Communiqué d'Angers : départ de Kevin Constantine

ConstantineKevinKevin Constantine coachait son dernier match samedi face à Rouen. En effet, le technicien américain quitte prématurément l'Anjou pour poser ses valises en Suisse du côté d'Ambri-Piotta en LNA (plus haut échelon suisse).

«Kévin avait une clause libératoire si un poste d'entraîneur en chef s'offrait à lui en NHL ou KHL. Il avait reçu diverses offres depuis le début de la saison, dont une très récemment en DEL (plus haut échelon allemand). Il nous en faisait part. Il avait par ailleurs réaffirmé son engagement à nos côtés il y a trois semaines en paraphant un contrat courant jusqu'à la fin de saison 2012/2013 tout en maintenant la clause libératoire pour la saison en cours.» déclarait Michaël Juret, le président angevin.

«Samedi, il nous a fait part des deux dernières offres reçues : une en KHL Russe, une en LNA Suisse. Du fait de sa clause contractuelle il pouvait quitter Angers pour la KHL. Nous lui avons cependant laissé l'opportunité de pouvoir saisir l'offre suisse, qui en termes financiers est 10 fois supérieure à son contrat avec les Ducs, ce qu'il a fait non sans tristesse» ajoutait-il.

Kevin Constantine confirme que ça décision n'a pas été facile à prendre : «Ces deux mois passés à Angers resteront la meilleure période de ma carrière. J'y ai trouvé un groupe accueillant, sérieux, travailleur, j'y ai trouvé une ville et un club agréable, un staff compétant et impliqué et enfin un assistant-coach qui m'a épaulé avec brio autant pour la partie sportive qu'en dehors. Je suis triste et déçu de quitter aujourd'hui un groupe avec qui j'aurais pu aller très loin en y prenant un réel plaisir. Je remercie l'organisation d'avoir été compréhensive et respectueuse pour la suite de ma carrière. L'argent ne fait pas tout, mais parfois il faut réagir en adulte. Une proposition comme celle d'Ambri ne peut pas se refuser.»

Les Ducs qui affrontent de nouveau Rouen ce mardi à l'Ile Lacroix pour le compte de la Coupe de la Ligue doivent désormais penser au futur. «Nous allons travailler avec David Deshaies dans les prochains jours pour trouver un entraîneur dont l'expérience et le savoir-faire seront là encore un atout majeur pour les Ducs. Pour les prochaines échéances, Martin Lacroix reprend les rênes de l'équipe.» conclut le président Michaël Juret.