Chamonix - Caen (Ligue Magnus, 6e journée)

LAFONTAINE_Tommy_100925_069Si les Chamoniards se sont qualifiés pour les quarts de finale de la Coupe de la ligue, les points tardent à arriver en championnat où ils occupent l'avant-dernière place, à égalité de points avec le dernier Mont-Blanc et avec un point de retard sur Caen. Autant dire que la victoire est impérative contre un adversaire direct. Premier match de championnat pour le joker chamoniard Kevin Igier, arrivé en début de semaine et aligné en coupe de la ligue.

L'enjeu est si fort que les dix premières minuts consistent un authentique round d'observation, au jeu assez lent. Un peu fébrile initialement, Chamonix ne repère pas un rythme très fort chez son adversaire et se décide donc à faire monter la pression. Samuel Gibbons se retrouve pénalisé et Brent Patry ouvre le score d'un slap dans l'axe. Deux minutes plus tard, le CHC ajoute deux buts coup sur coup dans le slot, par Emil Tobiasson-Harris sur un travail préparatoire de Geffroy et Kevorkian, puis par Carl Lauzon sur une bonne passe d'Audibert. Le jeune gardien normand Clément Fouquerel a manqué de vigilance sur ce troisième but survenu dans son petit filet.

Hormis une bonne période caennaise à la mi-match, le deuxième tiers-temps est toujours à l'avantage de Chamonix qui impose son jeu. Les visiteurs se retrouvent à trois contre cinq en fin de période après une crosse haute de Geslain, et au moment où leur quatrième joueur entre sur la glace, Richard Aimonetto obtient sa troisième mention d'assistance de la soirée en décalant Tobiasson-Harris au second poteau. De fait, Aimonetto devient deuxième marqueur de la Ligue Magnus... derrière son coéquipier Carl Lauzon !

Les Caennais auront pour eux leur réaction d'orgueil de la troisième période. En double supériorité numérique après un surnombre chamoniard et une obstruction de Torfou, ils sauvent l'honneur sur un tir de la ligne bleue de Tommy Lafontaine. Trompé par une déviation, Florian Hardy y perd son blanchissage. C'est Chamonix qui fait la bonne opération en passant devant son adversaire du jour, qui voit le Mont-Blanc revenir à hauteur.

Commentaires d'après-match (sur le communiqué du CHC et dans Ouest France)

Stéphane Gros (entraîneur de Chamonix) : "Nous avions beaucoup de pression au début du match. On n'avait pas le droit de perdre. Même si j'étais confiant, on ne sait jamais comment les joueurs peuvent aborder ce genre de rencontre. En tout cas, c'est satisfaisant et on commence plus sérieusement à ressembler à quelque chose. Les plans de match sont respectés, on est serein derrière et on crée du jeu devant."

Bertrand Pousse (entraîneur de Caen) : "Chacun était dans l'attente que quelqu'un réveille la machine. Ça fait mal, on n'était pas dedans comme il aurait fallu l'être. Depuis la victoire contre Villard, nous sommes sur un faux rythme. On n'a pas joué à notre niveau et Chamonix en a profité. On s'est mis à jouer dans le troisième tiers. En espérant que ce réveil soit définitif... Tout le monde doit avoir conscience que la saison sera difficile. Il faut être présent et impliqué sur chacune de nos rencontres avec des efforts de concentration, à la fois moralement et physiquement."


Chamonix - Caen 4-1 (3-0, 1-0, 0-1)
Samedi 23 octobre 2010 à 20h30 à la patinoire Richard-Bozon. 492 spectateurs.
Arbitrage de Jimmy Bergamelli assisté de David Courgeon et Alexis Grabit.
Pénalités : Chamonix 16' (0', 8', 8') ; Caen 20' (4', 12', 4').
Évolution du score :
1-0 à 13'23" : Patry assisté de Veydarier et Aimonetto (sup. num.)
2-0 à 15'35" : Tobiasson-Harris assisté de Geffroy et Kevorkian
3-0 à 15'43" : Lauzon assisté d'Audibert et Aimonetto
4-0 à 39'37" : Tobiasson-Harris assisté d'Aimonetto et Lauzon (sup. num.)
4-1 à 52'02" : Lafontaine assisté de Gibbons (double sup. num.)


Chamonix

Gardien : Florian Hardy [sorti de sa cage de 58'20" à 58'50" et de 58'56" à 59'17"].

Défenseurs : Brent Patry - Fabien Veydarier ; Anders Torgersson (A) - Damien Torfou ; Simo Pulkki - Kevin Igier.

Attaquants : Alexandre Audibert - Richard Aimonetto (C) - Carl Lauzon ; Vincent Kara - Laurent Gras (A) - Arnaud Hascoët ; Thibault Geffroy - Emil Tobiasson-Harris - Aram Kevorkian.

Remplaçants : Tom Charton (G), Maxime Claret-Tournier, Clément Colombin, Matthias Terrier, Laurent Deldicque, Matthieu Séguy.

Caen

Gardien : Clément Fouquerel.

Défenseurs : Tommy Lafontaine (C) – Antoine Vigier ; Samuel Gibbons – Aziz Baazzi ; Vladimir Urban – Alexis Gomane (A).

Attaquants : Jérémie Romand – Kevin Da Costa – Erwan Pain ; Antti Urpo – Jeremiah Cunningham – Jonathan Avenel (A) ; Julien Lebey – Pierre Bennett – Charles Geslain.

Remplaçants : Arnaud Goetz (G), Udo Marie, Raphaël Mazié. Absent : Jonathan Duchesneau.