Angers - Chamonix (Ligue Magnus, 7e journée)

Les Ducs jouent à se faire peur

2010-10-30-Angers-Chamonix3Pour cette septième journée de ligue Magnus, les Ducs d'Angers reçoivent l'équipe de Chamonix devant une patinoire comble (1100 spectateurs). Brice Chauvel et Nicolas Primout sont toujours à l'infirmerie côté angevin. En revanche, les Chamois débarquent en Anjou au grand complet.

Les Chamoniards démarrent le match tambour battant. Carl Lauzon file à vitesse grand V vers le but et touche le montant droit de Peter Aubry. On ne joue alors que depuis 12 secondes. Sept secondes plus tard, Éric Fortier se retrouve en prison pour avoir accroché Vincent Kara. Les Ducs sont débordés en ce début de match et les joueurs de Stéphane Gros montrent qu'ils ne sont pas venus en victime désignée. Les visiteurs installent un jeu de puissance séduisant, mais ni la frappe de la bleue de Simo Pulkki, ni la déviation de Carl Lauzon ne font mouche. Incroyable scénario au Haras... Les joueurs de Martin Lacroix ne sont pas rentrés dans leur match et il faut toute la vigilance d'Aubry pour que les Chamois ne mènent au score.

Quelques tentatives de la première ligne angevine sur des frappes sans conviction de Marc Bélanger (5') ou d'Éric Fortier (7') n'inquiètent pas outre mesure un solide Florian Hardy. Au fur et à mesure, les débats s'équilibrent et les Angevins commencent à élever leur niveau de jeu. Julien Albert est ainsi à deux doigts de trouver la lucarne droite (10').

Nouvelle indiscipline angevine... Une supériorité mal gérée par les Chamois grâce au pressing de tous les instants du bloc angevin. Pire pour les visiteurs, Tomas Baluch s'en va défier en contre Florian Hardy, qui dévie de la botte droite in extremis (15').

2010-10-30-Angers-ChamonixSans doute le déclic puisque les Angevins vont dominer les cinq dernières minutes de ce premier tiers. La troisième ligne Jokinen-Albert-Henderson enflamme le Haras. Une fois de plus Brian Henderson passe plusieurs joueurs adverses avant de décocher un tir qui rase le poteau gauche (16'). Juho Jokinen sert Julien Albert de derrière la cage. Le néo-international français décoche un gros lancer dévié de l'épaule droite par un Florian Hardy tout heureux sur cette action (18'). Mais rien ne sera marqué malgré une dernière tentative de la bleue de Daniel Carlsson (19').

La causerie de Martin Lacroix lors de cette première interruption a dû être assez costaude, puisque ses protégés vont littéralement assiéger les cages chamoniardes durant les dix premières minutes du deuxième tiers. Lauri Lahesalu voit son tir de la bleue plein axe toucher la transversale de Florian Hardy, masqué par l'imposant Marc Bélanger (21'). Quelques instants plus tard, Thiery Poudrier loupe inexplicablement le palet suite à un superbe centre de Tomas Baluch (23'). Ensuite, Jonathan Bellemare chipe le palet à Kevin Igier avant d'aller défier Florian Hardy. Le face-à-face est – une nouvelle fois – remporté par le gardien chamoniard qui a bien fermé son entrejambe (28'). De la frustration dans les travées du Haras, mais le talent de Florian Hardy, associé à la maladresse angevine, ne fait pas avancer le score.

À la mi-tiers, les Angevins se retrouvent en infériorité mais les Chamoniards n'en profitent pas. La faute à un Peter Aubry très inspiré. Il détourne du bouclier un tir de la bleue de Brent Patry (31') puis stoppe du plastron un tir à bout portant d'Aram Kevorkian (32'). À la fin de cette pénalité, les Ducs partent en 2 contre 1. Tomas Baluch feinte de passer à Thiery Poudrier pour tirer... directement sur le plastron du gardien chamoniard (34').

2010-10-30-Angers-Chamonix4Les cinq dernières minutes voient les Angevins jouer en infériorité... Le surnombre – injustement – sifflé contre les Ducs a le don d'énerver le coach angevin et plus particulièrement Michaël Juret, le président du club. Résultat : 2' de pénalité de banc mineur.

Le public retient son souffle et le jeu de puissance des Chamois est un modèle. Mais les Angevins résistent bien. Les rares tirs visiteurs ne sont pas vraiment dangereux, à l'exception de celui d'Anders Torgersson qui touche le montant de Peter Aubry (38'). Le score, à l'issue de ce tiers, est toujours de 0-0, mais on ne s'ennuie guère durant ce match. Les deux gardiens ont un brin de réussite mais leur talent fait la différence.

Le troisième tiers redémarre comme le précédent. Une domination nette des Angevins, mais toujours un Florian Hardy des grands soirs. Des arrêts de la mitaine sur des tirs de Simon Lacroix (42') et d'Éric Fortier (44'), puis une déviation de la jambière droite sur un tir soudain de Brian Henderson (45'). Les rares contres visiteurs voient s'opposer un Peter Aubry solide, notamment sur un break de Vincent Kara (47').

2010-10-30-Angers-Chamonix2Les Angevins font une nouvelle fois le siège de la cage visiteuse dans les dix dernières minutes, mais ni Jonathan Bellemare - en photo à gauche - sur un raid solitaire (54'), ni Éric Fortier n'arrivent à libérer le Haras. Des décisions arbitrales contestables voient les Ducs finir ce tiers en double supériorité numérique. Le public est debout et pousse ses protégés. Les Angevins vont tout faire pour rafler la mise mais toutes les tentatives vont échouer : un tir de la bleue de Lauri Lahesalu (58') et un tir en angle fermé de Jonathan Bellemare (59') sauvé miraculeusement par Florian Hardy.

Les Chamois obtiennent la prolongation, et on peut dire, au vu des dernières minutes du troisième tiers, que c'est un petit miracle. La domination est toujours angevine dans le temps supplémentaire. Il faut moins de deux minutes pour que le Haras laisse exploser sa joie. Thiery Poudrier fait le tour de la cage et, du revers, place la rondelle entre les jambes de Florian Hardy, plutôt coupable sur cette affaire (1-0, 61'56").

Un manque d'efficacité criant de la part des Angevins. Mais l'essentiel est là : les deux points de la victoire. Côté chamoniard, Stéphane Gros peut être confiant pour l'avenir. Le classement ne reflète pas du tout la qualité de son groupe, notamment Carl Lauzon, la bonne pioche de l'intersaison. La défensive n'est pas en reste et Simo Pulkki est vraiment l'homme fort de l'arrière-garde haut-savoyarde.

Étoiles du match : *** Florian Hardy (Chamonix), ** Peter Aubry (Angers), * Simo Pulkki (Chamonix).

 

Angers - Chamonix 1-0 (0-0, 0-0, 0-0, 1-0)
Samedi 30 octobre 2010 à 18h30 à la patinoire du Haras. 1100 spectateurs.
Arbitrage de Monsieur Barbez assisté de Monsieur Caillot et Monsieur Durand.
Pénalités : Angers 14' (4', 8', 2',0') ; Chamonix 14' (6', 0', 8', 0').

Évolution du score :
1-0 à 61'56" : Poudrier assisté de Bélanger

Angers

Gardien : Peter Aubry.

Défenseurs : Lauri Lahesalu – Mickael Irani ; Daniel Carlsson – Simon Lacroix ; Pavol Mihalik – Per Braxenholm.

Attaquants : Jonathan Bellemare (C) – Éric Fortier – Marc Bélanger ; Pierre-Luc Laprise – Thierry Poudrier – Tomas Baluch (A) ; Brian Henderson – Juho Jokinen (A) – Julien Albert

Remplaçants : Lucas Normandon (G), Nicolas Hebert, Charlie Doyle, Valentin Michel, Mathieu Frécon. Absents : Brice Chauvel, Nicolas Primout

Chamonix

Gardien : Florian Hardy.

Défenseurs : Brent Patry – Fabien Veydarier ; Anders Torgersson (A) – Damien Torfou ; Simo Pulkki – Kevin Igier.

Attaquants : Alexandre Audibert – Richard Aimonetto (C) – Carl Lauzon ; Vincent Kara – Laurent Gras (A) – Arnaud Hascoët ; Thibault Geffroy – Emil Tobiasson-Harris – Aram Kevorkian.

Remplaçants : Tom Charton (G), Maxime Claret-Tournier, Clément Colombin, Matthias Terrier, Laurent Deldicque.