Mont-Blanc - Rouen (Ligue Magnus, 7e journée)

DACOSTA_Teddy_100911_061Le Mont Blanc commence très mal le match, Teddy Da Costa récupère un palet en zone neutre, feinte le lancer, dribble le défenseur local Brinckö et déjoue Buysse (0-1, 03'02").

L'Entente encaisse trois buts supplémentaires dans ce premier tiers-temps : Ilpo Salmivirta deux fois, bien placé dans le slot après des montées sur l'aile droite de Marc-André Thinel, puis Thinel lui-même. L'arbitre de la soirée pénalise Babka pour "accrocher". Les hommes de Christopher Lepers en profitent, Johan Chang d'un magnifique revers envoie le palet au fond des filets de Lhenry pour réduire la marque (1-4, 17'08").

Deuxième période et même scénario, les Rouennais creusent l'écart par trois fois supplémentaires en cinq minutes : Mathieu Brunelle de volée à mi-distance sur un centre de Tardif, Julien Desrosiers qui dribble le gardien puis marque en angle fermé, et de nouveau Teddy Da Costa, d'un slap côté gauche après une passe transversale de Desrosiers. De nouveau en fin de période, Jeffrey Clarke réduit la marque en supériorité sur une passe dans le dos de John Sullivan (2-7).

Salmivirta fait de nouveau faire parler la poudre en ce début de troisième tiers temps. Il augmente l'avantage des Dragons de deux buts supplémentaires, l'un où le gardien est masqué par son défenseur et l'autre en déviant entre les cercles un beau service de Calle Bergström sur une supériorité numérique. Le Finlandais porte ainsi sa fiche personnelle à 4 buts dans le match pour devenir meilleur marqueur du championnat. Quelques minutes plus tard, Dusan Brincko lance de la ligne bleue, Étienne Croz est présent devant la cage et inscrit ce qui sera le dernier but local pour la soirée. (3-9, 54'30"). Les visiteurs enfoncent un peu plus le clou en supériorité par Guénette en toute fin de match sur une passe levée de Thinel (3-10, 57'05").

Une défaite supplémentaire pour le Mont-Blanc qui peut paraître logique au regard des effectifs de chacune des équipes. Le match suivant à Villard-de-Lans sera primordial dans la course au maintien.

(communiqué de presse du HC Mont-Blanc) 

 

Mont-Blanc - Rouen 3-10 (1-4, 1-3, 1-3)
Samedi 30 octobre 2010 à 20h30 à la patinoire de Saint-Gervais. 575 spectateurs.
Arbitrage de Alexandre Bourreau assisté d'Alexis Grabit et Anne-Sophie Boniface.
Pénalités : Mont-Blanc 6' (0', 0', 6') ; Rouen 10' (4', 4', 2').
Évolution du score :
0-1 à 03'02" : Da Costa assisté de Mallette et Desrosiers
0-2 à 11'29" : Salmivirta assisté de Thinel
0-3 à 11'43" : Salmivirta assisté de Thinel et Guénette
0-4 à 13'25" : Thinel
1-4 à 17'08" : Chang assisté de Masson et Wiktorsson (sup. num.)
1-5 à 21'39" : Brunelle assisté de Tardif et Zwikel
1-6 à 22'19" : Desrosiers assisté de Mallette et Janil
1-7 à 25'47" : Da Costa assisté de Desrosiers et Lhenry
2-7 à 31'57" : Clarke assisté de Sullivan et Wiktorsson (sup. num.)
2-8 à 41'27" : Salmivirta
2-9 à 53'13" : Salmivirta assisté de Bergström et Holmqvist (sup. num.)
3-9 à 54'30" : Croz assisté de Brincko et Sullivan
3-10 à 57'05" : Guénette assisté de Thinel et Bergström (sup. num.)


Mont-Blanc

Gardien : Henri-Corentin Buysse.

Défenseurs : Stefan Lars Wiktorsson - Lionel Simon ; Numa Besson - Arthur Cocar ; Sébastien Borini - Dusan Brincko (A).

Attaquants : Jeffrey Clarke Cadieux - Étienne Croz (A) - John Joseph Sullivan ; Johan Chang - Clément Masson (C) - Morgan Vialle ; Gaël Jeanbourquin - Kévin Hamon - Arthur Coulon ; Jérémy Ares.

Remplaçants : Luc Saccomano (G), Sacha Jean. Absents : Romain Orset (ligaments entre clavicule et sternum), Josselin Besson (main).

Rouen

Gardien : Fabrice Lhenry.

Défenseurs : Calle Bergström – Cédric Custosse ; Jonathan Janil – Daniel Babka ; Juha Alen – David Holmqvist ; Léo Paillie.

Attaquants : Ilpo Salmivirta – François-Pierre Guénette – Marc-André Thinel (A) ; Julien Desrosiers - Carl Mallette (C) – Teddy Da Costa ; Luc Tardif – Jonathan Zwikel (A) – Mathieu Brunelle ; Alexandre Mulle, Anthony Rech.

Remplaçant : Sebastian Ylönen (G). Absent : Jens Olsson (jeune papa).