Amiens - Villard de Lans (U22 élite)

2010-10-24-amiens-villard-espoirs-2Amiens revient de loin

La rencontre face aux Ours de Villard-de-Lans devait permettre aux U22 amiénois de remonter au classement. Seulement les espoirs locaux ont bien failli nous faire un remake du Amiens-Chamonix de la semaine dernière en pro en perdant contre les derniers du classement. Place pas forcément méritée d’ailleurs pour des Ours qui ont du mordant.

Premières secondes et déjà première infériorité pour les visiteurs. Bien négociée cependant puisque qu’ils réussissent à la tuer sans encaisser de but. Et d’ailleurs, ils trouvent même le moyen de débloquer leur compteur les premiers par l’intermédiaire de Quentin Jacquier (0-1 ; 5’18’’). À leur tour, les Amiénois se retrouvent à  quatre pour deux minutes et cette fois, les Ours ne se font pas prier et savent profiter de la supériorité. Julien Bonnière trompe Léo Bertein à son tour (0-2 ; 9’22’’).

Le niveau de jeu se vaut et les occasions ne manquent pas des deux côtés. Pour une dernière équipe du championnat, Villard se débrouille plutôt bien puisqu’elle mène d’ailleurs deux buts à rien face à des Gothiques que ce score a dû légèrement refroidir.

Dans la seconde moitié du tiers, les locaux auront encore le loisir de marquer en se retrouvant à cinq contre quatre, mais la pénalité n’est, une nouvelle fois, pas exploitée. Il faut attendre les cinq dernières minutes de jeu pour qu’enfin Amiens trouve le moyen de réduire le score. Sur un jeu en zone d’attaque, le palet tourne et arrive dans la palette d’Alexis Besson qui ne se pose pas plus de question et shoote puissamment. Bingo, le puck troue toute la défense, ainsi qu’Emilien Geney dans les buts, qui n’a rien vu venir, et se retrouve bien dans ses filets (1-2 ; 16’40’’).

À nouveau privés d’un joueur, les Amiénois se débrouillent bien en zone défensive et dégagent le palet par deux fois. Grégory Béron s’offre même l’égalisation en forçant sous les jambières du gardien, sur un hors-jeu non sifflé. Mais finalement, après protestation de Geney et attestation des juges de lignes, le but n’est pas accordé. Enfin, les Amiénois ont tout intérêt à durcir le jeu et monter le niveau d’un cran s’ils veulent remonter à hauteur des Ours et remporter la victoire.2010-10-24-amiens-villard-espoirs

Au retour les visiteurs sont toujours aussi déterminés à marquer à nouveau et obligent les Amiénois à défendre plus qu’à attaquer, jusqu’à commettre une faute. Yann Chevanse au cachot, le jeu de puissance ne perd pas de temps à être installé mais Nicolas Leclerc fournit un gros travail contre la bande pour faire perdre du temps et dégager le palet.

Néanmoins, Maxime Bienvenue ou encore Maxence Wagret peuvent envoyer de gros lancers sur Léo Bertein. Rémy  Collomb s’en va au cachot pour coup de coude et Amiens tente de faire planer le danger sur le but adverse. La première ligne cherche les déviations, mais personne n’est présent devant la cage de Geney. Un 2 contre 1 s’amorce pour Villard mais Romain Bault peut revenir défendre et empêcher le malheur. Ou tout du moins le repousser de quelques minutes puisque Bienvenue pourra inscrire le troisième but de son équipe, en supériorité (1-3 ; 28’02’’).

La pénalité ainsi annulée, les Gothiques repartent… en prison. L’arbitre du jour estime une charge incorrecte de Grégory Béron et celui-ci part donc deux minutes sur le banc. Pourtant cela n’empêche pas Marius Serer de se présenter seul face à Emilien Geney et d’envoyer facilement le palet en pleine lucarne (2-3 ; 29’49’’).

Justement ce dernier est encore présent au pressing et revient défendre lorsque Villard s’infiltre. Une nouvelle pénalité tombe sur les casques des amiénois, les laissant seulement à trois pour sept secondes. Juste assez pour que Villard reprenne le large grâce à Thibaut Sage Vallier (2-4 ; 31’36’’).

Amiens pourtant ne lâche rien mais les essais sont infructueux. Au final, Grégory Béron renverse la tendance à lui seul en deux minutes. Un premier palet qui trompe Geney (3-4 ; 15’36’’) et un second, qui permet l’égalisation, dévié de la crosse en pleine lucarne sur le tir de Romain Bault (4-4 ; 17’12’’).
Le dernier tiers s’annonce palpitant.

Evidemment, c’est lors de ce troisième tiers que le match se joue. De ce fait, d’entrée de jeu l’équipe amiénoise cherche la solution, et trouve ! Christophe Bourgès voit son tir contré mais le palet ‘’volant’’ à la bonne idée de retomber derrière la ligne de but de Geney. Ainsi Amiens prend l’avantage pour la première fois du match (5-4 ; 41’49’’). Cependant, l’égalisation ne tarde pas grâce à Julien Bonnière qui inscrit là son doublé, encore en supériorité numérique pour les villardiens (5-5 ; 43’38’’).2010-10-24-amiens-villard-espoirs-3

Décidément, ces montagnards donnent du fil à retordre à des Gothiques qui vont encore subir deux minutes d’infériorité peu après. À force de tourner ainsi dans leur zone d’attaque, les visiteurs finissent enfin par tromper une sixième fois Léo Bertein quand Maxence Wagret marque seul son but (5-6 ; 49’08’’). Mais les Gothiques ne l’entendent pas de cette oreille et sont loin de s’avouer vaincus. Même pas quarante secondes plus tard, Grégory Béron décale Aina Rambelo qui place la rondelle dans la lucarne d’Emilien Geney (6-6 ; 49’46’’).

La fin du tiers est forte en opportunités ratées, les équipes enchaînent des grosses phases d’actions dans leurs zones offensives respectives et les gardiens laissent tous deux des rebonds dangereux qui pourraient leur être fatals. Pour finir, même le temps mort que prendra Christophe Negro, le coach villardien, ne changera pas la fin du temps réglementaire et les deux formations, dures à départager, se préparent à s’affronter en une prolongation.

De retour sur la glace, à quatre contre quatre pour cinq minutes, c’est Grégory Béron qui tente de plier le match le premier mais il est repris dans la zone. Puis Léo Bertein sort loin de sa cage pour intercepter une relance face à Maxence Wagret. Quentin Jacquier prend un tir direct après l’engagement mais le gardien amiénois est vigilant.

Les Amiénois se donnent beaucoup dans ces prolongations, Florent Neyens fournit un gros travail contre la bande et ça ressort pour Romain Bault qui bute sur le plastron de Geney quand Romain Carpentier envoie un puck qui frôle le slot. Villard reste vigilant et appliqué, Lucas Orts reprend Grégory Béron dans sa zone défensive et Maxence Wagret peut tirer. Sur un tir de Florent Neyens que Julien Bonnière dévie, Geney faillit bien être trompé par son coéquipier. Enfin, le dernier tir de la prolongation revient à Romain Carpentier, qui ne parvient pas à pousser le puck au fond des filets2010-10-24-amiens-villard-espoirs-4.

Tirs au but donc pour conclure cette belle rencontre. Et le premier à s’élancer est l’Amiénois Grégory Béron, qui n’a pas trop de mal à tromper Emilien Geney. Thibaut Sage-Vallier lui fait suite et réplique tout aussi bien en réussissant son tir.

Deuxième essai : Romain Bault fusille également Geney mais Maxence Wagret, à peine gêné par un jet de glace qui vaudra deux minutes de banc mineur à Grégory Béron, profite d’une sortie incompréhensible de Léo Bertein pour glisser le puck dans une cage vide.

Troisième tireur, et dernier de la série si l’un des deux loupe son lancer, Alexis Nicolay pour l’équipe des locaux parvient à pousser le caoutchouc sous les jambières de Geney. En revanche, Amiens peut enfin souffler lorsque Quentin Jacquier manque son occasion.

La victoire est dure et surtout se fait de peu face à des Ours de Villard bien accrocheurs et qui méritent entièrement leur point acquis ce soir. De ce fait, même s’ils ne recollent pas entièrement au score, ils peuvent se rapprocher des équipes aux six points avant leur déplacement à Mont-Blanc la semaine prochaine. Pour les Amiénois, la patinoire Barot les attend dimanche prochain, pour une confrontation qui promet face à la formation de Reims.


Amiens – Villard de Lans 6-6 (1-2 ; 3-2 ; 2-2 ; 0-0) / 3-2 aux tirs au but
Dimanche 24 octobre 2010 à 13h au Coliséum d’Amiens.
Arbitrage de Adrien Ernecq assisté de MM.  Jérémy Métais et Nicolas Dessaint.
Pénalités : Amiens 18’ (4’, 10’, 4’), Villard 8’ (4’, 4’, 0’)
Evolution du score :
0-1 à 5’18’’ : Jacquier assisté de Sage Vallier et de Dusser
0-2 à 9’22’’ : Bonnière assisté de Orts et Robert (sup. num.)
1-2 à 16’40’’ : Besson
1-3 à 28’02’’ : Bienvenue (sup. num.)
2-3 à 29’49’’ : Serer (inf. num.)
2-4 à 31’36’’ : Sage Vallier assisté de Vitton Mea Convert et Jacquier
3-4 à 35’36’’ : Béron assisté de Nicolay et Besson
4-4 à 37’12’’ : Béron assisté de Bault
5-4 à 41’49’’ : Bourgès assisté de Neyens
5-5 à 43’38’’ : Bonnière
5-6 à 49’08’’ : Wagret
6-6 à 49’46’’ : Rambelo assisté de Béron et Bault
Tirs au but :
Amiens : Béron (réussi), Bault (réussi), Nicolay (réussi).
Villard de Lans : Sage Vallier (réussi), Wagret (réussi), Jacquier (manqué).

 

Amiens

Attaquants : Aina Rambelo (C) – Florent Neyens (A) –Grégory Béron ; Alexis Nicolay – Marius Serer – Romain Carpentier ; Rémi Thomas – Yann Chevanse

Défenseurs : Nicolas Leclerc – Christophe Bourgès (A) ; Alexis Besson – Romain Bault ; Louis Boucherit – Fabien Durbin.

Gardien : Léo Bertein

Remplaçant : Clément Mindjimba (G)

Villard de Lans :

Attaquants : Lucas Orts – Maxime Bienvenue – Maxence Wagret ; Thibaut Sage Vallier (C) – Quentin Jacquier – Rémi Dusser ; Irwin Curtet – Bastien Cervoni (A) – Jordann Perret ; Lucas Conil

Défenseurs : Bastien Buisson – Julien Bonnière ; Adrien Sforza – Victor Vitton Mea Convert (A) ; Rémy Collomb – Dimitri Yelo ; Guillaume Reveillon ; Quentin Robert

Gardien : Emilien Geney

Remplaçant : William Robert (G)