Ligue Magnus (6e journée) : Grenoble défie Rouen, Strasbourg vise la passe de six

Rouen (4) - Grenoble (5). Invaincus depuis cinq parties, toutes compétitions confondues, les Brûleurs de Loups vont tenter de poursuivre la série sur les bords de Seine. La dernière victoire iséroise sur la glace de l'Ile-Lacroix remonte aux play-offs 2008-2009. Un soir de mars, Grenoble y avait arraché sa qualification en finale (4-3). Depuis, la formation coachée par Jean-François Dufour a beaucoup changé, redressement financier oblige. Pourtant, la jeunesse grenobloise, pas forcément attendue si haut au classement, est capable d'aller chercher la passe de six en Normandie. Surtout qu'en face, Rouen, qui devait tout écraser sur son passage, ne réalise qu'un bon début de championnat. Honnête, sans plus. Les joueurs de Rodolphe Garnier voudront, du coup, profiter de la venue du vieux rival alpin pour recadrer tout le monde. S'ils y parviennent, ce sera sans Luc Tardif, suspendu, et David Holmqvist, blessé aux adducteurs. Par ailleurs, Grenoble dispute ce soir son 1 300e match de championnat, toutes divisions confondues.

La cote : Rouen 80 % / Grenoble 20 %. Coup d'envoi à 20 heures.

Strasbourg (1) - Dijon (8). Certes, cinq points séparent au classement Strasbourg, leader invaincu du championnat, de Dijon, bien calé dans le ventre mou malgré un match en moins. Il n'empêche. Le duel Etoile Noire - Ducs s'annonce serré, ce soir, sur le glace de l'Iceberg. Et pour cause. 22 buts marqués et 12 encaissés côté alsacien. 22 buts marqués et 13 encaissés par le camp bourguignon. Ce sont là les deux meilleures attaques de la ligue (à égalité avec Morzine) qui s'affrontent. Reste qu'en ce moment, la confiance est plutôt strasbourgeoise. Les joueurs de Daniel Bourdages ont déjà battu Dijon deux fois cette saison, en Coupe de la Ligue (3-1 et 5-3). Les Ducs viennent d'encaisser deux revers en Ligue Magnus, à Gap (4-3) puis contre Amiens (6-4).

La cote : Strasbourg 80 % / Dijon 20 %. Coup d'envoi à 17 h 30.

Amiens (2) - Angers (3). Battu par Chamonix lors de sa dernière sortie à domicile en championnat, Amiens lance ce soir son opération rachat. Le défi des Gothiques est simple : dominer Angers, le premier gros à venir cette saison au Coliséum, et consolider ainsi leur deuxième place. Car juste derrière, en embuscade, les Ducs menacent. Troisièmes après leur nette victoire contre Rouen samedi dernier (5-1), les joueurs de Martin Lacroix ne comptent que deux points de retard sur le groupe picard. Les Angevins se déplacent sans les blessés Pierre-Luc Laprise, Nicolas Primout, Per Braxenholm, Brice Chauvel et Charlie Doyle, victime cette semaine d'une entorse au rachis cervical. Tomas Baluch est incertain. Et dans les cages, Lucas Normandon sera titulaire, Peter Aubry étant suspendu. Alexis Neau prendra place sur la banc en back-up. Côté amiénois, Paul Deniset (nez cassé) et Valentin Claireaux (poignet) sont forfaits. Kevin Hecquefeuille évoluera en attaque, comme centre.

La cote : Amiens 60 % / Angers 40 %. Coup d'envoi à 20 heures.

Chamonix (13) - Caen (12). Duel de mauvais élèves ce soir au pied du Mont-Blanc. Les Chamoniards de Stéphane Gros ont complètement manqué son envol. Grâce à leur étonnante victoire en prolongation à Amiens, ils évitent de justesse le bonnet d'âne. Après deux défaites à domicile en championnat, contre Rouen et Morzine, les Haut-Savoyards veulent inverser la tendance. Ils ont repris confiance cette semaine, grâce à la Coupe de la Ligue, en s'imposant 8-2 face à Villard-de-Lans. De l'autre côté de la glace, Caen poursuit son apprentissage de la Ligue Magnus. Le promu normand a profité, samedi, d'un match abordable, là aussi contre Villard, pour marquer ses premiers points de la saison. Mais la Coupe de la Ligue n'a pas eu le même effet positif sur les Drakkars, dominés par Neuilly-sur-Marne mercredi (4-1).

La cote : Chamonix 70 % / Caen 30 %. Coup d'envoi à 20 h 30.

Villard-de-Lans (9) - Briançon (11). Pour le moment, ils s'accrochent. Et tiennent en respect le fond du classement. Mais jusqu'à quand ? Une défaite ce soir, et pour Villard-de-Lans ou Briançon, place au doute et à la lutte pour le maintien. Vainqueurs en début de saison à Epinal et Chamonix, les Ours restent sur trois défaites. Quatre, si l'on ajoute le lourd revers encaissé cette semaine à Chamonix en Coupe de la Ligue (8-2). Dans les Hautes-Alpes, la situation n'est pas aussi tendue. Les Diables Rouges peuvent se rassurer en se disant qu'ils ont un match en retard, contre Dijon, à jouer. Mais ils viennent de s'incliner dans le derby contre Gap. Et à domicile, en plus. Une première depuis belle lurette. En attendant Florian Chakiachvili - le jeune défenseur est de retour dans sa ville natale après un intermède à Rouen - Luciano Basile devrait pouvoir aligner ce soir Greg Alberti et Kaj Öhberg, remis de leurs blessures. Côté Villard-de-Lans, Corentin Cervoni est toujours sur la touche. Alexis Dicharry a quant à lui quitté l'effectif pour retourner à Gap.

La cote : Villard-de-Lans 30 % / Briançon 70 %. Coup d'envoi à 20 h 30.

Morzine (6) - Epinal (10). Les Pingouins sont à la relance. La défaite à Grenoble, samedi dernier, a (un peu) gâché le bel enthousiasme haut-savoyard et le bon début de saison morzinois. Les joueurs de Santeri Immonen conservent la meilleure attaque de la ligue (à égalité avec Dijon et Strasbourg). Ils mettront à l'épreuve ce soir une défense spinalienne privée de deux éléments majeurs, Benoît Quessandier et Stéphane Gervais. Autre absent de marque côté vosgien, Santino Pellegrino. L'entraîneur des Dauphins est suspendu.

La cote : Morzine 80 % / Epinal 20 %. Coup d'envoi à 20 h 30.

Gap (7) - Mont-Blanc (14). Comme la saison dernière, le Mont-Blanc demeure la dernière équipe du championnat sans aucune victoire. Mais l'Avalanche garde la capacité de surprendre son adversaire. En face, les Gapençais n'ont pas vraiment l'habitude d'aborder leurs rencontres dans le costume du favori. Mais les Rapaces sont sur un petit nuage depuis leur succès, samedi dernier, dans le derby des Hautes-Alpes contre Briançon (3-1). Les locaux ne pourront pas encore compter sur le Finlandais Jesse Uronen, engagé en début de semaine pour remplacer son compatriote Mikko Palotie.

La cote : Gap 70 % / Mont-Blanc 30 %. Coup d'envoi à 20 h 30.

Prochaine journée (samedi 30 octobre) : Grenoble - Caen, Briançon - Strasbourg, Angers - Chamonix, Epinal - Amiens, Gap - Villard-de-Lans, Dijon - Morzine, Mont-Blanc - Rouen.