Présentation NHL 2010/11 : la division Nord-Est

La division Nord-Est sera sans doute l'une des divisions les plus disputées de la ligue. Ainsi, aucune équipe ne semble vraiment dominer les autres de la tête et des épaules, même si Buffalo, qui a remporté la division l'an passé, devrait être le concurrent le plus sérieux, mené par Ryan Miller, le meilleur gardien de la ligue l'an passé. La deuxième place devrait se jouer entre deux rivaux historiques, Montréal et Boston. Plus en retrait, Ottawa risque d'avoir des difficultés à retourner en playoffs alors que Toronto va se battre pour ne pas finir tout au fond de la conférence Est.


Buffalo SabresLogo_Buffalo2_petit

Arrivées notables : Jordan Leopold, D (Pittsburgh), Rob Niedermayer, C (New Jersey), Tim Conboy, AD (Carolina), Shaone Morrisonn, D (Washington)

Départs notables : Toni Lydman, D (Anaheim), Henrik Tallinder, D (New Jersey), Raffi Torres, AG (Vancouver), Tim Kennedy, AG (New York Rangers), Adam Mair, C (New Jersey)

Les deux saisons de disette qui avaient suivi deux finales consécutives de conférence en playoffs (2006 et 2007) semblent loin, après le titre de champion de division la saison passée. Pourtant, après une saison régulière solide les Sabres ont rapidement été éliminés des playoffs, ce qui prouve qu’il y a encore des lacunes dans cette équipe, notamment au niveau de l’attaque, performante lors de la saison régulière et aux abonnés absents en playoffs. L’équipe n’a pas beaucoup changé dans l’intersaison, à part pour les défenseurs, comme beaucoup d’effectifs cette année et sans qu’on sache vraiment si l’escouade défensive s’est renforcée ou amoindrie. Le seul changement d’importance semble presque être le logo du club. Ainsi, pour fêter les 40 ans du club, l’équipe a repris le logo d’origine de la franchise, abandonnant un des logos les moins appréciés de la ligue, souvent comparé à une limace.


Gardiens *****
Ryan Miller a toujours été considéré comme un bon voire un très bon gardien. Mais l’an passé, il a remporté le trophée Vezina du meilleur gardien de la ligue et il a été brillant avec les Etats-Unis aux JO. Il devrait être encore très solide cette saison et assurer un grand nombre de match. Derrière lui, l’équipe a resigné le vétéran Patrick Lalime même si certains pensaient que l’heure était venue pour le jeune Jhonas Enroth, 22 ans, de rejoindre les Sabres.

Défense ***
Beaucoup de changements à l’intersaison, qui a vu partir Henrik Tallinder et Toni Lydman et arriver Jordan Leopold et Shaone Morrisonn. Le départ des deux vétérans devrait peser sur la ligne bleue de Buffalo et notamment sur les jeunes épaules de Tyler Myers. Après avoir remporté le trophée Calder du meilleur rookie de la ligue l’an passé, les attentes sont grandes sur ce joueur de 20 ans. Il recevra l’aide et l’expérience de Leopold, vétéran talentueux mais sujet aux blessures, notamment aux commotions cérébrales.

Attaque ****
L’air de rien, sans avoir dans ses rangs de superstar, Buffalo a réussi à terminer 10ème au classement des buts marqués. Beaucoup de Sabres ont connu une bonne saison : Derek Roy (26 buts), Thomas Vanek (28), Jochan Hecht (21) ou Jason Pominville (24). S’ils parviennent à réitérer leurs performances, aidés par Drew Stafford et Tyler Ennis, l’attaque de Buffalo devrait bien figurer. Il faudra également parvenir à maintenir la production lors des playoffs. Quant à Tim Connolly, après plusieurs saisons ponctuées de blessures, il a signé une saison quasiment pleine avec 65 points en 73 matchs, mais pourra-t-il éviter les blessures cette saison ?

Lignes d’attaque probables :
Thomas Vanek – Derek Roy – Drew Stafford
Jochen Hecht – Tim Connolly – Cody McCormick
Tyler Ennis – Rob Niedermayer – Mike Grier
Nathan Gerbe – Paul Gaustad – Patrick Kaleta


Boston BruinsLogo_Boston_petit

Arrivées notables : Nathan Horton, AD (Floride), Gregory Campbell, C (Floride), Tyler Seguin, C (Plymouth Whalers, OHL), Jordan Caron, AD (Rouyn-Noranda Huskies, QMJHL)

Départs notables : Dennis Wideman, D (Floride), Vladimir Sobotka, C (St. Louis), Steve Bégin, AG (Nashville), Miroslav Satan, AD (HC Slovan Bratislava, Slovaquie)

La fin de saison a été mouvementée pour Boston car, s’ils ont réussi à éliminer Buffalo au premier tour des playoffs et à mener 3 matchs à 0 face à Philadelphie lors du tour suivant, la chute a été brutale avec 4 défaites de suite face aux Flyers et une élimination à la clé. La défense sera encore l’atout numéro 1 de l’équipe, avec le duo Steve Thomas – Tuukka Rask dans les buts et le géant slovaque Zdeno Chara pour mener la ligne bleue. Offensivement, les Bruins ne peuvent pas faire pire que l’an passé où ils avaient fini dernier de la ligue et l’arrivée de Nathan Horton devrait booster une attaque qui devrait être privée de Marc Savard pour une longue période.

Gardiens *****
Avec Tim Thomas et Tuukka Rask, les Bruins possèdent sans doute le meilleur duo de gardiens de la ligue et le seul problème va être de savoir qui va être le numéro 1. Thomas avait remporté le trophée du meilleur gardien il y a deux ans et signé un long contrat avec le club mais l’émergence rapide du jeune Rask, 23 ans, l’a mis sur la touche la saison passée. Toutefois, si le Finlandais a démarré cette saison comme numéro 1, les belles prestations de Thomas en ce début de saison pourraient rendre le poste de titulaire au vétéran de 36 ans.

Défense ****
Après avoir été récompensé du trophée du meilleur défenseur de la ligue en 2009, Zdeno Chara n’a pas atteint le stade des finalistes pour ce trophée l’an passé. Pourtant, le capitaine slovaque a encore été remarquable et il a mené une des défenses les plus solides de la ligue. Maintenant que Dennis Wideman est parti pour la Floride, il devrait être aligné avec Johnny Boychuk, 26 ans, qui est lentement monté dans la hiérarchie des défenseurs de l’équipe lors de la dernière saison, élu meilleur défenseur d’AHL en 2008/09 puis démarrant comme septième défenseur pour finir aux côtés de Chara. Sur la deuxième ligne, Dennis Seidenberg, arrivé à la deadline puis resigné à l’intersaison, sera aligné avec Matt Hunwick ou Mark Stuart.

Attaque *****
En attaque, Boston a largement le potentiel pour faire mieux que l’an passé. Une des premières interrogations a été de savoir si Tyler Seguin, drafté deuxième cet été, commencerait la saison avec Boston ou avec son club junior. La question était d’autant plus épineuse que, si les Bruins ont besoin d’attaque, le poste de centre qu’occupe Seguin était déjà bien occupé par Marc Savard, David Krejci et Patrice Bergeron. La possibilité que Seguin joue comme ailier gauche a été évoquée mais, finalement, Savard s’est retrouvé sur la liste des blessés à cause de ses problèmes de commotions cérébrales et le jeune centre de 19 ans commence la saison sur la troisième ligne. Autre arrivée déterminante de l’intersaison, l’ailier droit Nathan Horton devrait apporter de l’offensive et se relancer après une première partie de carrière un peu terne en Floride. Sinon, tous les autres cadres de l’an passé (Lucic, Krejci, Bergeron et l’inoxydable Recchi) seront là et, même si le système de Claude Julien sera sans doute très défensif, cette attaque pourrait faire des dégâts, d'autant plus si Marc Savard et Marco Sturm reviennent rapidement de blessure.


Lignes d’attaque probables :
Milan Lucic – David Krejci – Nathan Horton
Blake Wheeler – Patrice Bergeron – Jordan Caron
Mark Recchi – Tyler Seguin – Michael Ryder
Andrew Marchant – Gregory Campbell – Shawn Thornton


Montréal CanadiensLogo_Montral_petit

Arrivées notables : Lars Eller, C (St. Louis), Dustin Boyd, C (Nashville), Alex Auld, G (New York Rangers), Alexandre Picard, D (Carolina), Jeff Halpern, C (Los Angeles)

Départs notables : Jaroslav Halak, G (St. Louis), Sergei Kostitsyn, AG (Nashville), Dominic Moore, C (Tampa Bay), Glen Metropolit, C (Zug, Suisse), Georges Laraque, AD (Arrêt), Shawn Belle, D (Edmonton), Gregory Stewart, AG (Edmonton), Marc-André Bergeron, D (Agent libre), Paul Mara, D (Anaheim)

Le début de saison risque d’être plutôt tendu à Montréal, où les fans n’ont pas forcément encore digéré le transfert de Jaroslav Halak à l’intersaison. Ainsi, dès le premier match de présaison, Carey Price a été sifflé lors du premier but qu’il a encaissé au Centre Bell… Ce qui est évidemment le meilleur moyen pour mettre en confiance son gardien, à moins que ce ne soit juste du folklore local. De fait, après l’incroyable parcours en playoffs de l’an passé, il est fort possible que les Canadiens ne parviennent pas à faire mieux, surtout s’ils reçoivent autant de tirs adverses que l’an passé et si l’attaque n’est pas plus productive (26ème de la ligue la saison précédente).

Gardiens ***
Au moins, cette année, l’habituelle controverse sur l’identité du gardien numéro un à Montréal est tuée dans l’œuf. En effet, en transférant Halak et en resignant Price pour deux ans, le club a montré sa confiance au gardien canadien de 22 ans. Reste maintenant à savoir s’il tiendra la pression et s’il parviendra à jouer à son meilleur niveau. Derrière lui, Alex Auld ne devrait pas lui donner trop de concurrence et il jouera les quelques matchs que Price lui laissera.

Défense *****
L’escouade défensive s’est montrée à son avantage lors des derniers playoffs en protégeant parfaitement Halak et faisant oublier une saison régulière moins brillante, notamment à cause de la longue blessure d’Andrei Markov. Toutefois, quand le défenseur russe est revenu à la compétition, il a tout de suite relancé son équipe avec 34 points en 45 matchs. Le départ de Marc-André Bergeron ouvre la porte pour P.K. Subban, sur la lancée de sa brillante performance. Il vient renforcer une escouade défensive également composée de Roman Hamrlik, Jaroslav Spacek et des physiques Hal Gill et Ryan O’Byrne.

Attaque ****
Cammalleri n’a pas déçu pour sa première saison après avoir signé à l’été 2009 et le Canadien comptera encore largement sur lui. Il sera encore aligné avec Tomas Plekanec, qui a resigné cet été pour 6 ans, et Andrei Kostitsyn, dont le frère Sergei est parti pour Nashville. La deuxième ligne sera emmenée par le duo des anciens du New Jersey, Scott Gomez et Brian Gionta. Si Gomez a connu une première saison mi-figue mi-raisin qui l’a vu devenir le centre de deuxième ligne le mieux payé de la ligue, Gionta a retrouvé son sens du but avec 28 réalisations en 61 matchs. Il a de plus apporté un leadership qui fait qu’il a été nommé à l’intersaison le nouveau capitaine de Montréal. La compétition sera ouverte pour la place d’ailier gauche de cette ligne, entre notamment le physique Travis Moen et Benoît Pouliot.


Lignes d’attaque probables :
Michael Cammalleri – Tomas Plekanec – Andrei Kostitsyn
Travis Moen – Scott Gomez – Brian Gionta
Lars Eller – Jeff Halpern – Maxim Lapierre
Benoit Pouliot – Dustin Boyd – Mathieu Darche


Ottawa SenatorsLogo_Ottawa_petit

Arrivées notables : Sergei Gonchar, D (Pittsburgh), David Hale, D (Tampa Bay)

Départs notables : Jonathan Cheechoo, AD (Worcester Sharks, AHL), Matt Cullen, C (Minnesota), Anton Volchenkov, D (New Jersey), Andy Sutton, D (Anaheim)

Ottawa a résisté mieux que prévu après le départ avec fracas de Dany Heatley même si la fin de saison des Senators a été plutôt compliquée. Peu de changements dans l’effectif à l’intersaison pour une équipe qui devrait souffrir cette année et qui n’est pas aidé par des premiers matchs assez décevants. La course aux playoffs sera donc difficile pour Ottawa.

Gardiens ***
Le poste de gardien est l’une des grandes inconnues pour les Senators. Pour sa première saison sous les couleurs d’Ottawa, Pascal Leclaire, venu de Columbus pour être le nouveau titulaire à la deadline 2009, n’a pas vraiment convaincu. Il a souvent été blessé et joué en deçà des attentes de l’équipe, même si son retour en cours de playoffs l’an passé a été remarqué lors des deux derniers matchs face à Pittsburgh. Ironiquement, il est un des rares joueurs à donner satisfaction en ce début de saison mais il s’est une nouvelle fois blessé. C’est de nouveau Brian Elliott qui a repris le flambeau, comme l’an passé où il avait été plutôt convaincant.

Défense ****
L’escouade défensive a nettement changé de visage cette intersaison avec le départ du physique Anton Volchenkov et l’arrivée de l’offensif Sergei Gonchar. Avec ce dernier, le jeu de puissance des Senators devrait connaître une embellie après avoir été dans les dix plus mauvais de la ligue l’an passé. Il devrait également aider le jeune Erik Karlsson qui, après une fin de saison réussie, connaît une entame de saison un peu plus difficile. Ils seront épaulés par Chris Phillips, Chris Campoli et Filip Kuba, bien que ce dernier soit blessé pour l’entame de saison.

Attaque ****
Avec très peu de changements au niveau des attaquants, Ottawa devrait marquer autant que l’an passé où elle avait fini à la quinzième place des attaques. Toutefois, le centre numéro un Jason Spezza a connu une saison décevante l’an passé et il devrait logiquement rebondir, avec à ses côtés le capitaine vétéran Daniel Alfredsson, qui a marqué le millième point de sa carrière en début de saison, et Milan Michalek. La deuxième ligne comptera beaucoup sur Alex Kovalev et Mike Fisher. L’ailier russe reste sur sa saison la moins productive depuis 2004 (quand il jouait avec Montréal). Si son éthique de travail est souvent mise en cause, il faut noter qu’à 38 ans il se trouve fatalement dans une période de déclin de sa production offensive. Fisher s’est quant à lui affirmé comme un buteur d’appoint régulier en atteignant la barre des 20 buts quatre fois en cinq ans. Au niveau de la relève, les Senators comptent sur le jeune danois Peter Regin, 24 ans, après une prestation convaincante en playoffs où il avait replacé Michalek, blessé, sur la première ligne au pied levé et marqué 3 buts en 6 matchs.


Lignes d’attaque probables :
Milan Michalek – Jason Spezza – Daniel Alfredsson
Nick Foligno – Mike Fisher – Alex Kovalev
Jarkko Ruutu – Chris Kelly – Chris Neil
Ryan Shannon – Peter Regin – Jesse Winchester


Toronto Maple LeafsLogo_Toronto_petit

Arrivées notables : Mike Brown, AD (Anaheim), Kris Versteeg, AD (Chicago), Colby Armstrong, C (Atlanta), Brett Lebda, D (Detroit), Matt Lashoff, D (Tampa Bay), Clarke MacArthur, AG (Atlanta)

Départs notables : Victor Stalberg, AG (Chicago), Jamie Lundmark, C (Nashville), Rickard Wallin, C (Färjestad, Suède), Garnet Exelby, D (Rockford IceHogs, AHL), Wayne Primeau, C (Arrêt)

Brian Burke avait déjà bien modifié l'équipe en janvier-février dernier pour relancer des Maple Leafs à la dérive. Il s’était pourtant surtout attelé sur le domaine de la défense avec l’arrivée de Dion Phaneuf et Jean-Sébastien Giguere en l’échange de plusieurs attaquants. Sans surprise, cet été, le fantasque manager général de l’équipe est donc allé chercher des attaquants comme Kris Versteeg, Colby Armstrong ou Clarke MacArthur. Les transferts du début 2010 avaient reboosté une équipe qui avait bien terminé la saison. Après avoir démarré cette nouvelle saison sur les chapeaux de roues avec 4 victoires d’affilée, l’équipe a commencé à marquer le pas. Nul doute qu’éviter la dernière place de la division sera l’objectif principal de cette équipe plutôt limitée, surtout offensivement.

Gardiens ***
Si le poste de gardien a été un problème à Toronto ces dernières saisons, le duo de cette année semble plutôt solide. Le titulaire sera le vétéran Jean-Sébastien Giguere, 35 ans, arrivé d’Anaheim en février et qui a connu une bonne fin de saison dans l’Ontario. Il sera concurrencé par le jeune Jonas Gustavsson, 25 ans, qui découvrait l’an passé la NHL. L’apprentissage fut évidemment difficile pour le Suédois mais il a montré par moment les qualités qui avaient poussé Brian Burke à le signer en 2009.

Défense *****
Les deux premières paires défensives de Toronto, Dion Phaneuf – François Beauchemin et Tomas Kaberle – Mike Komisarek, sont sans doute parmi les meilleurs de la conférence Est. Même si Kaberle a été pressenti pour être transféré à l’intersaison, il est finalement resté, faute sans doute d’une offre intéressante pour Burke qui conserve l’un des défenseurs les plus habiles avec le palet de la conférence. L’arrivée de Phaneuf a été une bouffée d’oxygène pour le club (26 minutes de temps de jeu en moyenne) et il est devenu cet été le nouveau capitaine de l’équipe, signe de son apport de leadership dans le vestiaire des Maple Leafs.

Attaque **
Chantier encore en construction, l’attaque des Leafs devrait être le point faible de l’équipe. Seul Phil Kessel semble avoir la carrure d’un joueur de première ligne, comme en témoigne ses 55 points en 70 matchs l’an passé sans avoir beaucoup d’aide de la part de ses coéquipiers. La bonne surprise est venue l’an passé de Tyler Bozak, centre de 24 ans non drafté et qui a marqué 27 points en 37 matchs. Il sera donc le centre numéro un par défaut cette année. Kris Versteeg a quitté la troisième ligne des Blackhawks de Chicago pour se retrouver sur la première de Toronto. Le groupe d’attaquants est plutôt jeune et faiblement expérimenté, avec un vivier de jeunes joueurs comme Luca Caputi ou Nazem Kadri en réserve.


Lignes d’attaque probables :
Kris Versteeg – Tyler Bozak – Phil Kessel
Clarke MacArthur – Mikhail Grabovski – Nikolai Kulemin
Fredrik Sjostrom – Tim Brent – Colby Armstrong
Mike Brown – Mike Zigomanis – Colton Orr