Kovalchuk mis à l'écart face à Buffalo

Alors que la soirée de samedi s’annonçait bien remplie en terme de matchs, tous les yeux des observateurs de la NHL se sont soudainement rivés sur le New Jersey, à cause d’un tweet du compte officiel des Devils : « Kovalchuk is a healthy scratch ». On peut traduire ce message laconique en disant qu'Ilya Kovalchuk était en réserve pour le match d'hier soir, à domicile face à Buffalo, même s’il n’est pas blessé. Les « healthy scratches » sont généralement des joueurs que l’on garde en réserve au cas où un joueur titulaire se blesserait. Ils sont donc rarement signés pour 15 ans et plus de 100 millions comme l’ailier gauche russe. Le tweet a évidemment été un coup de tonnerre, témoignage du début de saison difficile des Devils.

En effet, les Devils ont pour l’instant le plus mauvais total de points par match de la ligue avec des contre-performances gênantes à domicile (4 défaites en 4 matchs avant samedi soir). Pourtant, Kovalchuk n’a pas été particulièrement mauvais dans ce début de saison, amassant 5 points en 7 matchs (le meilleur total de l’équipe) et un différentiel de -3. Certes, lors du précédent match à Montréal, il n’a plus été aligné sur la première ligne avec Zach Parisé et Travis Zajac comme en début de saison, remplacé par Dainius Zubrus. Alors que la nouvelle première ligne marquait le premier but, la soirée fut difficile pour Kovalchuk qui n’a marqué aucun point et tiré une seule fois au but. Cela n’indiquait toutefois pas que l’ailier gauche irait rejoindre les fans dans les tribunes lors du prochain match.


Cette décision a d’autant plus surpris que rien ne l’annonçait : Kovalchuk s’était entraîné la veille avec l’équipe et le matin même du match lors d’un entraînement optionnel en pensant certainement qu’il allait jouer le soir. Ce n’est que dans le courant de l’après-midi que le tweet est sorti puis l’équipe a rappelé un rookie de l’équipe d’AHL des Devils, Alexander Vasyunov, pour remplacer Kovalchuk moins d’une heure avant le début du match. La décision est apparue curieuse mais les effets n’étaient sans doute pas ceux escomptés : si la victoire 3-0 à Montréal avait été une bouffée d’oxygène, les Devils ont pris une correction 6-1 face à Buffalo hier, défaite évidemment très mal vécue par les fans.


A la fin du match, John MacLean, l’entraîneur du New Jersey, a déclaré à la presse que c’est lui qui avait pris la décision d’envoyer Kovalchuk dans les tribunes. Sous entendu que la décision ne provenait pas du président Lou Lamoriello, toujours très impliqué dans les décisions sportives du club et dont MacLean est très proche. De manière étonnante, Jamie Langenbrunner, le capitaine, et Zach Parisé ont déclaré après le match que, non seulement ils avaient été prévenus très tardivement, mais en plus qu’aucune explication ne leur avait été donnée.


Langenbrunner a aussi déclaré que Kovalchuk n’avait pas de problèmes avec ses camarades de vestiaire, sous-entendant ainsi que la raison de sa mise à l’écart ne se trouvait pas là. En fait, la signature de Kovalchuk avait surpris beaucoup de monde car les Devils, sous la houlette de Lamoriello, ont toujours été une équipe basée sur la défense et un jeu offensif sans véritables individualités. A la période dorée de la « trappe », des journalistes considéraient ainsi que les attaquants du New Jersey étaient « interchangeables », loin du profil d’un Kovalchuk. Des observateurs avaient pensé lors de la signature du Russe que cette décision provenait plus de Jeff Vanderbeek, le propriétaire du club, que de Lou Lamoriello, celui-ci ayant en plus été très critique par le passé envers les contrats longs (comme celui de DiPietro aux Islanders de New York par exemple).


La mise à l’écart de Kovalchuk et la correction reçue face à Buffalo ont en tout cas mis John MacLean dans une position très instable, le plaçant sur le siège éjectable. Le prochain match de l’équipe va être sans doute décisif pour lui, d’autant plus que les Devils rencontreront ce soir leurs meilleurs ennemis, les Rangers de New York, dans leur antre du Madison Square Garden.