6e journée Magnus : Strasbourg garde le cap, Amiens et Grenoble corrigés

Et de six pour Strasbourg. L'Étoile Noire a dominé Dijon à domicile et garde intact son carton plein : six matches, six victoires. Menés après une ouverture du score dijonnaise, signée Thomas Decock, les Alsaciens s'en sont remis au premier trio Jan Cibula - Paul Bradley - David Cayer. Les recrues estivales de Daniel Bourdages ont frappé à trois reprises. Le leader s'impose 3-2.

Rouen n'a pas fait dans le détail contre Grenoble. Les Brûleurs de Loups n'ont pu contester la supériorité normande qu'un petit quart d'heure (1-1 à 12'). Puis les Dragons ont déroulé. Ils remportent la partie 8-1 avec six buteurs différents (Marc-André Thinel x 3, Mathieu Brunelle, Teddy Da Costa, Jonathan Janil, Daniel Babka et Jens Olsson). Le groupe coaché par Rodolphe Garnier occupe désormais la troisième place du classement.

HENDERSON_Brian_100911_023Entre Strasbourg et Rouen, Angers se glisse sur la deuxième marche du podium. Sur la glace du Coliséum, les Ducs n'ont eu besoin que de 48 secondes pour tromper la défense amiénoise, via Éric Fortier, imité sept minutes plus tard par Jonathan Bellemare. Les Angevins ont remis ça à trois reprises. Dont deux fois par Brian Henderson, formé à Amiens. Les Gothiques, qui enregistrent là une seconde défaite de rang à domicile, ont sauvé l'honneur en milieu de match par Vincent Bachet, à cinq contre quatre.

Morzine a eu besoin d'une prolongation pour venir à bout d'Épinal. Les Pingouins ouvrent la marque par Martin Arup ? Timo Kuuluvainen égalise pour les Dauphins. Arup, encore lui, redonne l'avantage aux Haut-Savoyards ? Kuuluvainen expulsé, c'est Niko Mäntylä qui se charge du retour vosgien, deux grosse minutes avant la sirène finale. Morzine s'en sort finalement en mort subite, via une réalisation de... Martin Arup, évidemment (3-2).

À Gap, aussi, les joueurs ont pris un peu de rab de glace. À domicile, les Rapaces ont pensé avoir fait le plus dur en menant 2-0 contre la lanterne rouge après 17 minutes de jeu. Las, le Mont-Blanc a égalisé en à peine deux minutes (2-2, fin de la première période). L'Avalanche a même pris les devants dans le deuxième tiers après un but de John Sullivan. Mais Jiri Rambousek a envoyé tout le monde en prolongation en ramenant Gap à 3-3 à la 40'. Les Haut-Alpins s'assurent les deux points de la victoire par une réalisation de Justin Vienneau. La mort subite avait débuté depuis un peu plus de six minutes.

Chamonix a repris quelques couleurs contre Caen. Les Chamois ont vite fait le trou face au promu normand en marquant à trois reprises au premier tiers, via Brent Patry, Carl Lauzon et Emil Tobiasson-Harris. Le Suédois y est même allé de son petit doublé en trompant une seconde fois la vigilance de Clément Fouquerel à la 39'. Les Drakkars ont évité le blanchissage offensif en trouvant la faille en fin de match, à cinq contre trois, par Tommy Lafontaine. Victoire haut-savoyarde 4-1.

Rien ne va plus à Villard-de-Lans. Début octobre, les Ours avaient encaissé onze buts à Dijon. Hier, à domicile contre Briançon, les joueurs de Stéphane Barin en ont pris dix. Menés d'une longueur au terme du premier tiers, les Isérois ont complètement explosé dans le deuxième. Les Diables Rouges ont soigné leurs statistiques offensives en marquant cinq fois en sept minutes. Au final, ils s'imposent 10-2 avec six points de Marc-André Bernier (1 but, cinq assistances).