Gap – Mont-Blanc (Ligue Magnus, 6e journée)

C'est devant une assistance enfin plus garnie que débute le match. Rapidement, Gap a la mainmise sur le palet et contrôle le jeu avec une sérénité de vieux routiers. Sean Roche confirme sa bonne forme du moment et la domination de ses coéquipiers. Charrette lance l'Anglo-Canadien côté gauche qui déborde et va à la cage malgré un adversaire sur le dos pour venir battre Buysse du revers (1-0, 7'25). La suite de la période voit les Rapaces maîtriser les débats sans toutefois creuser l'écart, malgré de belles tentatives du trio Jelen-Rambousek-Carnegie ou encore Vienneau sur un rush solitaire.

À la vue du premier quart d'heure parfaitement négocié, les Rapaces méritent de doubler la mise, ce qu'ils feront de magnifique façon par Jiri Jelen. Le Tchèque, excentré côté droit, fixe son vis-à-vis, feinte le lancer et vient dribler Buysse qui avait mordu à la feinte (2-0, 17'42). Score mérité et on pense que Gap va pouvoir rejoindre les vestiaires sur cet avantage, mais c'est sans compter sur la détermination des joueurs de Lepers. Quinze secondes plus tard, Croz d'un lancer lointain fait mal paraître Quemener et le bat côté bouclier : première alerte (2-1, 17'57). Mais les visiteurs ne s'arrêtent pas là, en toute fin de période la défense bleue a toute les peines du monde à dégager sa zone, et à cinq secondes du terme, Johan Chang, opportuniste, récupère une rondelle errante devant le filet gapençais et renvoie les équipes dos-à-dos à l'issue du premier tiers (2-2, 19'55).

La deuxième période sera nettement plus équilibrée. Les Gapençais sont moins dominateurs et plus brouillons. Les Savoyards, requinqués par leur fin de tiers, restent très dangereux en contre et capables d'amener le danger à tout moment. C'est d'ailleurs le Mont Blanc, à nouveau en toute fin de période, qui prend les devants par l'intermédiaire de Sullivan au rebond d'un lancer de Besson (3-2, 39'47). La sanction est logique pour les coéquipiers de Moussier tant ils ont joué sur la défensive lors de cette période.

Dans quel état d'esprit allions-nous les retrouver en dernière période ? Heureusement sur le bon côté, Gap démarre en trombe et sur une action d'école partie de Tekel, Rambousek accepte la passe millimétrée de Carnegie dans l'enclave et prend à contre-pied Buysse (3-3, 40'36). Sur leur lancée les Bleus sont près de prendre l'avantage plusieurs fois par l'initiative entre autres de Charrette ou Rambousek : sans succès. La fin de période s'équilibre à nouveau et le score restera vierge jusqu'au terme des soixante minutes de jeu. Pour la troisième fois en autant de rencontres à domicile, le résultat du match se joue en sur-temps.

Avec deux grosses parades, Buysse pense amener ses coéquipiers aux penalties, mais Justin Vienneau, comme un grand, réalise un coast-to-coast de toute beauté, et après avoir perforé la défense et mis le cerbère adverse à genoux, vient loger le palet sous la transversale et donner la victoire aux Rapaces (4-3, 66'12).

Encore une victoire pour les Bleus, encore dans la difficulté, mais deux points de plus dans l'escarcelle des Rapaces, et on ne va pas cracher dessus. Si les 18 premières minutes ont été parfaitement négociées, le reste du match aura été plus difficile à gérer. Avec cette victoire, Gap gagne encore une place et grimpe à la sixième place du championnat. Une place satisfaisante qu'il faudra défendre samedi prochain, encore à domicile, face à Villard de Lans. Les Ours que l'on rencontrera donc deux fois la semaine prochaine après  la rencontre de Mardi 26 dans le cadre de la coupe de France cette fois.

(compte-rendu du site officiel de Gap)

 

Gap – Mont-Blanc 4-3 après prolongation (2-2, 0-1, 1-0, 1-0)
Samedi 23 octobre 2010 à 20h30 à la patinoire Brown-Ferrand. 712 spectateurs.
Arbitrage de Alexandre Bourreau assisté de Gwilherm Margry et Adrien Popa.
Pénalités : Gap 12' (2', 6', 4') ; Mont-Blanc 14' (2', 8', 4').
Évolution du score :
1-0 à 07'25" : Roche assisté de Charette
2-0 à 17'42" : Jelen assisté de Tekel
2-1 à 17'57" : Croz assisté de Coulon
2-2 à 19'55" : Chang assisté de Clarke et Masson
2-3 à 39'47" : Sullivan assisté de Besson et Croz
3-3 à 40'36" : Rambousek assisté de Carnegie et Tekel
4-3 à 66'12" : Vienneau assisté de Rambousek


Gap

Gardien : Ronan Quemener.

Défenseurs : Jakub Suchanek - Milan Tekel (A) ; Matus Luciak - Ryan Jorde ; Justin Vienneau - Alexandre Cornaire ; Romain Vitali.

Attaquants : Jiri Jelen - Rane Carnegie - Jiri Rambousek ; Romain Moussier (C) - Jérémie Paradis - Mathieu André ; Sean Roche - Jean-Charles Charette (A) - Julien Correia ; Kévin Zampa.

Remplaçants : Adrien Fénart (G), Jonathan Piras, Jérémy Baridon, Thomas Paradis. Absent : Jesse Uronen (en attente de licence).

Mont-Blanc

Gardien : Henri-Corentin Buysse.

Défenseurs : Stefan Lars Wiktorsson - Sébastien Borini ; Numa Besson - Lionel Simon ; Dusan Brincko.

Attaquants : Johan Chang - Clément Masson (C) - Jérémy Ares ; Romain Orset - Jeffrey Clarke Cadieux - Étienne Croz - John Joseph Sullivan ; Julien Payraud - Kévin Hamon - Arthur Coulon.

Remplaçants : Luc Saccomano (G), Sacha Jean, Gaël Jeanbourquin. Absents : Romain Orset (ligaments entre clavicule et sternum), Josselin Besson (opéré de la main), Victor Cocar, Arthur Cocar.