Kovalchuk mais il semble que l’expérimentation n’ait pas été concluante, d’autant plus que Lamoriello a fait venir Jason Arnott pour occuper ce poste. Finalement, John Maclean, le nouvel entraîneur, a choisi de mettre Kovalchuk sur l’aile droite. Cette option a été plutôt concluante dans les matchs de pré-saison, en attendant de voir si cela fonctionne en saison régulière. New Jersey se présente donc avec deux lignes très solides et le nouvel entraîneur devrait en profiter, lui qui, en tant que joueur, figure dans l’histoire des Devils comme le joueur ayant marqué le plus de buts.

Lignes d’attaque probables :
Zach Parisé – Travis Zajac – Ilya Kovalchuk
Patrik Elias – Jason Arnott – Jamie Langenbrunner
Brian Rolston – Dainius Zubrus – David Clarkson
Plus Pierre-Luc Letourneau-Leblond et Rod Pelley


New York RangersLogo_NewYorkRangers_petit 

Arrivées notables : Derek Stepan, C (Université du Wisconsin), Steve Eminger, D (Anaheim), Alexander Frolov, AG (Los Angeles), Todd White, C (Atlanta), Ruslan Fedotenko, AD (Pittsburgh), Derek Boogaard, AG (Minnesota)

Départs notables : Alex Auld, G (Montréal), Jody Shelley, AG (Philadelphie), P.A. Parenteau, AD (New York Islanders), Aaron Voros, AG (Anaheim), Steve Valiquette, G (CSKA Moscou, KHL), Enver Lisin, AD (Metallurg Magnitogorsk, KHL), Wade Redden, D (Hartford Wolf Pack, AHL)

Ayant raté les playoffs d’un souffle l’an passé, les Rangers ambitionnent d’y retourner cette saison, malgré le niveau élevé de la division. Cela risque de dépendre essentiellement de la forme des deux joueurs-clés de l’équipe : Henrik Lundqvist et Marian Gaborik.

Après Scott Gomez, transféré l'an passé, c'est Wade Redden, un autre très gros salaire, qui a été évincé de l'effectif. S'il n'a pas été transféré, il a toutefois été assigné à l'équipe réserve d'AHL, Hartford. Les fans sont sans doute plutôt content de ce mouvement et cela a permis de compenser l'agacement causé par la signature de Boogaard début juillet. En effet, le manager général, Glen Sather, a choisi de signer un joueur pas exactement reconnu pour ses prouesses offensives (2 buts en 257 matchs de carrière) mais plutôt pour ses talents de bagarreur à un contrat de 4 ans avec 1,6 millions par an.

Gardiens *****
Les Rangers compteront encore beaucoup cette saison sur leur gardien vedette, Henrik Lundqvist. Il reste sur une saison 2009/10 très impressionnante avec un pourcentage d’arrêts de 92,1% bien qu’il ait beaucoup joué (73 matchs). Pour le soulager, le club a signé Martin Biron, un gardien remplaçant plutôt solide qui supplante les nombreux gardiens qui se sont succédés l’an passé pour aider Lunqvist (Steve Valiquette, Alex Auld, Matt Zaba et Chad Johnson).

Défense ***
Intersaison mouvementée pour les Rangers au niveau de la ligne bleue : le plus gros salaire chez les défenseurs de l’équipe, Wade Redden, a fini par être envoyé en AHL et les négociations pour re-signer Marc Staal et Dan Girardi ont été longues. Ce secteur sera sans doute le point faible de l’équipe malgré la bonne saison du rookie Michael Del Zotto.

Attaque ****
L’attaque des Rangers réunit beaucoup de talents mais les yeux des fans seront encore rivés sur Marian Gaborik. Le Slovaque aborde sa deuxième saison avec New York et le spectre d’une saison raccourcie par les blessures plane encore sur lui, comme durant toute sa carrière dans la ligue. Peu de gens pensaient qu’il parviendrait à jouer une saison complète mais il est parvenu à jouer 76 matchs pour 86 points. Devenu indispensable pour l’équipe, une blessure de longue durée plongerait l’équipe dans le marasme. Il pourra néanmoins compter sur l’arrivée d’Alexander Frolov pour lui simplifier la tâche et peut-être que des joueurs comme Christensen, Dubinsky ou Callahan seront plus productifs cette saison.

Lignes d’attaque probables :
Alexander Frolov – Eric Christensen – Marian Gaborik
Vaclav Prospal – Chris Drury – Ryan Callahan
Brandon Dubinsky – Artem Anisimov – Ruslan Fedotenko
Sean Avery – Derek Stepan – Derek Boogaard


New York IslandersLogo_NewYorkIslanders_petit

Arrivées notables : Milan Jurcina, D (Washington), P.A. Parenteau, AD (New York Rangers), Mark Eaton, D (Pittsburgh), Zenon Konopka, C (Tampa Bay), James Wisniewski, D (Anaheim), Nino Niederreiter, AD (Portland Winterhawks, WHL), Mike Mottau, D (New Jersey)

Départs notables : Martin Biron, G (New York Rangers), Jeff Tambellini, AG (Vancouver), Tim Jackman, AD (Calgary), Sean Bergenheim, AG (Tampa Bay)

Peu d’attentes du côté de Long Island où les fans savent qu’atteindre les playoffs serait un exploit pour l’équipe. La reconstruction est encore longue même si l’équipe a amélioré son classement par rapport à l’année précédente et semble sur la bonne voie. Le noyau de joueurs cadres commence ainsi à s’étoffer et à accumuler de l'expérience, accueillant en son sein le plus jeune joueur ayant jamais porté le maillot des Islanders, Nino Niederreiter. 

Gardiens **
Pour une fois, Rick DiPietro semble en bonne forme au sortir du camp d’entraînement de septembre, ce qui a été plutôt rare par rapport à la dernière décennie. Il a pourtant encore beaucoup de choses à prouver pour assurer sa place de numéro 1. Cette place lui sera contestée par Dwayne Roloson, 40 ans, dont les meilleures années sont derrière lui mais qui reste un gardien solide.

Défense ***
La défense des Islanders était déjà réputée l’an passée pour être une des plus mauvaises de la ligue et elle ne semble pas en voie de s’améliorer. Pire, le meilleur défenseur de l’équipe, Mark Streit, s’est même blessé au cours d’un entraînement et il sera absent les premiers mois de la saison. L’arrivée à l’intersaison de plusieurs joueurs (James Wisniewski, Mike Mottau, Milan Jurcina ou Mark Eaton) ne devrait pas changer la donne.

Attaque ***
Même si les attentes ne sont pas grandes, les fans seront sans doute attentifs aux progrès des jeunes pousses de l’équipe qui compte pas moins de 8 joueurs de 26 ans ou moins dans l’effectif de départ. Ainsi, ils doivent espérer que John Tavares, 19 ans, le grand espoir du club réussisse une deuxième saison comme celle de Steven Stamkos l’an passé. Autre sensation, le jeune Niederreiter, qui vient juste de fêter ses 18 ans, va débuter avec l’équipe après avoir été drafté cet été, espérant qu’il ne sera pas envoyé en AHL au bout de 9 matchs (au delà de cette limite de matchs, le garder dans l’effectif entamerait la première année de son contrat). Par contre, l’équipe devra se passer de Kyle Okposo pour le début de saison, lui aussi victime d’une blessure à l’épaule.

Lignes d’attaque probables :
Matt Moulson – John Tavares – Blake Comeau
Josh Bailey – Doug Weight – Nino Niederreiter
Rob Schremp – Frans Nielsen – Trent Hunter
Trevor Gillies – Zenon Konopka – Jon Sim